Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 14:44

English

Nous avons rencontré Mike plusieurs fois pour nous faire découvrir le milieu naturel local. Au-delà du savant, c'est l'homme tout entier qui est intéressant. Ça valait bien une petite visite supplémentaire. Ecoutons-le...

"Je suis un amoureux de la nature mais je ne pars pas en croisade contre les rapetouts pour arrêter ce qu'ils font. J'essaie de faire un peu ici et là, en sauvant les plantes de la destruction, lorsque cela est possible.

J'essaie d'encourager l'amour de la nature chez d'autres, en partageant mes connaissances, dans l'espoir que cela encouragera un effort local pour empêcher la destruction de notre planète.

C'est bientôt Noël et en ce jour, il gèle.
C'est bientôt Noël et en ce jour, il gèle.

C'est bientôt Noël et en ce jour, il gèle.

Je suppose que mes parents m'ont lancé dans cette aventure en emménageant dans les bois quand j'avais 5 ans. À l'exception du gars auquel Papa avait acheté sa propriété et qui vivait sur la plus proche colline, on était à 3/4 de mile d'un voisin. Grandissant en errant dans les bois, j'ai découvert les merveilles des plantes et des animaux. Ils m'ont encouragé à apprendre tout ce que je pouvais sur la nature.

Comme vous l'avez vu, je préfère encore vivre dans un endroit isolé,. Je crois que, si vous pouvez vous rendre en moins de 10 minutes de marche rapide à la maison de votre voisin, il est trop proche.

Caché au milieu des bois (sa maison se devine à peine), Mike profite aussi de son étang. Cadre idyllique...
Caché au milieu des bois (sa maison se devine à peine), Mike profite aussi de son étang. Cadre idyllique...
Caché au milieu des bois (sa maison se devine à peine), Mike profite aussi de son étang. Cadre idyllique...

Caché au milieu des bois (sa maison se devine à peine), Mike profite aussi de son étang. Cadre idyllique...

J'ai été fortement influencé par un professeur de biologie à l'école secondaire. Il m'a incité à connaître les noms des plantes et des animaux. Il m'a aussi enseigné la botanique. Comme j'ai trouvé ça très intéressant, ça a favorisé mon amour des plantes indigènes.

Quand j'étais enfant, j'arrachais des plantes comme celle-ci pour les ramener à la maison (au grand dam de mes parents !). Le bulbe de l’amianthium muscitoxicum une fois écrasé donne un jus qui, mélangé au miel, attire les mouches. A tort pour elles car il est empoisonné !

Quand j'étais enfant, j'arrachais des plantes comme celle-ci pour les ramener à la maison (au grand dam de mes parents !). Le bulbe de l’amianthium muscitoxicum une fois écrasé donne un jus qui, mélangé au miel, attire les mouches. A tort pour elles car il est empoisonné !

Au moins deux fois par an, nous visitons des parcs nationaux comme celui des Great Smoky Mountains. Nous y participons, au printemps, au Wildflower Pèlerinage* qui est dans sa 64e année, à Gatlinburg Tennessee (fortement recommandé pour toute personne qui n'a même qu’un intérêt passager pour la nature). Deux fois, dans les 2 dernières années, nous avons fait le voyage à Panacea en Floride pour visiter plusieurs parcs et les réserves fauniques et florales de la région.

Gina, mon épouse, et moi, partons plutôt en vacances dans des endroits où il n'y a pas beaucoup de gens. Nous aimons la paix et la tranquillité des espaces naturels, et profiter de l'observation de la faune, en plus des plantes indigènes.

' http://www.springwildflowerpilgrimage.org/

De haut en bas : Aigle chauve (bald eagle), Bald Point. Ces photos ont été prises par Mike lors de son récent voyage en Floride.
De haut en bas : Aigle chauve (bald eagle), Bald Point. Ces photos ont été prises par Mike lors de son récent voyage en Floride.

De haut en bas : Aigle chauve (bald eagle), Bald Point. Ces photos ont été prises par Mike lors de son récent voyage en Floride.

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Americano - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

Michel DURANT 13/12/2013 05:22

Très intéressant. J'aime bien la nature, je connaissais la tueuse de mouches mais je frémis toujours devant un alligator, même en photo. Allez savoir pourquoi ?

Americano 13/12/2013 13:40

Tu as une grande chance : tu ne devrais pas rencontrer beaucoup d'alligators dans les rues de Gannat (un sac a mains peut-etre ?)...
Tu liras (j'espere) dans l'article suivant le point de vue de Mike sur notre peur des animaux...

Marie-Claude 12/12/2013 16:11

Ça réchauffe le cœur de voir qu'il existe des gens comme ça ; j'en connais aussi en France ; peut-il exister un chef d'état ayant ces mêmes qualités ????

Americano 12/12/2013 19:58

Il y a des gens extraordiinaires partout : il suffit de les rencontrer. La recente perte de Mandela, ca ne repond pas a tes aspirations politiques ?