Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 20:29

English Translation

 

Souvenons-nous : les biscuits de Nona* ! C'était hier... Désormais, Nona ne nous livrera plus ses délicieuses recettes car, peu après avoir fêté ses 100 ans en septembre 2014, la maladie a eu raison d'elle. Petit hommage empreint d'une grande tristesse car la famille a perdu une grande dame mais aussi son élément unificateur.

Ce coup d'œil dans le rétro n'aurait pu se faire sans les contributions de Shelley et Timothy qui ont prononcé un éloge funèbre lors de la cérémonie religieuse. Cessany a, de son côté, commenté les photos de famille. Merci à eux.

* Nona est la grand-mère de Cessany, mon épouse

 

 

 

Une personne aimable

  A son contact, chacun avait l'impression de la connaître depuis toujours. "Après l'avoir rencontrée à l'église, j'ai compris que Nona ne rencontrait jamais un étranger!" (Timothy, prêtre)

A son contact, chacun avait l'impression de la connaître depuis toujours. "Après l'avoir rencontrée à l'église, j'ai compris que Nona ne rencontrait jamais un étranger!" (Timothy, prêtre)

Tant à l'hôpital de Murphy (Caroline du Nord) où elle a exercé sa carrière d'infirmière qu'à la fin, elle s'enquérait de la santé de chacun...

Cet empressement auprès de chacun se traduisait dans sa famille.

Une vie difficile

Alors que la première guerre mondiale venait d'éclater naissait un bébé prématuré. Elle était si frêle (3 livres !) qu'on craignait pour sa santé immédiate et future. Peu après son mariage, son mari (ci-dessus) disparaissait pendant la seconde guerre mondiale. Une petite fille étant déjà née, elle prend la décision de travailler à une époque où ce n'était pas courant pour les femmes. Après des études supérieures, elle apprend le métier d'infirmière et rentre à l'hôpital général de Murphy et en devient un membre indispensable.

Alors que la première guerre mondiale venait d'éclater naissait un bébé prématuré. Elle était si frêle (3 livres !) qu'on craignait pour sa santé immédiate et future. Peu après son mariage, son mari (ci-dessus) disparaissait pendant la seconde guerre mondiale. Une petite fille étant déjà née, elle prend la décision de travailler à une époque où ce n'était pas courant pour les femmes. Après des études supérieures, elle apprend le métier d'infirmière et rentre à l'hôpital général de Murphy et en devient un membre indispensable.

Une vie de persévérance

"A l'hôpital où j'allais la voir, je me préparais à rencontrer une personne dépressive nécessitant du réconfort. Je n'ai rencontré que quelqu'un qui ne se plaignait pas (elle avait pourtant de quoi !), qui m'a encouragé et qui voulait parler personnellement à chacun d'entre nous." Timothy

Femme de foi, elle reste attachée à la même église pendant... 90 ans !

Durant sa carrière, il n'était pas rare qu’elle reste avec l'équipe suivante ou qu’elle retourne sur son lieu de travail si le besoin se faisait sentir sans se plaindre.

Bien que n'étant pas engagée politiquement, ses amitiés se tournaient vers le Parti Démocrate et plus spécialement Bill Clinton. Elle affichait avec grande fierté la lettre qu'il lui avait adressée pour ses 100 ans !

Nona a eu un goût prononcé pour la danse et la musique jusqu'à un âge avancé...
Nona a eu un goût prononcé pour la danse et la musique jusqu'à un âge avancé...

Nona a eu un goût prononcé pour la danse et la musique jusqu'à un âge avancé...

Le lien de la famille

"Nous sommes ici aujourd'hui pour dire au-revoir à une femme exceptionnelle qui a marqué nos vies pour toujours et qui nous unit les uns les autres". (Shelley, petite-nièce)

Nona était intarissable et racontait ses histoires aux plus jeunes en parlant d'un temps où la vie était plus simple.

Nona se plaisait à raconter tous les événements qui s'étaient produits au cours de sa longue vie. Pensez-donc : 1914, Première Guerre Mondiale, 1922 : Droit de vote aux USA pour les femmes, année 1929 et suivantes ; la Grande Dépression pour n’en citer que quelques uns…

Nona (au centre) et sa sœur Geneva (à droite) vêcurent ensemble plus de 40 ans.

Nona (au centre) et sa sœur Geneva (à droite) vêcurent ensemble plus de 40 ans.

Une lecon de vie

Alors que Shelley lui demande quel conseil elle pourrait donner aux générations futures après une si longue expérience, Nona prend une grande inspiration et déclare :

"Prendre soin les uns des autres, accorder du temps à ceux qui vous importent, ne pas garder de colère et ne pas avoir de regret dans votre vie car l'on peut toujours trouver de l'humour dans la pire des situations."

Apres une si longue histoire, Nona va reposer dans sa terre des Appalaches. R.I.P.

Apres une si longue histoire, Nona va reposer dans sa terre des Appalaches. R.I.P.

Partager cet article

Repost 0
Published by Americano - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

Shelley Chastain 16/12/2014 19:50

I love it Christian, It is a great tribute to a wonderful lady. You did a great job!

Americano 18/12/2014 02:54

Thanks Shelley but you helped me a lot with your eulogy...

Americano 16/12/2014 19:01

Merci Pierre, tu as tout dit.

Pierre Bidollet 16/12/2014 11:49

Bel hommage
On comprend que Nona devait être une excellente grand-mère pour Cessany
J'ai eu aussi la chance d'avoir pu profiter longtemps de mes grands- mères (94 et 102 ans)
Mais quel que soit l'âge où il ( ou elle) disparaisse, c'est toujours une grande douleur de perdre un grand-parent
Heureusement, par la suite, ils demeurent en nous, avec nous, dans de multiples occasions de la vie quotidienne.