Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 15:58
Petit tour au centre ville où se côtoient luxe et grande pauvreté. La crise est là et il est difficile de passer sans la voir. Nous avons pu assister à une distribution de vêtements en plein air, constater que pour certains, le seul logement est le banc dans la rue et ce, à quelques encablures de l’Hôtel Hermitage…
Petit tour au centre ville où se côtoient luxe et grande pauvreté. La crise est là et il est difficile de passer sans la voir. Nous avons pu assister à une distribution de vêtements en plein air, constater que pour certains, le seul logement est le banc dans la rue et ce, à quelques encablures de l’Hôtel Hermitage…
Petit tour au centre ville où se côtoient luxe et grande pauvreté. La crise est là et il est difficile de passer sans la voir. Nous avons pu assister à une distribution de vêtements en plein air, constater que pour certains, le seul logement est le banc dans la rue et ce, à quelques encablures de l’Hôtel Hermitage…
Petit tour au centre ville où se côtoient luxe et grande pauvreté. La crise est là et il est difficile de passer sans la voir. Nous avons pu assister à une distribution de vêtements en plein air, constater que pour certains, le seul logement est le banc dans la rue et ce, à quelques encablures de l’Hôtel Hermitage…

Petit tour au centre ville où se côtoient luxe et grande pauvreté. La crise est là et il est difficile de passer sans la voir. Nous avons pu assister à une distribution de vêtements en plein air, constater que pour certains, le seul logement est le banc dans la rue et ce, à quelques encablures de l’Hôtel Hermitage…

Même contraste lors de la visite de l'Hermitage, la plantation ayant appartenu au Général Jackson. D'un côté, la maison du maitre, de l'autre les cabanes en bois pour les esclaves. Devenu président, c'est ce brave homme qui a autorisé la déportation des indiens dans l'ouest : rien de ce qui était humain ne lui était étranger !
Même contraste lors de la visite de l'Hermitage, la plantation ayant appartenu au Général Jackson. D'un côté, la maison du maitre, de l'autre les cabanes en bois pour les esclaves. Devenu président, c'est ce brave homme qui a autorisé la déportation des indiens dans l'ouest : rien de ce qui était humain ne lui était étranger !
Même contraste lors de la visite de l'Hermitage, la plantation ayant appartenu au Général Jackson. D'un côté, la maison du maitre, de l'autre les cabanes en bois pour les esclaves. Devenu président, c'est ce brave homme qui a autorisé la déportation des indiens dans l'ouest : rien de ce qui était humain ne lui était étranger !

Même contraste lors de la visite de l'Hermitage, la plantation ayant appartenu au Général Jackson. D'un côté, la maison du maitre, de l'autre les cabanes en bois pour les esclaves. Devenu président, c'est ce brave homme qui a autorisé la déportation des indiens dans l'ouest : rien de ce qui était humain ne lui était étranger !

Nashville, Tennessee, balade touristique

Cette réplique du Parthénon, l'attraction majeure du Centenial Park, est le seul élément restant de l'exposition internationale et du centenaire du Tennessee de 1897. Il accueille de nos jours une galerie d'art.

A proximité du centre ville (environ 2 miles), les habitants y viennent marcher, écouter des concerts, faire du sport, visiter des musées ou pratiquer des activités artistiques.

Pour faire face aux besoins de transport militaire pendant la 2eme guerre mondiale, La Nashville, Chattanooga,& St. Louis Railway commanda 20 locomotives de ce type (4-8-4 Dixie Class). Elle fut offerte à la ville en 1953.

Pour faire face aux besoins de transport militaire pendant la 2eme guerre mondiale, La Nashville, Chattanooga,& St. Louis Railway commanda 20 locomotives de ce type (4-8-4 Dixie Class). Elle fut offerte à la ville en 1953.

Nashville, Tennessee, balade touristique

Le Gaylord Opryland Resort & Convention Center est, par la taille, le deuxième hôtel de ce genre aux USA.

L'aménagement du patio intérieur est plutôt réussi : eau et plantes en abondance. Nous avons pu profiter des illuminations de Noël mais nous ne nous sommes pas attardés dans ce lieu trop fréquenté à notre goût.
L'aménagement du patio intérieur est plutôt réussi : eau et plantes en abondance. Nous avons pu profiter des illuminations de Noël mais nous ne nous sommes pas attardés dans ce lieu trop fréquenté à notre goût.
L'aménagement du patio intérieur est plutôt réussi : eau et plantes en abondance. Nous avons pu profiter des illuminations de Noël mais nous ne nous sommes pas attardés dans ce lieu trop fréquenté à notre goût.
L'aménagement du patio intérieur est plutôt réussi : eau et plantes en abondance. Nous avons pu profiter des illuminations de Noël mais nous ne nous sommes pas attardés dans ce lieu trop fréquenté à notre goût.

L'aménagement du patio intérieur est plutôt réussi : eau et plantes en abondance. Nous avons pu profiter des illuminations de Noël mais nous ne nous sommes pas attardés dans ce lieu trop fréquenté à notre goût.

Partager cet article

Repost 0
Published by Americano - dans En touriste
commenter cet article

commentaires