Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 22:14

Ce pourrait être le titre d'un film ou d'un roman... non, c'est simplement le nom d'un quartier d'Athens (Normal Town), qui est, je le rappelle, la ville la plus importante mitoyenne de la nôtre.

Mais diable, comment ce nom a-t-il été attribué ?

 

Une ancienne pompe à essence convertie en bar témoigne.

Une ancienne pompe à essence convertie en bar témoigne.

L'histoire est assez simple en fait : le quartier abritait il y a quelques décades l'école "normale". Je suppose que cela évoquera quelques souvenirs aux lecteurs les plus anciens et en particulier les instituteurs. Chaque département français était lui aussi doté d'Ecoles Normales, généralement une pour filles, une pour garçons. Elles avaient pour but de former les futurs enseignants de l'école primaire. C'est ainsi que votre serviteur a fait une partie de sa scolarité de 1966 à 1970 à celle de Moulins (Allier). Le rôle de l'Ecole Normale aux USA jouait le même rôle que la nôtre.

 

Le salon de coiffure est aussi un commerce de la "ville normale".

Le salon de coiffure est aussi un commerce de la "ville normale".

Le quartier qui abritait cette école a donc pris ici le nom de "Normal Town". Lorsque l'école a disparu le quartier a quand même gardé le nom.

De 1954 à 2010, le lieu a servi d'école de ravitaillement pour la Marine. Depuis, elle abrite la faculté des sciences de la santé de l'Université de Géorgie.

Même la quincaillerie fait partie de cette étrange communauté "normale" !

Même la quincaillerie fait partie de cette étrange communauté "normale" !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierre Bidollet 01/06/2019 13:31

Un article qui a ravi un "ancien normiaud" de l'Ecole Normale de Bourges...tellement traumatisé d'ailleurs par cette période qu'il utilise uniquement comme code secret sur internet les 8 chiffres et lettres des étiquettes de son linge à laver du pensionnat !

Americano 17/06/2019 21:19

Au moins une chose pour laquelle l'EN a eu du bon !