Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 20:47

English Translation

 

Actualités

Carrollton news 63

Art garden

Marcella nous fait connaitre un peu mieux cette manifestation qui s'est déroulée en juin au Centre Agricole et où elle tenait son propre stand.

« C'est un événement qui met en valeur le travail du groupe local des Master Gardeners dont différents membres s'occupent de la création et du maintien  d'une parcelle au Centre Agricole. Les artistes locaux sont invités à vendre leurs œuvres d'art, les rapprochant ainsi de leurs concitoyens. L'événement est gratuit et les artistes n'ont pas à payer une redevance pour avoir une table. »
« C'est un événement qui met en valeur le travail du groupe local des Master Gardeners dont différents membres s'occupent de la création et du maintien  d'une parcelle au Centre Agricole. Les artistes locaux sont invités à vendre leurs œuvres d'art, les rapprochant ainsi de leurs concitoyens. L'événement est gratuit et les artistes n'ont pas à payer une redevance pour avoir une table. »
« C'est un événement qui met en valeur le travail du groupe local des Master Gardeners dont différents membres s'occupent de la création et du maintien  d'une parcelle au Centre Agricole. Les artistes locaux sont invités à vendre leurs œuvres d'art, les rapprochant ainsi de leurs concitoyens. L'événement est gratuit et les artistes n'ont pas à payer une redevance pour avoir une table. »
« C'est un événement qui met en valeur le travail du groupe local des Master Gardeners dont différents membres s'occupent de la création et du maintien  d'une parcelle au Centre Agricole. Les artistes locaux sont invités à vendre leurs œuvres d'art, les rapprochant ainsi de leurs concitoyens. L'événement est gratuit et les artistes n'ont pas à payer une redevance pour avoir une table. »

« C'est un événement qui met en valeur le travail du groupe local des Master Gardeners dont différents membres s'occupent de la création et du maintien d'une parcelle au Centre Agricole. Les artistes locaux sont invités à vendre leurs œuvres d'art, les rapprochant ainsi de leurs concitoyens. L'événement est gratuit et les artistes n'ont pas à payer une redevance pour avoir une table. »

Carrollton news 63

Le rêve américain n'est pas forcément partagé par tous les habitants du pays. C'est le cas d'Erin qui a suivi son mari en Islande. Je l'ai rencontrée lors d'une "party" chez un ami commun. Elle revient toutefois régulièrement en visite dans sa famille.

Ce phénomène n'est pas isolé : voir l'article consacré à Michael..

Carrollton news 63

L'hôpital organisait récemment une visite de la ville dans le cadre de ses activités visant à développer l'activité physique tant le nombre de personnes obèses est inquiétant. Si l'idée est louable quant à la pratique de la marche à pieds pour tous, je ne suis pas sur que tourisme et activité physique soient complètement compatibles en ce cas. En fait, je comptais sur cette visite pour découvrir un peu plus ma nouvelle ville. Que nenni ! Je suis arrivé péniblement à voler deux photos et... zut je vous laisse : je dois courir derrière la guide. Il parait qu'il y a une série de villages au programme...

NON merci, je ferai ça moi-même !

Le groupe au départ du marché : jusque là, ça allait…

Le groupe au départ du marché : jusque là, ça allait…

Nous avons participé au premier festival de blues en Atlanta . Attention, dans ce cas, c'est une danse... De mon jeune temps, on appelait ce genre le "slow" le principal but étant de flirter avec son partenaire. Avec l'âge, on effectue maintenant des figures... On fait ce qu'on peut ...

Nous avons participé au premier festival de blues en Atlanta . Attention, dans ce cas, c'est une danse... De mon jeune temps, on appelait ce genre le "slow" le principal but étant de flirter avec son partenaire. Avec l'âge, on effectue maintenant des figures... On fait ce qu'on peut ...

Carrollton news 63

J'ai assisté dernièrement a une cérémonie qui m'a ramené 50 ans en arrière lorsqu'en fin d'année scolaire, nous assistions à "La distribution des prix". Même cérémonial ici où les récipiendaires sont appelés un par un pour recevoir ... des breloques. Au moins, nous, nous recevions des livres. Sinon, c'est aussi barbant et plutôt kitch.

Une nouveauté : chaque bachelier désigne un professeur qui l'a particulièrement marqué au cours de sa scolarité. Cessany est venue sur scène embrasser son ancienne élève : plutôt rare d'être encore dans la mémoire d'un enfant que l'on a eu en maternelle. Madame l'institutrice : Respect !

Une nouveauté : chaque bachelier désigne un professeur qui l'a particulièrement marqué au cours de sa scolarité. Cessany est venue sur scène embrasser son ancienne élève : plutôt rare d'être encore dans la mémoire d'un enfant que l'on a eu en maternelle. Madame l'institutrice : Respect !

Américano avait déjà présenté l'un de la dizaine de ponts couverts de Géorgie. Lors d'un déplacement dans l'ouest de l'état, nous en avons découvert un autre au même charme : le Watson Mill Bridge. Reportage photographique…

Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.
Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.

Le pont est maintenant situé au centre d'un parc national auquel il a donné son nom.

Carrollton news 63

Faut-il en rire ?

Pas vraiment ! Ceci est le résultat d'un travail bâclé où s'entremêlent câbles d'Internet et fils de téléphone. Mon ami Tim m'explique que les ouvriers sont mal payés et à la tâche donc l'idéal pour eux est d'en faire le plus possible et le plus rapidement pour dégager un salaire décent. Travailler plus pour gagner plus ? Ça me rappelle quelque chose... Résultat éprouvé !

Heureusement, les particuliers peuvent se consoler puisque les magasins sont soumis à la même enseigne. Ici, c'est le toit de Home Dépôt qui fuit. Phénomène très souvent constaté par ailleurs. L'ironie de l'affaire est que c'est un magasin ... de bricolage !

Heureusement, les particuliers peuvent se consoler puisque les magasins sont soumis à la même enseigne. Ici, c'est le toit de Home Dépôt qui fuit. Phénomène très souvent constaté par ailleurs. L'ironie de l'affaire est que c'est un magasin ... de bricolage !

Vie du blog

Au fil du temps et des rencontres, des articles sont complétés. C'est le cas ce mois de "Belle américaine". Pour les amateurs...

Revue de presse

Alors que la nouvelle loi autorisant le port d'armes en tous lieux fait toujours débat en Géorgie, l'Atlanta Journal Constitution y apporte une contribution involontaire : une femme tuée et un homme blessé par le déclenchement inopiné de son arme...

Le Times-Georgian, lui, nous fait part d'un fait divers encore plus sordide avec l’assassinat d’un jeune garçon de 13 ans dans son lit au centre ville.

 Des coiffeurs ont offert une coupe de cheveux et reversé le montant à la famille pour lui venir en aide. Beau geste de solidarité qui ne remplacera jamais ce pauvre garçon.
 Des coiffeurs ont offert une coupe de cheveux et reversé le montant à la famille pour lui venir en aide. Beau geste de solidarité qui ne remplacera jamais ce pauvre garçon.

Des coiffeurs ont offert une coupe de cheveux et reversé le montant à la famille pour lui venir en aide. Beau geste de solidarité qui ne remplacera jamais ce pauvre garçon.

Terminons sur une note plus sympathique du Times Herald : une descendante du chef William Macintosh est en train d'écrire une pièce de théâtre sur son aïeul. Ceci dit, sa fin ne s'était pas vraiment bien passée pour lui non plus...

Carrollton news 63

On n'arrête pas le progrès !

Ces jetons ne permettent pas de jouer mais de s'acheter de la nourriture ! Ce sont les commerçants du marché qui m’ont remis ceux-ci. Les familles en difficulté reçoivent des aides gouvernementales. L'argent ne peut être consacré qu'à des postes de dépenses particuliers. Les récipiendaires échangent cette allocation au marché contre ces jetons qui leur permettent d'effectuer leurs achats chez n'importe quel commerçant. A l'issu du marché, chacun remet ses jetons à un centralisateur qui lui remet l'équivalent en monnaie sonnante et trébuchante. Restera au responsable de l'opération d'aller dans une agence gouvernementale se faire payer les bons qui lui auront été transmis à l'entrée. Terra me confiait que ce sont environ $200 par semaine qui sont ainsi échangés : intérêt pour les producteurs qui trouvent ainsi un débouché de plus mais aussi pour les familles nécessiteuses l'occasion de s'offrir des produits sains. Qu'en pensez-vous?

Bonne lecture et au numéro prochain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Americano - dans Newsletter
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 08/10/2014 22:06

Je vous encourage à écrire des articles de ce style ! Je recommande & partage !

Americano 09/10/2014 03:05

Merci a vous. POur l'instant je pense faire une newsletter par trimestre, le temps d'accumuler suffisamment d'informations. C'est un bon complementaire aux articles habituels et qui permet de donner des infos plus courtes qui ne meritent pas d'etre developpes plus longuement...