Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2019 1 09 /09 /septembre /2019 00:10

La guerre conduit nos soldats dans des lieux divers et inattendus.

   

Un tourisme particulier

Bob Bledsoe, écrit d’Irlande qu’il a eu l’occasion de visiter et il en est ravi. « La première partie de la cathédrale St Patrick à Dublin fut construite au 12ème siècle sur un lieu de culte occupé depuis 350. Les parcs sont magnifiques. A la bibliothèque de l’université Trinité, nous avons pu observer la bible de Kell, écrite au 8ème siècle. A la plus grande brasserie du monde, on nous a présenté tout le processus de fabrication de la bière, du grain jusqu’à nos verres. Le paysage entre Dublin et Belfast est parfait : on dirait que chaque coin obtient beaucoup d’attention pour qu’il soit beau à voir. A Dublin, nous avons pu voir le plus grand chantier naval du monde et sa mairie possède toutes les sortes de marbres du monde. Nous avons pu constater que des familles vivent sous le même toit que leur bétail. »

En Angleterre, J. O. Robertson se réjouit d’avoir reçu plein de lettres de sa famille et d’amis bien qu’il vienne d’assister au premier enterrement d’un soldat US. « A la descente du corps (20 mai 18), des salves ont été tirées puis le clairon a retenti. Le cercueil était recouvert des drapeaux américain et anglais. Je n’ai jamais vu tant de fleurs sur une tombe auparavant. Les Anglais sont très attentifs aux enterrements. »

JW Jones répond à son cousin : « J’ai reçu ta lettre avec grande surprise ainsi qu’une d’Hubert. Tu ne peux savoir combien nous apprécions ces messages venus d’au-delà des mers. Ils me rappellent mon enfance et mes rêves d’histoires de fées. J’ai vu une grande partie de la France depuis que je suis ici bien que j’ai passé le plus clair de mon temps dans des paysages déserts sur le front. Le long des lignes de chemin de fer, nous voyons de larges vallées au pied de collines ensoleillées... 

...Il en est différemment au front où les vallées sont fantomatiques, où des masses de maisons en ruines autrefois heureuses, ont été victimes des tirs et des bombes. » (05/18)

...Il en est différemment au front où les vallées sont fantomatiques, où des masses de maisons en ruines autrefois heureuses, ont été victimes des tirs et des bombes. » (05/18)

D.Merrell est arrivé sain et sauf en France. « Je suis maintenant dans un petit village pittoresque du nom de Montrichard près de Tours (Il commence sa lettre par « quelque part en France » !). Dans cette partie de la France, les maisons sont en blocs de pierre qui ressemblent à de la craie extraite des montagnes. A certains endroits, on ne voit que les fenêtres et les portes, la maison étant dans le flan d’une colline avec les cheminées dépassant de celle-ci. Il y a aussi un grand château de plusieurs centaines d’années qui a vu beaucoup de batailles sanglantes. De fait, c’est un très beau pays. J’ai l’impression qu’ils cultivent surtout le raisin et le blé. Les vignes aux grains murissant s’étendent sur des miles aussi loin que vous pouvez voir. Ils disent ici que les principales récoltes sont le blé, le raisin et... les enfants. Je suis bien ici mais mon régiment d’infanterie ne devrait pas tarder à déménager. Je ne peux donc pas vous communiquer mon adresse mais je le ferai plus tard pour savoir où envoyer le Free Press. J’ai visité une imprimerie. Je dois m’arrêter faute de papier.» (07/18)

« La France est un beau pays bien que j’en aie vu qu’une partie bien montagneuse. La terre est beaucoup comme la vôtre. Les maisons sont très différentes des nôtres : elles sont faites de ciment et de pierres. Il semble que les Français et les Anglais ont une passion pour ce qui dure. » (J.B. McWorther-07/18)

« Nous avons fait un très bon voyage et nous avons reçu un bon accueil de la population française. Les jardins français sont aussi beaux à voir que les nôtres à la maison. Beaucoup de ceux que nous avons vus sont séparés par d’épaisses haies en quartiers carrés. J’apprends quelques expressions en français et je peux mieux le comprendre que le parler. Je pense que je n’ai pas manqué tant que cela en étudiant le latin à la place parce que ceux qui l’ont fait apprennent tout une fois ici.» (L. Brown-07/18)

« Depuis que je suis ici, j’ai vu les plus belles pièces d’art et quelques très belles œuvres de sculpteurs. Bien sûr, tu sais que Paris est une grande et active place. » (P. Hudson – 07/18)

« Depuis que je suis ici, j’ai vu les plus belles pièces d’art et quelques très belles œuvres de sculpteurs. Bien sûr, tu sais que Paris est une grande et active place. » (P. Hudson – 07/18)

A suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bidollet Pierre 12/09/2019 22:58

Sans être chauvin (ou peut-être un peu quand même...) ces commentaires positifs et spontanés sur notre pays sont très agréables à recevoir, bien que très décalés dans le temps.

Americano 13/09/2019 00:52

Quitte a te surprendre, je recois plein de messages positifs sur notre pays et ceux-la sont bien actuels. Par contre, on devrait etre un peu plus vigilants car les Americains se demandent souvent pourquoi on ne les aime pas...