Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 19:42

   Notre postière a consenti à poser au volant (à droite) de son véhicule de service. Cette conformation lui permet de prendre et distribuer le courrier sans descendre.

Ce jour, elle était venue m'apporter un courrier recommandé.



 

    Quoi de plus banal qu'une boite aux lettres ? Dans les lotissements, elles sont standardisées. Il suffit de relever le petit bras (ici, on dit le "drapeau") rouge, de glisser son courrier à l'intérieur ; le facteur est ainsi prévenu. Le tour est joué. Sympa, non ?

 

   Petit inconvénient toutefois : le courrier étant inviolable, la boite à lettres l'est tout autant. Personne n'y a donc accès exceptés le propriétaire et le préposé. C'est la raison pour laquelle on retrouve des publicités scotchées dessus ou des sacs plastiques lestés d'un caillou au milieu du jardin avec une pub à l'intérieur...





Letter-boxes--1-.JPG
Mais en plein centres villes, on retrouve un dispositif plus "traditionnel".
Letter-boxes--2-.JPG


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui n'exclut pas la fantaisie !

 

 

  

Une fois sa tournée accomplie,

notre postière va retourner

à la poste centrale de Carrollton

garer son véhicule.

 

A noter que là comme ailleurs, le métier change :

- le postier ne distribue pratiquement plus de courriers interpersonnels : il devient rare de recevoir des lettres timbrées. Que vont devenir les collectionneurs ?

- le courrier est composé de courriers d'entreprises pré timbrés (factures, abonnements...), de publicités et de paquets correspondants aux ventes par internet.

 

Il reste quand même le sourire de la postière qui prend volontiers quelques minutes pour discuter : irremplaçable !


Partager cet article

Repost 0
Published by Americano - dans Survivre au quotidien
commenter cet article

commentaires

Kiki 18/04/2008 08:43

Faudrait pas qu'elle devienne obèse à ne plus lever son posterieur du siège !