Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 15:56
English
Translation
J'ai trouvé cette recette délicieuse en la goûtant pour la première fois dans un Cracker Barrel. On peut la faire avec de la citrouille ou avec la même quantité de patate douce.

J'ai trouvé cette recette délicieuse en la goûtant pour la première fois dans un Cracker Barrel. On peut la faire avec de la citrouille ou avec la même quantité de patate douce.

Ingrédients (pour 4 personnes)

Ingrédients (pour 4 personnes)

425 g de citrouille* déjà cuite

2 oeufs

1 tasse de lait demi-écrémé
2/3 tasse de cassonade ou sucre roux
1-1/2 cuillères à café d'épices pour tarte à la citrouille
1/2 cuillère à café de sel


* Ici, ca se vend aussi en boite...


Garniture
1/4 tasse de cassonade
1/4 tasse de pecans hachés
1 cuillère à soupe de beurre fondu


Crème fouettée et cannelle moulue, en option

 

Crème de citrouille (Pumpkin custard)

Instructions

1 Dans un grand bol, mélanger les six premiers ingrédients ; battre jusqu'à consistance lisse. Verser ce mélange dans un plat beurré ou dans des ramequins.

2. Placer celui-ci dans un plus grand pour faire cuire au bain-marie, à découvert, à 180° pendant 20 minutes.

Placer la garniture au sommet.

Garniture : mélanger cassonade, pecans et beurre.

Cuire au four 40 minutes (ou jusqu'à ce qu'un couteau inséré près du centre en ressorte propre).

Servir chaud ou froid ; garnir de crème fouettée et de cannelle mélangées (optionnel).

Conserver au réfrigérateur.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 09:03

English Translation

C'est en visitant le marais d'Okefenokee que nous l'avons découverte. La famille de W. T. Chesser a colonisé une île sableuse de 592 acres (240 ha) à l'est du marais recouverte de différentes variétés de pins. Des 7 enfants de W.T. Chesser, 2 sont restés sur le marais : Robert qui a eu 13 enfants et Sam père de 9 enfants. Tom, son plus jeune fils, bâtit la présente maison en 1927, plus au nord. La construction fut effectuée en 21 jours en pin jaune et cyprès pour $150 destinés à payer le travail du charpentier qui avait été engagé avec son ban de sciage mû par son tracteur.

Comme pour toutes les familles de l'époque, chasse, trappe, pêche et culture constituaient l'ordinaire. Vie simple, au travail difficile mais où le jeu avait toute sa place.

La maison Chesser
La maison Chesser
La maison Chesser

La maison se composait de 3 chambres, un parloir et un "porch". Pendant de longues années, le couple s’est servi de la cuisine de leurs parents. Plus tard, pour s'adapter aux enfants, une cuisine fut rajoutée ainsi que 2 chambres et un "porch" à l'arrière.

Le sable blanc de la cour était autrefois le fond de la mer primitive. La cour était maintenue très propre sans herbe pour plusieurs raisons :

- c’était un excellent coupe-feu pour les incendies fréquents dans la région (voir article Okefenokee) ;

- on peut ainsi repérer facilement les 5 variétés de serpents venimeux de la région ;

- le nettoyage permanent des feuilles en décomposition éloigne les insectes.

Ce travail était effectué à l'aide de la houe et d'une branche de "gallberry" (variété locale de houx).

Pour empêcher le puits de s'ensabler constamment, un tronc de cyprès creusé faisait l'affaire. L'eau était remontée à l'aide d'une corde et d'une poulie.

Pour empêcher le puits de s'ensabler constamment, un tronc de cyprès creusé faisait l'affaire. L'eau était remontée à l'aide d'une corde et d'une poulie.

La maison Chesser

Les troncs de cyprès creusés permettaient aussi d'abriter les ruches. Le miel de "gallberry" est réputé y compris chez l'ours noir qui venait de temps à autre le voler. En ce lieu, les abeilles n'avaient aucun problème pour trouver du nectar sur les nombreuses fleurs du marais.

C'est une mule qui actionnait ce moulin à canne. Le moulinier introduisait 2 tiges de canne  entre les meules pour extraire le jus.

C'est une mule qui actionnait ce moulin à canne. Le moulinier introduisait 2 tiges de canne entre les meules pour extraire le jus.

Celui-ci, une fois tamisé, était emporté, puis bouilli afin d’être transformé en sirop. Ce sont les aiguilles de pin qui alimentait la combustion. L'opération durait de 3 à 4 heures et il fallait régulièrement écumer et passer le jus.  Avec 60 litres de jus, on obtenait environ 6 litres de sirop. Dans certains cas, on continuait de le cuire pour obtenir du sucre.

Celui-ci, une fois tamisé, était emporté, puis bouilli afin d’être transformé en sirop. Ce sont les aiguilles de pin qui alimentait la combustion. L'opération durait de 3 à 4 heures et il fallait régulièrement écumer et passer le jus. Avec 60 litres de jus, on obtenait environ 6 litres de sirop. Dans certains cas, on continuait de le cuire pour obtenir du sucre.

La meule était utilisée pour aiguiser les couteaux afin de...

La meule était utilisée pour aiguiser les couteaux afin de...

... tuer le cochon qui, une fois suspendu à ce plot, était découpé puis...

... tuer le cochon qui, une fois suspendu à ce plot, était découpé puis...

... apporté au fumoir où il était d'abord salé.  Il rejoignait au plafond les pièces de venaison. L'opération de fumage commençait alors en brûlant du chêne vert. La dernière phase consistait à placer les pièces de viande dans des jarres de saindoux destinées à les préserver de l'humidité. Les bocaux étaient alors apportés dans une réserve où ils rejoignaient les autres conserves de la maison : pois secs, petits pois, pommes, figues, pêches, airelles. Sur le sol s'étalaient les patates rouges tandis que du plafond pendaient les oignons et les poivrons séchés.

... apporté au fumoir où il était d'abord salé. Il rejoignait au plafond les pièces de venaison. L'opération de fumage commençait alors en brûlant du chêne vert. La dernière phase consistait à placer les pièces de viande dans des jarres de saindoux destinées à les préserver de l'humidité. Les bocaux étaient alors apportés dans une réserve où ils rejoignaient les autres conserves de la maison : pois secs, petits pois, pommes, figues, pêches, airelles. Sur le sol s'étalaient les patates rouges tandis que du plafond pendaient les oignons et les poivrons séchés.

La maison Chesser

Le maïs (principale culture du lieu), une fois séché sur pied, était apporté dans cet appentis. En fonction des besoins, il était égrené à l'aide d'un outil à main. (démonstration) et utilisé pour nourrir aussi bien le bétail que la famille. La partie supérieure abritait le foin pour la mule.

Ces temps forts de la vie rurale étaient mis à profit par les familles pour se rendre visite, travailler ensemble et... se divertir. La famille Chesser était amatrice du chant traditionnel "Sacred Harp".

Située un peu à l’écart de la maison (odeurs!), la porcherie était cependant l'objet d'une constante surveillance, l'ours noir y faisant parfois incursion. La partie n'était pas facile pour lui car les cochons donnaient l'alerte !

Les volailles, malgré leur tendance à errer, viennent se percher pour la nuit et le petit poulailler accueille poules et poulets.

Les volailles, malgré leur tendance à errer, viennent se percher pour la nuit et le petit poulailler accueille poules et poulets.

La maison Chesser

Le marais abrite l'hirondelle noire (purple martin) mais aussi ...des moustiques. Les pionniers avaient eu l'idée de chasser ces derniers en utilisant les premiers. Pour cela, des gourdes étaient séchées, creusées puis suspendues en grappes à un mat. Les hirondelles y nichant contrôlaient ainsi la population de moustiques.

De temps à autre, les descendants de la famille se rejoignent pour réactiver le lieu et faire la fête : retrouvez-les !

Partager cet article
Repost0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 19:22

English Translation

Suite de l'article

 

Allyson, attachée de direction au service des admissions à l'université, a bien voulu compléter cette visite. Elle est plus spécialement chargée des visites : écoutons-la...

Allyson, attachée de direction au service des admissions à l'université, a bien voulu compléter cette visite. Elle est plus spécialement chargée des visites : écoutons-la...

University of West Georgia : pretty cool ! (suite)

University Community Services

Au centre du campus, ce lieu offre des services aux étudiants comme la gestion des repas, abrite plusieurs chaines de restauration rapide, un magasin pour les besoins des résidents, un laboratoire informatique, distribue les cartes d'identité étudiantes, gère les demandes de place pour les organisations, les boites à lettres. Pour ceux qui font la navette chaque jour, un lieu de repos est à leur disposition.

University of West Georgia : pretty cool ! (suite)

Le public est jeune et a besoin de bouger : c'est ce qu'il peut faire dans ce gymnase aux nombreux équipements.

Mur d'escalade, salle de musculation, piste d'athlétisme intérieure : tout est fait pour une pratique dans les meilleures conditions...
Mur d'escalade, salle de musculation, piste d'athlétisme intérieure : tout est fait pour une pratique dans les meilleures conditions...
Mur d'escalade, salle de musculation, piste d'athlétisme intérieure : tout est fait pour une pratique dans les meilleures conditions...

Mur d'escalade, salle de musculation, piste d'athlétisme intérieure : tout est fait pour une pratique dans les meilleures conditions...

Un peu à l’écart du campus, d'autres sports, nécessitant plus de place, peuvent être pratiqués : football, base-ball...
Un peu à l’écart du campus, d'autres sports, nécessitant plus de place, peuvent être pratiqués : football, base-ball...

Un peu à l’écart du campus, d'autres sports, nécessitant plus de place, peuvent être pratiqués : football, base-ball...

University of West Georgia : pretty cool ! (suite)

En fonction de ses besoins et de ses possibilités, l'étudiant dispose d'un large éventail de plans pour se restaurer.

Deux restaurants sont à disposition dont le dernier-né (automne 2013) qui fonctionne 24 heures sur 24.

Deux restaurants sont à disposition dont le dernier-né (automne 2013) qui fonctionne 24 heures sur 24.

Recyclage, bicyclette : l'université se met au vert en permanence. A differents niveaux, le concept de durabilité fait partie de notre stratégie.
Recyclage, bicyclette : l'université se met au vert en permanence. A differents niveaux, le concept de durabilité fait partie de notre stratégie.

Recyclage, bicyclette : l'université se met au vert en permanence. A differents niveaux, le concept de durabilité fait partie de notre stratégie.

Dans le cadre de la Semaine de la Terre, les étudiants ont pu participer au nettoyage de lacs et rivières proches, planter des arbres ou buissons, recevoir une information sur consommer et produire localement (il y a même un jardin produisant des légumes sur le campus!), écouter une conférence sur les carrières dédiées à l'environnement, s'initier à la découverte des plantes locales lors de marches guidées sur le campus. Ces actions ont connu leur apogée cette année lors d'une exposition en plein centre ville !

Dans le cadre de la Semaine de la Terre, les étudiants ont pu participer au nettoyage de lacs et rivières proches, planter des arbres ou buissons, recevoir une information sur consommer et produire localement (il y a même un jardin produisant des légumes sur le campus!), écouter une conférence sur les carrières dédiées à l'environnement, s'initier à la découverte des plantes locales lors de marches guidées sur le campus. Ces actions ont connu leur apogée cette année lors d'une exposition en plein centre ville !

e

Merci Allyson.

Partager cet article
Repost0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:15

English Translation

 

ou "le marais de la terre qui tremble" dans la langue indienne locale.

Autrefois lieu d'une intense activité humaine (exploitation forestière entre autres), ce marais, partagé entre la Géorgie et la Floride, est maintenant un parc national de 1600 km2. Le touriste est bienvenu mais doit se comporter en citoyen responsable. Les vacances scolaires nous ont donné l'occasion de nous y rendre : trop courte escapade…

Notre découverte se fera en bateau et à pieds sur ce très long ponton au-dessus du marais.
Notre découverte se fera en bateau et à pieds sur ce très long ponton au-dessus du marais.

Notre découverte se fera en bateau et à pieds sur ce très long ponton au-dessus du marais.

La première impression, en pénétrant dans le marais, est cet enchevêtrement de roseaux, d'arbres et l’omni présence de l'eau.
La première impression, en pénétrant dans le marais, est cet enchevêtrement de roseaux, d'arbres et l’omni présence de l'eau.

La première impression, en pénétrant dans le marais, est cet enchevêtrement de roseaux, d'arbres et l’omni présence de l'eau.

 Ce canal devait assécher le marais. Heureusement, le projet n'a pas abouti car le marais donne naissance à 2 rivières : la Sainte Marie et la Suwannee  ! Aujourd’hui sa seule fonction est touristique.

Ce canal devait assécher le marais. Heureusement, le projet n'a pas abouti car le marais donne naissance à 2 rivières : la Sainte Marie et la Suwannee ! Aujourd’hui sa seule fonction est touristique.

La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.
La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.
La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.

La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.

La décomposition des divers éléments naturels donne à l'eau cette couleur très foncée que les locaux appellent "thé" : bon appétit !

La décomposition des divers éléments naturels donne à l'eau cette couleur très foncée que les locaux appellent "thé" : bon appétit !

Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir  l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.
Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir  l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.
Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir  l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.

Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.

Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?

Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?

Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...

Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...

Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...
Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...
Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...

Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...

... et le gîte.
... et le gîte.
... et le gîte.

... et le gîte.

Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.
Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.
Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.
Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.

Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.

Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.
Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.
Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.
Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.

Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.

Pour une visite ou pratiquer des activités de pleine nature : Okefenokee

Partager cet article
Repost0
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 14:31

English Translation

 

ou UWG pour faire court et pratique.

M'y étant inscrit* dernièrement, il était temps d'en savoir plus et de vous faire une présentation générale. Des articles plus spécialisés sont déjà parus (voir catégorie "Education").

*Ce que vous pouvez faire par Internet...

Pour une visite ? C'est ici ! Deux fois par jour, un guide (un étudiant payé) promène une quinzaine de personnes sur le campus.

Pour une visite ? C'est ici ! Deux fois par jour, un guide (un étudiant payé) promène une quinzaine de personnes sur le campus.

C'est Luke Paul qui va nous diriger. Comme les autres étudiants effectuant ce travail, Luke est payé ce qui lui permet de couvrir ses frais d'études : l'université est payante. Il existe tout un système de bourses (produits de fondations par exemple) mais travailler sur le campus est aussi un moyen de financer ses études. Il n'en demeure pas moins que la scolarité reste chère. Voyez plutôt :

Frais d'inscription : $2487

Frais divers : $ 929

Repas : $1696

Hébergement : $2650

Livres : $300

Total (semestre) : $8062

Premières explications devant l'auditoire composé, en grande partie, de lycéens de terminale. Ils sont encouragés par leur lycée à suivre cette visite. Certains sont accompagnés de leurs parents.

Premières explications devant l'auditoire composé, en grande partie, de lycéens de terminale. Ils sont encouragés par leur lycée à suivre cette visite. Certains sont accompagnés de leurs parents.

University of West Georgia : pretty cool !

Nous n'avons guère le temps de nous approfondir et beaucoup de bâtiments sont évoqués de loin tel celui-ci où les étudiants peuvent recevoir toutes formes d'aides administratives : vous voulez de l'aide du gouvernement fédéral pour financer vos études ? C'est ici...

Pour moi, c'est gratuit : j'ai plus de 62 ans...

University of West Georgia : pretty cool !

Le campus possède sa propre police : pensons que sa taille est celle d'une petite ville (11750 étudiants en 2013). La coordination s'effectue sans problème avec celle de Carrollton. La police du campus gère l'administration des places de parking et malheur à qui s'en déroge.

Des milliers de voitures au quotidien méritent une certaine organisation que j'apprécie car les visiteurs ont des places allouées.
Des milliers de voitures au quotidien méritent une certaine organisation que j'apprécie car les visiteurs ont des places allouées.

Des milliers de voitures au quotidien méritent une certaine organisation que j'apprécie car les visiteurs ont des places allouées.

University of West Georgia : pretty cool !

Pour éviter l'encombrement, l'université encourage la marche à pieds en mettant des bus à disposition.

Deux lignes fonctionnent en sens inverse autour du campus et une troisième dessert l'extérieur (commerces, centre ville...).

Deux lignes fonctionnent en sens inverse autour du campus et une troisième dessert l'extérieur (commerces, centre ville...).

University of West Georgia : pretty cool !

Dans ce bureau, les étudiants sont informés de tout ce qu'ils peuvent faire au niveau de la vie citoyenne du campus : organisations étudiantes, programmes de bénévolat. Plus de 150 clubs et organisations leur sont proposés. Leurs engagements participent à leur formation...

...comme pour ces trois étudiants qui participaient avec moi au nettoyage de la rivière.

...comme pour ces trois étudiants qui participaient avec moi au nettoyage de la rivière.

University of West Georgia : pretty cool !

La librairie universitaire qui n'a que 3 ans est un lieu de ressources important : outre l'achat de livres, on peut trouver là tous les attributs d'un supporteur de l'équipe locale de football !

University of West Georgia : pretty cool !

Autre lieu de ressources : la bibliothèque qui met à disposition des dizaines d'ordinateurs, ses livres, vidéos, archives. Elle est dotée d'un coin presse.

La liste est longue des formations que l'on peut acquérir ici ! Citons-en quelques unes pour mémoire : Langues étrangères, Histoire, Philosophie, Arts, Musique, Education, Mathématiques, Environnement, Physique, Biologie, Sciences Sociales, Finances, Comptabilité, Infirmerie, Pharmacie...

Les bâtiments d'enseignement sont un peu austères à l'extérieur mais très bien équipés à l'intérieur.
Les bâtiments d'enseignement sont un peu austères à l'extérieur mais très bien équipés à l'intérieur.

Les bâtiments d'enseignement sont un peu austères à l'extérieur mais très bien équipés à l'intérieur.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 19:01

English Translation

 

Un fruit exotique ? Une ville sud-américaine ? Un animal ?

Vous donnez votre langue au chat ? C'est une danse ! De la famille du swing, elle est adaptée aux tempi rapides. C'est une danse de couple où les deux partenaires sont en position fermée. Elle nous était apparue à plusieurs reprises lors de soirées swing.

 

Susan et Erik ont aménagé une piste de danse dans leur maison et ont ainsi pu programmer un stage de week-end.

Susan et Erik ont aménagé une piste de danse dans leur maison et ont ainsi pu programmer un stage de week-end.

Témoignage d'Erik :

À l'époque où nous avons appris la danse swing, la balboa était de plus en plus populaire mais n'était pas encore dansée par de nombreuses personnes. Nous aimons tout ce qui est plus complexe ou difficile, donc nous faire plaisir en faisant une danse que peu de gens savaient, était intéressant.

La balboa est extrêmement difficile à enseigner et à danser : les mouvements sont assez subtils. Vous devez en sentir un grand nombre sans pouvoir les voir. Nous nous concentrons donc sur le lien entre les partenaires et faire en sorte que le leader dirige les mouvements et que son/sa partenaire suive ce qu’il essaye de faire.

Nous étions très contents des progrès de tous les danseurs et de leur capacité à réellement danser la balboa. Notre objectif était la conservation à long terme de sorte que les danseurs puissent l’intégrer dans leurs futures pratiques. La seule façon de le vérifier est de voir avec tout le monde dans six mois comment les choses vont !

Nous étions très contents des progrès de tous les danseurs et de leur capacité à réellement danser la balboa. Notre objectif était la conservation à long terme de sorte que les danseurs puissent l’intégrer dans leurs futures pratiques. La seule façon de le vérifier est de voir avec tout le monde dans six mois comment les choses vont !

  • Ni Susan ni moi sommes des gens compétitifs. Mes sentiments, dans une compétition, sont les suivants : « Si cette personne veut vraiment gagner, je ne vais pas faire d'efforts pour l’en empêcher, car je n’en ai rien à faire. » En fait, nous aimons l'enseignement de la plupart de tous les aspects du swing. Nous aimons voir la communauté se développer et s'élargir et l'évolution des danseurs des débutants aux confirmés."

Merci Susan et merci Erik pour votre enseignement et rendez-vous dans six mois !

Partager cet article
Repost0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 16:53

English Translation

Actualités

 

Le groupe Sourwood Honey s'apprête à sortir un CD : on peut déjà bénéficier d'un aperçu. Ecoutez : j'adore !

http://www.noisetrade.com/sourwoodhoney/sourwood-honey

 

Toujours de la musique avec le groupe "England in 1819". Ces deux jeunes artistes professionnels chantent, jouent de la musique électronique qui ne casse pas les oreilles et agrémentent les morceaux de cor dont l'un est professionnel. Remarquable !

Extrait

 

Carrollton news 60

Môsieur l'Hiver n'avait pas fini de nous en faire voir après l'épisode neigeux où l'on parlait de lui : encore plus rare ici, il est tombé du verglas ! Du coup, sous le poids, beaucoup de branches voire d'arbres se sont rompus et les câbles électriques n'y ont pas échappé. Nous nous sommes retrouvés sans électricité pendant plusieurs heures.

Le gouverneur de Géorgie voulant échapper aux critiques de l'épisode précédent a mis tous les services publics en congé pendant... une semaine ! Mais comme on est en Géorgie, 2 jours seulement auraient suffi. En effet, c'est ce qu'il a fallu comme temps pour que le verglas disparaisse entièrement...

Au centre ville, le bar "Alley Cat" vient d'ouvrir ses portes à la Old Time Music. Tous les 15 jours, les musiciens de la cité y viennent participer à une "jam". Ce sont eux qui ont animé le premier bal contra de Carrollton début mars.

Au centre ville, le bar "Alley Cat" vient d'ouvrir ses portes à la Old Time Music. Tous les 15 jours, les musiciens de la cité y viennent participer à une "jam". Ce sont eux qui ont animé le premier bal contra de Carrollton début mars.

Carrollton news 60

Pari réussi ! C'est dans un autre restaurant de la ville qu'a eu lieu cette première. Beaucoup de débutants plein de bonne volonté. Ecoutons Christina la cheville ouvrière de cette soirée :

"Oh mon dieu! Quelle soirée incroyable la nuit dernière! CARROLLTON a appris la contra ! Merci à tous pour vos sourires, vos pas de danse et votre esprit de communauté. Nous avons été débordés par le nombre de participants. De toute évidence, nous avons besoin d'une plus grande salle pour la prochaine ! S'il vous plaît, restez à l'écoute car nous allons certainement organiser un autre bal.

Un grand merci à Sourwood Honey pour les mélodies et Cessany pour son incroyable calling face à un grand groupe de débutants comme nous! Merci à Baxter pour la salle, l'ouverture de la cuisine et son soutien au lancement de la contra."

En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.
En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.
En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.
En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.
En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.
En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.

En complément de l'exposition d'art noir, se déroulait, à la bibliothèque, l'annuelle exposition dédiée aux quilts. Alors pour le plaisir, quelques spécimens. A noter que cette année un effort particulier a été porté sur la présentation des pièces.

Carrollton news 60

Faut-il en rire ?

J'avais déjà vu des panneaux signalant la présence de chevreuils, caribous voire crapauds mais de canards, jamais ! C'est bête un canard : pour se rendre de l'autre côté du lac, il préfère la marche à pieds ! Heureusement, les citoyens veillent sur sa sécurité et...

... son alimentation : moyennant une petite pièce de monnaie, on peut récompenser les survivants.

... son alimentation : moyennant une petite pièce de monnaie, on peut récompenser les survivants.

Carrollton news 60

On nous parle souvent à la télévision française de ces français qui viennent gagner de l'argent aux USA. Pour l'instant, je n'en ai pas trouvé beaucoup. Si, un, récemment : nous sommes allés voir une démonstration par un boulanger professionnel. C'est une affaire qui semble bien marcher. Fort de sa nationalité (les Américains aiment bien...), il a ouvert une boulangerie et fait des conférences où il vend son livre. Plus aucun ne figurera sur le comptoir à la fin du speech. Pour faire plus authentique, il adopte l'accent du "français qui débarque du bateau" suivant ses mots !

On n'arrête pas le progrès !

Vue dans un bar d'Atlanta cette "tour à bière". Grâce au levier situé en bas, chaque convive peut se servir à loisir. Comment l'humanité a-t-elle pu vivre jusque là ?

Carrollton news 60

Moins drôle : les chaines Staples (fournitures de bureaux) et RadioShack (électronique) annoncent respectivement la fermeture de 225 et 1100 boutiques. En cause la concurrence des magasins Discount mais surtout la vente en ligne. Désormais, les grandes chaines s’y convertissent elles aussi.

Le magasin de Carrollton sera-t-il concerné ? Ce serait un gros gâchis car il vient juste de changer de place...

Le magasin de Carrollton sera-t-il concerné ? Ce serait un gros gâchis car il vient juste de changer de place...

C'est la crise !

Le nouveau magazine local Squared nous apprend qu'en cette période de grand froid, l’église baptiste locale s’est organisée pour offrir un hébergement aux sans-abris. Elle a obtenu l'autorisation d'utiliser l’ancien lieu de culte. Du coup, toute la collectivité s'est sentie concernée et a répondu favorablement : les particuliers ont apporté de la nourriture, des couvertures et des manteaux. Vingt autres églises se sont associées à l'initiative. La police de l'université a fourni des lits et la compagnie Delta Airlines des couvertures.

L'information ayant circulé, c'est plus de 35 de sans-abris qui étaient hébergés au final.

Courrier des lecteurs

Yvon me demande si j'ai vu le film "Un été à Osage County"

Ma réponse :

Pour l'instant, je ne vais pas au cinéma. Bien que mon niveau d’anglais ait progressé, il m'est encore très difficile de regarder un film sans interruption. Nous empruntons et nous arrêtons sitôt que je suis perdu. Il y a encore des accents, des mots d'argots qui me manquent...

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 15:02

English Translation

 

C’est un petit bar de rien du tout mais qui, pour nous, veut dire beaucoup. Cessany et moi nous nous y rendons souvent car la musique est de qualité, l’ambiance conviviale et, Brian, le patron, original.

 

Américano l’a rencontré.

Américano l’a rencontré.

L’été prochain, nous fêterons les 8 années d’existence d’Alley Cat qui fut démarré par le propriétaire de Corner Café, un ami à moi. Le nom n’est pas très original : la mairie a ouvert une allée à côté de notre restaurant en démolissant un barber shop. Tout autour de la place, il y avait beaucoup de chats...

Jusqu’alors, j’étais éditeur de journal. J’ai commencé en tant que serveur (une fois par semaine) à aider mon ami à monter cette affaire. J’avais du temps de libre : ma femme avait entrepris ses études de doctorat… J’ai par la suite accepté d’être le gérant puis finalement le propriétaire. C’est maintenant un des plus vieux restaurants de la Place Centrale. C’est une marque de succès.

Je pense celui-ci est dû en partie au fait que nous avons apporté quelque chose de différent dans le paysage des bars de la ville nous avons été très accueillants à toutes sortes d’offres de spectacles et de clients. Jugez plutôt : Nuit gay, Drag show, Comedy, Diner dégustation bière, Tambours africains, Metal, Punk, Soirée Trivia, Nuit du Jazz, Bossa Nova, Après-midi Disco pour les enfants, Old time jam. C’est aussi une des rares places où l’on peut fumer dans un bar la nuit. Toutefois prudence car c’est seulement après 22 heures. En effet, la loi interdit de fumer avant cette heure dans un lieu qui reçoit des enfants. Les clients jouent le jeu.

Une autre marque de succès à mon sens est de constater que des groupes nous incluent systématiquement dans leurs tournées ou se font programmer plusieurs mois à l’avance. C’est la preuve qu’ils nous font confiance. Nous sommes une étape agréable pour eux. Nous ne les payons pas ou peu (parfois $50 ou $75…) mais ils savent que l’ambiance sera excellente et que nous leur offrirons des boissons et de la nourriture. Concernant cette dernière,, nous faisons un effort important en achetant des produits locaux bio. On a aussi un menu pour la clientèle de végétariens.

« J'ai besoin d'une touche "cacher les affichages politiques" sur Facebook pour que je suis puisse aimer mes amis après les élections de cette année. » Sur la page Facebook d'Alley Cat (https://www.facebook.com/pages/Alley-Cat/70555334926) , l'humour des uns et des autres s'affiche en toute liberté.

« J'ai besoin d'une touche "cacher les affichages politiques" sur Facebook pour que je suis puisse aimer mes amis après les élections de cette année. » Sur la page Facebook d'Alley Cat (https://www.facebook.com/pages/Alley-Cat/70555334926) , l'humour des uns et des autres s'affiche en toute liberté.

Alley Cat

Je travaille ici 4 nuits par semaine. Je n’ai guère de problème pour diriger cette affaire. Parfois, il faut gérer quelques malentendus, au niveau financier par exemple ou avec la police : c’est la raison pour laquelle j’ai construit cette palissade. L’ironie est que c’était pour que les clients ne soient plus considérés comme buvant de l’alcool en public juste avant que la loi ne change et autorise ce type de consommation ! Nous apprenons le métier en le faisant comme nous avons découvert ce que notre bar serait en voyant la clientèle qui y est venue. C’est son originalité.

Je voulais être un membre actif de la collectivité : je crois que c’est réussi.

Tout à fait d’accord Brian. L’homme connait tout le monde, plaisante avec tout un chacun mais a désormais un œil de professionnel pour chaque détail : personne ne rentre sans recevoir un mot, une plaisanterie, une question… Il a même retrouvé le sommeil et le sourire qu’il avait perdus en s’embarquant dans l’aventure !

Pas le temps de s’éterniser ; notre homme est déjà reparti ! Prochaine étape ? Une affaire semblable en Atlanta !

Allez : bonne chance l’ami !

Partager cet article
Repost0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 08:23

English Translation

En ce mois de février, se tient la 3ème édition annuelle de cette exposition à la bibliothèque municipale de Carrollton. On y accepte les œuvres produites par les membres de la communauté noire ou celles dont le sujet est en rapport avec celle-ci. Elles ne sont pas nécessairement récentes mais peuvent provenir de collections.

Ce projet a vu le jour sous l'impulsion du comité directeur de la bibliothèque qui désirait impliquer plus la communauté noire.

Ce projet a vu le jour sous l'impulsion du comité directeur de la bibliothèque qui désirait impliquer plus la communauté noire.

Artiste de réputation nationale et conseiller municipal, Gerald Byrd attire de nouveaux artistes.

Artiste de réputation nationale et conseiller municipal, Gerald Byrd attire de nouveaux artistes.

Sue Medeiros et Jerall Howard, responsables de cet événement, reçoivent un soutien financier des Amis de la Bibliothèque et des dons de commerçants locaux. "J'ai visité beaucoup de musées dans ma vie : peut-être que c'est ce qui m'a attiré pour ce projet ?", nous dit Sue.

Sue Medeiros et Jerall Howard, responsables de cet événement, reçoivent un soutien financier des Amis de la Bibliothèque et des dons de commerçants locaux. "J'ai visité beaucoup de musées dans ma vie : peut-être que c'est ce qui m'a attiré pour ce projet ?", nous dit Sue.

Pendant cette exposition, d’autres événements se déroulent : vernissage, ateliers pour enfants, concerts...

Pendant cette exposition, d’autres événements se déroulent : vernissage, ateliers pour enfants, concerts...

Chantal, d'origine congolaise, nous présente ce magnifique masque africain.

Art Exhibit for Black History Month*
Art Exhibit for Black History Month*

* Aux USA, le mois de février est dédié officiellement à l'l’histoire de la communauté noire. L'exposition s'ouvre à la date anniversaire de Martin Luther King.

Partager cet article
Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 09:58

English Translation

Suite de l'article précédent

Nous nous intéresserons plus spécialement ce jour à l'équipement de la cuisine.

 

Le lave-vaisselle n'a rien de particulier par rapport à ceux que j'ai connus en France ; nous nous efforçons de moins l'utiliser. Dans les trois autres maisons, il n'y en a pas et nous nous en passons fort bien.

Le lave-vaisselle n'a rien de particulier par rapport à ceux que j'ai connus en France ; nous nous efforçons de moins l'utiliser. Dans les trois autres maisons, il n'y en a pas et nous nous en passons fort bien.

Une cuisine ordinaire II

Comme l'on pourrait tout aussi bien se passer du micro-ondes mais la mode du tout électrique est passée par là ! Il sert principalement à réchauffer des plats et, de manière plus aléatoire, à cuisiner voire à décongeler (là, je hurle !).

Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !
Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !
Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !
Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !
Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !
Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !
Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !

Rappelons-nous qu'il y a peu, tous ces merveilleux appareils électriques avaient leur version manuelle ! Pour l'instant, nous avons échappé au couteau électrique, à l'ouvre-boite électrique !

On se rappelle qu'on est en Amérique où tout est plus gros...comme la cuisinière ou ...

On se rappelle qu'on est en Amérique où tout est plus gros...comme la cuisinière ou ...

..le frigo, dit lui aussi, "américain". Je ne vous le présente pas : on le trouve désormais partout !

..le frigo, dit lui aussi, "américain". Je ne vous le présente pas : on le trouve désormais partout !

Une cuisine ordinaire II

Après cette débauche d'énergie, revenons à quelque chose de plus écologique : nous avons adopté ce pot comme poubelle bio : le contenu est vidé sur le compost dans le jardin. Visiblement, ceci n'est pas adopté partout. La norme serait plutôt de tout verser dans l'évier sous lequel se trouve un broyeur. Le nôtre, une fois tombé en panne, a été remplacé par un simple siphon.

Tout ce qui n'est pas organique est d'abord jeté dans ce coffre avant d'être trié.

Tout ce qui n'est pas organique est d'abord jeté dans ce coffre avant d'être trié.

Enchainons par quelques petites particularités : sauriez-vous dire à quoi servent les deux petits appareils ci-dessus ?
Enchainons par quelques petites particularités : sauriez-vous dire à quoi servent les deux petits appareils ci-dessus ?

Enchainons par quelques petites particularités : sauriez-vous dire à quoi servent les deux petits appareils ci-dessus ?

Je ne vous ferais pas l'insulte de vous inviter à reconnaitre le verre-doseur et la balance électronique. Toutefois, ces deux outils présentent une particularité qu'il vous appartiendra de trouver. Réponse dans la prochaine newsletter !

Je ne vous ferais pas l'insulte de vous inviter à reconnaitre le verre-doseur et la balance électronique. Toutefois, ces deux outils présentent une particularité qu'il vous appartiendra de trouver. Réponse dans la prochaine newsletter !

Même question avec ce robot !

Même question avec ce robot !

Réponses dans la prochaine newsletter !

Partager cet article
Repost0