Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 21:06

English

30 ans après avoir participé à un échange de lycéens, Alain, de nationalité belge, est revenu en Géorgie. Cessany était alors dans la même classe que lui.

Ecoutons notre homme du jour.

J'ai obtenu mon diplôme de l'école secondaire en Belgique avant de venir en Géorgie et de refaire cette année (1983/84). Cela m'a permis d'être plus sélectif sur les classes que j’ai choisies : celles que je n'avais pas (ou ne pouvais pas) suivre en Belgique comme l'art, le jeu théâtral et la construction de décors mais aussi des cours d'informatique, d’anglais, d’espagnol, d’histoire américaine. A la fin, j’ai donc été diplômé de nouveau, cette fois de Northside High School (Lycée de Warner Robins, Ga).

J'ai obtenu mon diplôme de l'école secondaire en Belgique avant de venir en Géorgie et de refaire cette année (1983/84). Cela m'a permis d'être plus sélectif sur les classes que j’ai choisies : celles que je n'avais pas (ou ne pouvais pas) suivre en Belgique comme l'art, le jeu théâtral et la construction de décors mais aussi des cours d'informatique, d’anglais, d’espagnol, d’histoire américaine. A la fin, j’ai donc été diplômé de nouveau, cette fois de Northside High School (Lycée de Warner Robins, Ga).

Bill, professeur d'histoire américaine et père de Cessany, Alain et Cessany : retrouvailles émouvantes et visite  au lycée...

Bill, professeur d'histoire américaine et père de Cessany, Alain et Cessany : retrouvailles émouvantes et visite au lycée...

Pour ce qui est de voyager, j'ai eu de la chance. Mon père était pilote de ligne et il a trouvé qu’il était de son devoir d’emmener sa famille partout dans le monde dans le cadre de notre éducation. Nous avons été très chanceux de voyager beaucoup en Afrique, un très beau continent avec certains des plus beaux sites naturels et parcs sauvages. Visiter des pays étrangers et d’autres cultures ouvre votre esprit et vous rend plus respectueux et reconnaissants pour les choses que vous avez vous-même et vous permet de comprendre que, dans ce monde, tout n’est pas donné pour acquis. Nous essayons de faire la même chose avec nos enfants ces jours-ci.

Lhassa, Krista, Noumea et Alain. Nos deux jeunes demoiselles ont déjà voyagé : leur prénom en est la preuve...

Lhassa, Krista, Noumea et Alain. Nos deux jeunes demoiselles ont déjà voyagé : leur prénom en est la preuve...

Je voulais vivre avec d'autres personnes, découvrir une autre culture, parler une autre langue. Comme la vie est pleine de surprises, vivre une expérience aussi intéressante vous rend plus adaptable aux changements et aux échecs qui peuvent survenir dans la vie. J’ai pu faire l’expérience de vivre avec une famille étrangère et partager leur hospitalité et leur gentillesse. Trente ans après, je suis toujours en contact avec ma famille d’accueil et je corresponds toujours par e-mail avec des amis. Bien sûr, le "Web" a facilité beaucoup ces contacts via Facebook et Skype.

Courte visite à l'hôpital de Carrollton. Déjà malade ? Non ! Randy, médecin au service de cancérologie a spontanément arrêté ses consultations à l'annonce du visiteur ! C'est dire...

Courte visite à l'hôpital de Carrollton. Déjà malade ? Non ! Randy, médecin au service de cancérologie a spontanément arrêté ses consultations à l'annonce du visiteur ! C'est dire...

Alain, un bel échange

Je pense que ce voyage a été particulièrement gratifiant sur ​​le plan humain. Il est tout à fait unique d’être, trente ans plus tard, encore en contact avec sa famille d'accueil. J'ai la chance de l'avoir vue en plusieurs occasions, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis. La différence cette fois, c'est que j'ai été en mesure d'amener toute la famille aux États-Unis. Je voulais montrer aux filles ce qu'est un an à l'étranger. Je leur ai montrées le lycée où je suis allé, les ai présentées à beaucoup d'amis. J'ai pris le temps de partager des moments précieux avec ma famille d'accueil qui, après avoir quitté Warner Robins, Géorgie s’est installée à Melbourne, en Floride. Professionnellement parlant, je pense que "rafraîchir » son anglais de temps en temps ne fait pas de mal, bien au contraire. Reste à savoir si "rafraîchir son argot du sud " est aussi un avantage...

Alain et sa famille d'accueil

Alain et sa famille d'accueil

J’ai rendu visite à ma famille d'accueil à plusieurs reprises depuis ma sortie du lycée ; comme ils étaient militaires d’active, j’ai visité d'autres Etats comme l'Ohio et la Floride. Au cours des cinq dernières années, ils sont venus en Belgique et dans les pays voisins à deux reprises. Ce fut une bonne occasion pour moi de leur servir de guide et faire quelque chose pour eux en retour. Avant, le téléphone et le courrier étaient les moyens de rester en contact. Dernièrement, les choses ont changé ; Internet et Facebook ont remplacé les lettres mais pas les appels téléphoniques.

Retrouvaille avec les professeurs d'art : Jimmy et Peggy. C'est avec eux qu'Alain a fait les décors de plusieurs pièces de théâtre pendant son année...

Retrouvaille avec les professeurs d'art : Jimmy et Peggy. C'est avec eux qu'Alain a fait les décors de plusieurs pièces de théâtre pendant son année...

Excepté le fait que nous avons tous un peu vieilli, peut-être pris quelques kilos et changé notre coupe de cheveux de façon drastique, les choses sont encore à peu près les mêmes pour la Géorgie décontractée. La plupart des amis ont eu des enfants qui sont parfois bien au-delà l'école secondaire et beaucoup plus grand que nous ne l'étions. Ah oui, en passant, les cookies au chocolat n'ont pas changé et sont toujours aussi bons.

Alain, un bel échange
Cours d'art dramatique 1983/84, Northside High School

Cours d'art dramatique 1983/84, Northside High School

Au retour de ce voyage, je retiens que l'amitié est un grand cadeau que vous devez chérir. Je pense vraiment que les programmes d'échange où les gens de différents milieux, différentes origines, langues, religions, opinions politiques se rencontrent et interagissent, sont un excellent moyen de promouvoir la paix entre les peuples de différentes nations. Et vous pouvez parier que ce monde a besoin d'un peu de compréhension !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Melis 20/01/2014 16:59

Merci Christian. Superbe mise en page et belle traduction. Je me sens flatte. Bisous a vous deux. Alain, Krista, Lhasa et Noumea.

Americano 20/01/2014 20:03

C'est plutot moi qui dois etre honore : tu es un grand bonhomme (rien a voir avec ta taille).
En tant qu'enseignant, ayant les memes idees que ton pere sur ce point de vue, je mesure toute la richesse de l'experience que tu as vecue.
Bises au KLAN (pas le cul-culX)