Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 16:56

Suite de l'article

Femmes et enfants sauvent le coton (aout 1918)

«10 femmes blanches de Ringgold, Lousiane, coupèrent 17 acres de coton et versèrent leur profit à la Croix Rouge. Les comités de femmes de Géorgie ont demandé à ce que l’ouverture des écoles soit différée pour que les enfants puissent aider à la récolte qui pourrait être compromise à cause du manque de main d’œuvre. La part que prennent femmes et enfants à cette importante récolte du sud a été décrite lors d’une conférence à la chambre d’agriculture d’Alabama à Birmingham. »

Les jeunes filles participent à  des clubs de conserve. En août 1918, une page du Carroll Free Press est consacrée à la publication du règlement d’un concours qui est organisé pour elles lors d’une foire (date et lieux non précisés).

Les jeunes filles participent à des clubs de conserve. En août 1918, une page du Carroll Free Press est consacrée à la publication du règlement d’un concours qui est organisé pour elles lors d’une foire (date et lieux non précisés).

Voici les thèmes du concours : couture (première et deuxième année), tomates, fruits, produits du jardin, poivrons. Les récompenses vont de modiques sommes d’argent à des bourses d’études

Voici les thèmes du concours : couture (première et deuxième année), tomates, fruits, produits du jardin, poivrons. Les récompenses vont de modiques sommes d’argent à des bourses d’études

Sans lien avec le paragraphe précèdent, il est annoncé en décembre 1918 que Mademoiselle Ruby Strickland a gagné le troisième prix à la foire du sud-est. Monsieur Candler, maire d’Atlanta, a donné 150 dollars couvrant toutes les dépenses d’une année à l’école agricole et mécanique. Qu’il soit chaleureusement remercié pour cet effort éducatif.

Sans lien avec le paragraphe précèdent, il est annoncé en décembre 1918 que Mademoiselle Ruby Strickland a gagné le troisième prix à la foire du sud-est. Monsieur Candler, maire d’Atlanta, a donné 150 dollars couvrant toutes les dépenses d’une année à l’école agricole et mécanique. Qu’il soit chaleureusement remercié pour cet effort éducatif.

Les Jardins de la Victoire

Le titre de ce livre (The Victory Garden), que je viens de lire récemment, m’a incité à écrire cet article …

 

Dans un article de mars 1918, le maire, le conseil municipal et le club civique de Carrollton demandent « que tous les lots vacants qui ne sont pas cultivés leur soient confiés gratuitement. Leur projet est que lycéens et lycéennes les plus âgés plantent et cultivent un Jardin de la Victoire. Les propriétaires de tels lots sont priés d’entrer en contact avec Mr Lewis Sims qui est en charge des plantations. Encourageons ces jeunes gens à cultiver un jardin car tout ce qu’ils pourront produire servira à quelqu’un et devrait ainsi réduire le cout de la vie.

Dans un article de mars 1918, le maire, le conseil municipal et le club civique de Carrollton demandent « que tous les lots vacants qui ne sont pas cultivés leur soient confiés gratuitement. Leur projet est que lycéens et lycéennes les plus âgés plantent et cultivent un Jardin de la Victoire. Les propriétaires de tels lots sont priés d’entrer en contact avec Mr Lewis Sims qui est en charge des plantations. Encourageons ces jeunes gens à cultiver un jardin car tout ce qu’ils pourront produire servira à quelqu’un et devrait ainsi réduire le cout de la vie.

Des prix seront offerts pour les jardins les mieux cultivés et les plus productifs.

Les jardiniers sont les gens les plus chaleureux de la terre et chaque quartier de la ville en possède au moins un ou plus d’expérimentés. Ils seront très contents de conseiller les jeunes gens sur l’organisation, les plantations et les plants  d’un Jardin de la Victoire. »

Les femmes pendant la Grande Guerre II

Notre jardin d’hiver (novembre 1917)

« Veuillez trouver ci-joint une liste des légumes poussant dans au moins un jardin des Clubs de conserve :

Haricots verts : 3 variétés

Pommes de terre irlandaises : 2 variétés

Fèves : 3 variétés

Poivrons doux

Poivrons forts : 5 variétés

Kohl rabbi

Chou-fleur

Cresson

Aubergine

Epinards

Moutarde : 3 variétés

Radis : 6 variétés

Choux : 5 variétés

Navets : 7 variétés

Tomates : 4 variétés

Endives : 2 variétés

Betteraves : 3 variétés

Colza

Oignons

Pois

Gombo : 2 variétés

Sauge

Herba à chat

Salades : 2 variétés

Si quelqu’un peut ajouter un légume à cette liste, nous serions contents que vous nous le communiquiez. »

Elles s’organisent et organisent

Les femmes s’organisent à Bowdon Junction (mai 1918)

« Le 9 mai 1918, Mesdames V.D. Whatley et CA. Meeks de Carrollton viennent rencontrer les femmes de cette petite communauté à l’école. Elles aident à organiser un club pour le progrès de la femme  avec 17 membres. Un bureau de 4 personnes est élu.

Des équipes sont constituées pour organiser le travail demandé par la Croix Rouge, visiter les malades et suivre le programme. »

En décembre 1918, le bureau des femmes du comté de Carroll demande aux hommes de s’engager à sauvegarder la nourriture et à la protéger contre le gaspillage. « Je m’engage à partager l’abondante nourriture de mon pays avec ceux qui ont faim en Europe et qui sont dans la désolation sans que ce soit de leur fait. Je le fais en remerciement à Dieu pour nous avoir donné la victoire et donc fait le monde plus sûr pour la démocratie. Je préserve ainsi pour moi et les générations futures le grand idéal de civilisation et de chrétienté. »

« L’organisation pour la reconstruction en temps de paix sera plus difficile que celle en temps de guerre » déclare la présidente du Conseil National de Défense de Géorgie dès novembre 1918. Lors d’une réunion du comité exécutif, elle avertit que « au lieu de ralentir leur effort patriotique, les femmes doivent l’intensifier. La coordination des activités pour la campagne de paix a commencé. Celle-ci va couvrir tout le pays. Nous devrons répondre aux deux demandes principales du gouvernement que sont d’une part la production et la conservation de nourriture et d’autre part l’adaptation au monde du travail. »

En décembre 1917, une idée d’activité utile pour les filles est lancée : « Faites votre propre album à partir d’histoires drôles, dessins, articles locaux à envoyer aux frères, fiancés et amis dans les camps ou au front. Donnez-leur le plus possible la couleur  locale ce qui sera très apprécié des garçons. N’escomptez pas la conservation car une fois l’album lu, les garçons n’en seront surement pas capables. »

En décembre 1917, une idée d’activité utile pour les filles est lancée : « Faites votre propre album à partir d’histoires drôles, dessins, articles locaux à envoyer aux frères, fiancés et amis dans les camps ou au front. Donnez-leur le plus possible la couleur locale ce qui sera très apprécié des garçons. N’escomptez pas la conservation car une fois l’album lu, les garçons n’en seront surement pas capables. »

Remerciements

Marian Christwell pour son travail iconographique

John Prechtel pour son aide à la lecture du Carroll Free Presss

Partager cet article
Repost0

commentaires