Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 20:38

Cet article fait suite au précèdent sur la mort.

 

Joe a malheureusement perdu sa maman récemment. Par décence, je n'ai pas utilisé de photos en dehors de celles destinées au public.

 

Joe's mother 001

 

C'est assez souvent par le journal local que l'on apprend le décès d'une personne. Cette rubrique (Obituaries) à elle seule couvre pratiquement une page tous les jours . Non pas que le nombre de décès soit très important mais l'article consacré à chaque disparu est toujours conséquent. Outre les aspects pratiques (lieux, heures de l'office religieux et de l'enterrement), nous sont révélés : l'identité du défunt, ses ascendants et descendants vivants ou non, ce qu'il faisait dans la vie, son implication dans la vie locale...

 

En attendant la fermeture du cercueil, beaucoup de corps sont exposés au Funeral Home.

Les amis envoient à cet endroit des fleurs, des plantes et des couronnes...

 

Funeral home

 

 

 

 

 

 

La veille de l'enterrrement  est réservée à la visite des proches. Cessany et moi nous y sommes rendus. L'attente est un peu longue avant de pouvoir exprimer nos condoléances mais c'est l'occasion de discuter avec le voisin de devant ou de derrière ou....

 

 

 

Martin & Hightower, Carrollton, Ga est l'un des trois  Funeral Home de la ville.

 


Joe's mother 001 (2)

 

 

 

 

.... de lire le faire-part mis à disposition dans l'entrée de la salle des visites.  

 

Dans une salle attenante, on peut voir un diaporama composé de photos de familles où le défunt est mis en valeur. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Évidemment, l'ensemble est une lourde tache pour la famille. Alors il est de coutume de lui offrir un plat  pour lui éviter de se soucier de cette question. C'est le funeral gift. On le porte à la maison.

 

funeral gift

Cessany avait préparé ce strawberry triffle pour une autre occasion.

 

   Le jour de l'enterrement, les participants se rassemblent soit au Funeral Home soit au lieu de l'office religieux. Après la cérémonie, ils se véhiculent au cimetière en cortège ouvert par la police . Chaque voiture allume ses phares pour indiquer qu'elle fait partie du cortège.

 

En cherchant à en savoir plus, j'ai trouvé que l'on peut acheter un cercueil biodegradable et qu'il existe un mouvement pour un enterrement naturel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Kiki 10/03/2011 21:05



Moi qui croyais que tous les cercueils étaient biodéggradables !!!! En existe-t-il en plastique ?


l'idée d'offrir un plat est géniale, on devrait s'inspirer de ces coutumes par ici.


Bises



Americano 11/03/2011 02:30



Je ne sais pas pour les cercueils en plastique... A l'occasion, je me renseignerai (j'suis un peu fatigue ce soir....).


Entierement d'accord sur l'idee du plat. C'est une des choses que j'apprecie avec le blog que de montrer en quoi nous sommes semblables et differents.


Bises aussi a toi et a toute la famille dont il faudra bien que je recoive des nouvelles un de ces quatre..



maedes 07/03/2011 04:17



Ton article m'a permis de comparer avec ce qui se passe ici. Le défunt est également veillé dans une salle communale mais il est généralement enterré dans la journée.... Nous en avons
eu la difficile expérience avec Catalina, la cousine d'Henri, qui est décédée à 5h30... vers 18h30 tout était terminé au cimetière du village.  Il est vrai qu'il faisait chaud et que les
corps ne sont pas embaumés ici.
Bizzzzzzzzzz argentines



Americano 07/03/2011 04:22



Ca me fait tres plaisir qu'un article permette de comparer : c'est bien l'un des buts du blog.


Je n'ai pas parle de notion de "veille". Je me renseignerai.


La maniere argentine ne doit pas toujours etre facile a organiser ni a vivre.


Moi aussi je te fais plein de kissssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssses