Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 07:37
Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Américano : Dis-donc Tintin, moi qui croyais ne faire qu'un ou deux articles avec notre entretien, nous voilà au cinquième et ce n'est pas fini !

Tintin : C'est une aventure comme celle que j'ai vécue ici. On ne sait jamais où elle va nous mener. J'en profite pour saluer Madame et la remercier.

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Américano : Tu peux la remercier encore une fois car c'est grâce aux producteurs de Bandes Dessinées américaines que tu as trouvé ton allure définitive !

Tintin : Explique-toi

Américano : Jusqu'alors, les dialogues des personnages apparaissaient dans le bas de l'image. Un bon exemple avec la fameuse Bécassine qui était juste un peu plus âgée que toi. Hergé a trouvé, chez les Américains (Comic Strips), l'idée de placer les dialogues dans des bulles attachées aux personnages.

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Cessany : Mais c'est Hercule Poirot !

Tintin & Américano (très surpris) : Mais nous ne nous en étions jamais rendus compte.

Tintin : Cet Hergé était un farceur, spécialiste des clins d'yeux.

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Cessany : A cette époque, Agatha Christie avait déjà publié plusieurs récits de ses aventures. My God ! Vous auriez pu prendre une bière ensemble ; c'est un des belges les plus fameux.

Tintin (un peu vexé) : Et moi alors ?

Cessany : Sorry darling mais, ici, tu n'es pratiquement pas connu. Par contre, tu connaissais Sherlock Holmes qui était un peu plus âgé. Good job !

Voila le vrai ! Le tien, on voit bien que c'est un fake ! (Le lecteur pardonnera à notre collaboratrice sa maitrise imparfaite de la langue de Molière : NDLR !)

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Tintin : J'ai beaucoup ri en revoyant cette affiche !

Américano : Ce n'est pas forcément si caricatural que ça. Les Américains affichent beaucoup et font beaucoup d'humour involontaire, tout au moins à mes yeux...

Américano : Sur la porte d'entrée d'un bureau d'avocat. Je me demande toujours ce qu'est un avocat qui n'est pas "at law" ... Un avocat « marron » ?

Américano : Sur la porte d'entrée d'un bureau d'avocat. Je me demande toujours ce qu'est un avocat qui n'est pas "at law" ... Un avocat « marron » ?

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Cessany : Mais pourquoi Damoclès a besoin d'une épée pour garder son magasin ? Ici, on s'achète toutes les armes qu'on veut !

Américano : Je t'expliquerai. Vois-tu Tintin, les Américains et les Européens n'ont pas le même fond commun de références, par exemple, celui lié à l'antiquité.

Américano : Cessany, la première fois où nous avons rencontré ce type de magasins, tu m'as expliqué que ce qui était à l'intérieur avait quelques dizaines d'années : je me suis senti soudain très, très vieux !

Américano : Cessany, la première fois où nous avons rencontré ce type de magasins, tu m'as expliqué que ce qui était à l'intérieur avait quelques dizaines d'années : je me suis senti soudain très, très vieux !

Américano : Les Américains aiment bien signaler leur commerce par une enseigne mais le plus souvent celle-ci se résume à une annonce et est très rarement descriptive.
Américano : Les Américains aiment bien signaler leur commerce par une enseigne mais le plus souvent celle-ci se résume à une annonce et est très rarement descriptive.
Américano : Les Américains aiment bien signaler leur commerce par une enseigne mais le plus souvent celle-ci se résume à une annonce et est très rarement descriptive.
Américano : Les Américains aiment bien signaler leur commerce par une enseigne mais le plus souvent celle-ci se résume à une annonce et est très rarement descriptive.

Américano : Les Américains aiment bien signaler leur commerce par une enseigne mais le plus souvent celle-ci se résume à une annonce et est très rarement descriptive.

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Tintin : Dès ma descente d'avion, j'ai été surpris par la quantité de publicités pour Coca-Cola !

Américano : Normal ! N’oublie pas que le siège de la société est à Atlanta et que c'est ici qu'il a été inventé. A l'occasion, jette un œil sur l’article que j'y ai consacré...

Tintin : Sur notre route, j'ai aperçu plusieurs cimetières de voitures : c'est impressionnant !

Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.
Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.
Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.
Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.
Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.
Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.

Américano : Les photos ci-dessus ont été prises à côté de chez moi. Je ne sais quel est le terme français le plus approprié : ferrailleur ? Casse ? Cimetière d'autos ? Ici, on dit "junk car"... et c'est tellement grand qu'il m'a été impossible de faire une vue d'ensemble.

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Tintin : Aux USA, une publicité pour une marque française ? Je n'aurais pas cru...

Américano : Mais non, les Américains sont aussi les spécialistes du "marketing". La France a une réputation de bons produits alimentaires. On n'hésite donc pas à utiliser des mots français pour vendre n'importe quoi comme si le mot donnait de facto la qualité au produit. Je me suis fait prendre au début. Pense qu'une marque s'appelle "French". Beaucoup de ces produits ne sont pas des denrées connues en France.

Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...
Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...
Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...
Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...
Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...
Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...

Américano : Les Italiens n'échappent pas non plus à l'utilisation de leur image de marque...

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Par contre, dans les bars ou au magasin Publix comme sur la photo,, les bières belges sont vraiment belges. Mais je crois que tu ne bois pas d'alcool...

Tintin : L'éditeur du Petit Vingtième où sont tout d'abord parues mes histoires était un prêtre et le journal était destiné aux enfants... Si j'avais bu de l'alcool, Hergé ne m'aurait pas pris dans son équipe !

Tintin en Amérique : le retour V (Pour les enfants de 7 à 77ans)

Américano : Tintin, n'en déduis pas que Cessany boit mais pourtant il y a une marque de bières à son nom de jeune fille : Finch (bouvreuil) !

Il faut dire que ce doit être une tradition familiale puisque même sa grand-mère a un restaurant à son nom !

A bientôt Tintinophiles !

A bientôt Tintinophiles !

Partager cet article
Repost0

commentaires

americano 08/11/2013 12:58

Merci Pierre.
A propos de ta remarque, j'avais cette photo en reserve depuis longtemps mais si elle ne te parait pas approprie je l'enleve sans probleme !
En tous cas, je me suis bien amuse a faire cet article.

Bidollet Pierre 08/11/2013 09:27

C'est toujours excellent.
Juste une remarque, mais ça doit être à cause de la raréfaction progressive de mes neurones:
je n'ai pas compris le rapport entre la gd-mère de Cessany et la photo du restaurant.