Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 21:50

English

Américano : Nous voici de nouveau avec toi mon vieux Tintin !

Je n'ai pas oublié la promesse de la semaine dernière : les réponses !

ATM ? Automatic Teller Machine, notre distributeur de monnaie. C'est un service que l'on trouve un peu partout : dans les supermarchés, les parkings...

Tintin : Ça n'existait pas lors de mon premier voyage !

Américano : J'oubliais les stations services !

Américano : J'oubliais les stations services !

BLT ? Baccon, Lettuce & Tomato : la définition d'un "bon" sandwich... Bof...

ASAP ? As Soon As Possible (aussitôt que possible). Je connais peu d'équivalents en français... Les Américains sont friands de ce genre de raccourci... surtout si, au milieu, sous une apparence anodine, on peut placer un "gros mot" !

AAAAA ? American Association Against Acronym Abuse : Se plaindre de l'abus des sigles en créant un nouveau sigle, pas mal, non ?

Tintin : Tu me permettras de te faire remarquer que les Français sont aussi doués avec leur AAAAA : Association Amicale des Amateurs d'Andouillette Authentique !

Américano : DUI ? Driving Under the Influence : Conduite en état d'ivresse (ou toute autre substance prohibée). En Géorgie, les peines sont multiples : amendes, retrait du permis, emprisonnement, obligation de soin, cours spécialisés...

Américano : Malgré ce genre de lieu peu accueillant (prison de Carrollton), l'alcoolisme reste un fléau ici !

Américano : Malgré ce genre de lieu peu accueillant (prison de Carrollton), l'alcoolisme reste un fléau ici !

Tintin en Amérique : le retour II (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Américano : Continuons notre voyage : tu as dù te rendre dans les territoires indiens pour poursuivre ces dangereux personnages. Pas trop dur pour toi ?

Tintin : si, mais j'ai essayé de m'adapter...

Américano : Ah ? Dans le maniement du lasso, tu n'étais pas vraiment au point !

Tintin : Question suivante !

Américano : J'espère que tu ne comptes pas ressortir ta tenue qui ne serait vraiment pas appropriée pour te promener en ville ! Tu peux garder le chapeau comme mon ami Fred...
Américano : J'espère que tu ne comptes pas ressortir ta tenue qui ne serait vraiment pas appropriée pour te promener en ville ! Tu peux garder le chapeau comme mon ami Fred...
Américano : J'espère que tu ne comptes pas ressortir ta tenue qui ne serait vraiment pas appropriée pour te promener en ville ! Tu peux garder le chapeau comme mon ami Fred...

Américano : J'espère que tu ne comptes pas ressortir ta tenue qui ne serait vraiment pas appropriée pour te promener en ville ! Tu peux garder le chapeau comme mon ami Fred...

Tintin en Amérique : le retour II (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Américano : Je ne sais pas si tu as pu faire des progrès dans la langue indienne (laquelle au fait ?) mais je ne te conseille pas de réutiliser celle qu'employait Hergé. Le mot "squaw" est un terme péjoratif utilisé par les colons pour parler de la femme indienne en faisant référence à ses parties génitales. Je te ferai rencontrer mon ami Rob, l'indien...

Tintin : Merci du conseil. Je crois que c'était plus une méconnaissance qu'une mauvaise intention car Hergé nous montre plus loin le mauvais traitement que subissent les indiens.

Tintin en Amérique : le retour II (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Tintin : Là, tu me fais souffrir car cette découverte du pétrole a eu de funestes conséquences pour les indiens !

Américano : Hélas, mon pauvre ami, 100 ans plus tôt, les Indiens s'étaient déjà faits spoliés ! En Géorgie, citons 2 raisons qui ont conduit à les exproprier : la découverte de l'or (1829) dans les Appalaches. Plein de villes ont pris naissance à ce moment. Le besoin de nouvelles terres agricoles pour faire face à l'arrivée de nouveaux immigrants. Sais-tu que le territoire était découpé en lots et que ceux-ci étaient tirés sous forme de loterie ?

Le gouvernement, en 1838, décide de déporter tous les Indiens restant dans la région vers l’Oklahoma. Ce triste épisode est devenu célèbre sous le nom de "Chemin des Pleurs" (Trail of Tears)...

Tintin : des compensations ridicules pour les Indiens, l'utilisation de la force. Hergé n'aimait pas et donne ici son opinion !

Tintin : des compensations ridicules pour les Indiens, l'utilisation de la force. Hergé n'aimait pas et donne ici son opinion !

Tintin en Amérique : le retour II (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Tintin : On construit toujours aussi vite de nos jours ?

Américano : Question vitesse, je ne suis pas sûr que ce soit aussi rapide mais c'est la même méthode qui perdure pour les bâtiments publics : montage de l'ossature puis remplissage des ouvertures. Un exemple avec la construction du nouveau palais de justice de Carrollton.

Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !
Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !

Américano : A jeudi prochain mon vieux Tintin !

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 06:12
English

Vie du blog

Perturbations

La newsletter n’a pas paru pour un certain nombre de raisons qu'il convient d'expliquer :

- J'ai changé d'ordinateur d’où gros problème d'adaptation et de transfert de tous les documents et logiciels de l'ancien.

- Notre imprimante étant tombée en panne, il a fallu la remplacer. Le plus gros ennui en ce cas est, qu'étant privé de celle-ci, je ne pouvais plus scanner...

Tout étant rentré dans l'ordre (presque...), vive la nouvelle newsletter ! Pas tout à fait car Over-blog a changé de plateforme et je me suis inscrit pour la nouvelle version. Sans possibilité de retour en arrière, il a fallu m'adapter et tacher de comprendre le fonctionnement. C’est loin d’être le cas mais me sentant maintenant un peu plus à l'aise, je reprends l'écriture de cette lettre dont le besoin se fait sentir. Il me reste en effet en permanence des photos, des nouvelles pour lesquelles je ne veux pas faire d'article... L'ancienne formule ayant disparu, ce sera désormais un article parmi d'autres.

Gardons le sourire ! Vendre des couteaux et des pansements (band aids), j'aime bien ce genre d'association.. (Fall festival 2013)

Gardons le sourire ! Vendre des couteaux et des pansements (band aids), j'aime bien ce genre d'association.. (Fall festival 2013)

Je ne m'étendrai pas sur les inconvénients de la nouvelle administration pour ne pas vous lasser mais, dans l'ensemble, je trouve avoir plus perdu que gagné dans cette affaire.

Quelques avantages toutefois :

- la saisie des photos et vidéos est plus simple et plus rapide ;

- Désormais, le blog accepte (officiellement) les collaborateurs. A ce jour, le nôtre compte dans ses rangs Marie-Claude qui, outre une relecture approfondie de tous les articles, participe à l’élaboration de certains, soumet de nouvelles idées et apporte un regard critique sur le blog dans son ensemble. Un grand merci à elle. La porte est ouverte : chacun est libre de la rejoindre…

- On peut visualiser son travail en permanence mais, hélas, avec beaucoup de distorsion entre le ce que l’on fait et ce qui est produit.

Gardons le sourire ! Ici, on ne connait pas l'histoire de la chèvre de Monsieur Seguin... (Chattanooga 2011)

Gardons le sourire ! Ici, on ne connait pas l'histoire de la chèvre de Monsieur Seguin... (Chattanooga 2011)

Carrollton news 58

Mon tour de ville

Une initiative intéressante au centre ville avec cette vitrine en accès libre. Règle du jeu : chacun peut y prendre un livre à condition d’en mettre un à la place. A ce jour, et depuis plusieurs mois, les livres n’ont pas été détériorés, la vitrine endommagée. Je rêve et je tire mon chapeau aux habitants de Carrollton.

Le croiriez-vous ? Après plusieurs mois de service, la vitrine est toujours en place...

Le croiriez-vous ? Après plusieurs mois de service, la vitrine est toujours en place...

Une nouvelle pizzeria s’installe sur la place centrale de Carrollton. Ce pourrait être un signe de bonne santé économique si, dans le même temps, il ne disparaissait pas autant de nouveaux commerces qu’il n’en ouvre… Il faut dire que la qualité des produits n’est souvent pas ce qui se fait de mieux. En cette période de crise, chacun essaye de créer son affaire mais hélas, il s’en manque de beaucoup que les nouveaux propriétaires aient toutes les compétences requises.

Une pizzeria, un bar-restaurant, un restaurant italien : la concurrence s'annonce sévère...
Une pizzeria, un bar-restaurant, un restaurant italien : la concurrence s'annonce sévère...

Une pizzeria, un bar-restaurant, un restaurant italien : la concurrence s'annonce sévère...

Carrollton news 58

L'amphithéâtre est désormais opérationnel et trouve de nombreux emplois pour des réceptions, des spectacles privés ou publics…

Carrollton news 58

Scrapbin continue ses activités ; ateliers de vacances ou permanents, concours... S'ajoute désormais une exposition mensuelle de produits artistiques basée sur le recyclage. J'ai beaucoup aimé cet essai cubique...

Carrollton news 58

Carrollton s'est embellie par la pose de nouveaux feux de signalisation au centre ville. Espérons que l'expérience va se poursuivre... car il reste de nombreux cas dramatiques !

Voir ci-dessous...

Ils viennent compléter les panneaux de signalisation des commerces.

Carrollton news 58
Carrollton news 58
Carrollton news 58
Carrollton news 58
Carrollton news 58
Carrollton news 58
Carrollton news 58

On n'arrête pas le progrès !

Vu lors du festival Fall 2013 ce petit appareil destiné à se faire ses propres bobines.. En l'occurrence, la démonstratrice enroulait de la laine d'alpaga. Apparemment, on en pratique l'élevage par ici...

Ce sera tout pour une reprise ! A bientôt !

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 19:29
Tintin en Amérique : le retour I (Pour les enfants de 7 à 77ans*)
English

Exclusif ! Tintin revient en Amérique pour les lecteurs d'Américano !

Nous l'avons rencontré à sa descente d'avion à l'aéroport d’Atlanta, le plus grand du monde. Dialogue :

Américano : Parmi les lectures de mon enfance, tu as été l'une des plus marquantes car je pouvais m'identifier à toi. Tu sais que nous avons été boy-scouts tous les deux ! Mais qui aurait dit qu'un jour, moi aussi, je franchirais l'Atlantique ! Alors, quoi de neuf, mon vieux Tintin ?

Tintin : Hergé, à 24 ans, a commencé de publier le récit, en noir et blanc, de ma troisième aventure en 1931, sous forme de feuilleton dans le journal belge « Le Petit Vingtième ». L'album est apparu en 1932 et la version couleur seulement en 1946.

Quand je suis arrivé, c'était le temps de la prohibition et Chicago était entièrement sous la coupe d'Al Capone. L'Amérique était en proie à une terrible crise économique.

Américano : Depuis on l'a appelée la "Grande Dépression". Sais-tu, que de nos jours, nous revivons une crise très semblable ?

Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...
Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...
Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...
Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...
Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...
Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...

Américano : Magasins fermés, parkings vides, l'image est fréquente dans ma ville...

Tintin : Al Capone est le personnage assis sur la deuxième vignette de la première page. Il m'a donné du fil à retordre !

Tintin : Al Capone est le personnage assis sur la deuxième vignette de la première page. Il m'a donné du fil à retordre !

Tintin : J'ai eu droit à tout l'échantillon des méthodes mafieuses comme ici où, d'entrée, je suis enlevé !

Tintin : J'ai eu droit à tout l'échantillon des méthodes mafieuses comme ici où, d'entrée, je suis enlevé !

Tintin en Amérique : le retour I (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Tintin : Tous ces voyous dangereux évoluaient dans les armes, l'alcool, les jeux. Malheureusement, je crois que l'institution de la Prohibition a largement contribué au développement de ces activités souterraines.

Americano : Peu à peu, les états s'en sont débarrassés mais il n'en reste pas moins des comtés "secs". A Carrollton, je ne peux toujours pas acheter d'alcool le dimanche... et ce n'est que depuis peu qu'il est en vente libre les autres jours.

Américano : Pour l'instant, dans les magasins ordinaires, seuls sont vendus bières et vins. Pour les autres, il faut aller dans un magasin spécialisé : le liquor store. A la sortie, votre achat sera emballé dans un sac... Quelle tartufferie !

Américano : Pour l'instant, dans les magasins ordinaires, seuls sont vendus bières et vins. Pour les autres, il faut aller dans un magasin spécialisé : le liquor store. A la sortie, votre achat sera emballé dans un sac... Quelle tartufferie !

Americano : Si tu as un bon ami, tu peux te procurer de la "moon shine" : c'est ainsi qu'on appelle l'alcool artisanal fait dans des lieux secrets à la nuit tombée... Je ne t'en dirai pas plus !

Americano : Si tu as un bon ami, tu peux te procurer de la "moon shine" : c'est ainsi qu'on appelle l'alcool artisanal fait dans des lieux secrets à la nuit tombée... Je ne t'en dirai pas plus !

Tintin en Amérique : le retour I (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Américano : Aujourd'hui, si la prohibition n'existe (presque) plus, c'est largement la drogue qui l'a remplacée avec son cortège de trafics et de règlements de compte.

Tintin : On appelle ça : "Faire toujours plus de la même chose" !

Américano : Tu as raison mon vieux Tintin mais ma parole, tu as lu Watzlawick !

Tintin : Oui comme Hergé qui se documentait avant de réaliser ses albums. Par exemple, c'était ce side-car que la police new-yorkais utilisait à la même époque.

Américano : De nos jours, nous ne rencontrons jamais ce moyen de transport pour la police : la voiture est utilisée très majoritairement. Une par policier. En ville, il nous arrive de croiser la patrouille cycliste. Les motards existent mais sont assez rares. Les autres véhicules sont des moyens spécialisés, pour la police scientifique par exemple.

Américano : De nos jours, nous ne rencontrons jamais ce moyen de transport pour la police : la voiture est utilisée très majoritairement. Une par policier. En ville, il nous arrive de croiser la patrouille cycliste. Les motards existent mais sont assez rares. Les autres véhicules sont des moyens spécialisés, pour la police scientifique par exemple.

Américano : Si tu veux acheter un journal qui relate ta venue, n'attends pas le vendeur de journaux à la criée : il a disparu. La presse reste présente dans la rue : on trouve ce genre de distributeur un peu partout : sur les trottoirs, dans ou devant les magasins. En revanche, il n'existe pratiquement pas de "maison de la presse".Américano : Si tu veux acheter un journal qui relate ta venue, n'attends pas le vendeur de journaux à la criée : il a disparu. La presse reste présente dans la rue : on trouve ce genre de distributeur un peu partout : sur les trottoirs, dans ou devant les magasins. En revanche, il n'existe pratiquement pas de "maison de la presse".

Américano : Si tu veux acheter un journal qui relate ta venue, n'attends pas le vendeur de journaux à la criée : il a disparu. La presse reste présente dans la rue : on trouve ce genre de distributeur un peu partout : sur les trottoirs, dans ou devant les magasins. En revanche, il n'existe pratiquement pas de "maison de la presse".

Tintin en Amérique : le retour I (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Tintin : Tu vois, on n'a pas hésité à employer les grands moyens pour m'éliminer !

Depuis la Première Guerre Mondiale, on connaissait le danger des attaques au gaz...

Américano : Hélas, l'actualité récente s'est faite l'écho de leur emploi en Syrie ou règne la guerre civile. Les grandes puissances s'interrogent sur la nécessité d'intervenir. Malgré tout, tous les Américains que j'ai pu interviewer sont opposés à une intervention de leur pays en Syrie. Deux arguments principaux :

"Pourquoi les USA devraient-ils être les gendarmes du monde ?

Nous ne voulons pas rééditer l'expérience de l'expédition en Irak !"

Ont-ils complètement tort ?

Tintin en Amérique : le retour I (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Tintin : Décidément, je me suis encore fait avoir ! Ces bandits étaient très rusés...

Américano : Rien à voir avec ton aventure mais sais-tu que les Américains sont de grands spécialistes des sigles (acronyms) en tous genres ? Tiens, pour t'entrainer à survivre, saurais-tu me dire la signification de :

DUI ? ATM ? BLT ? ASAP ? AAAAA ?

La lecture des journaux est rendue impossible par l'emploi de tous ces sigles...

Tintin en Amérique : le retour I (Pour les enfants de 7 à 77ans*)

Je vais pouvoir enfin prendre ma revanche ! Quand j’étais petit, je lisais chaque semaine ton magazine « Tintin » dans lequel figurait une page de ton prochain album. Pour garder tes lecteurs, chaque dernière vignette était une interrogation. La réponse était bien sûr dans le numéro suivant. Tu avais fait tienne l’idée de marketing ! Alors à mon tour de te faire attendre la semaine prochaine pour que tu connaisses les réponses !

A bientôt Tintin !

* Paraissant chaque jeudi, Le Journal de Tintin était sous-titré « Le journal des jeunes de 7 à 77 ans »…

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 08:12

English

J’ai été invité récemment à participer au nettoyage de la rivière Chattahoochee par Margery, membre de l’association « Les Amis du Parc Mac Intosh » (FORM). Voici ses commentaires.

« Chaque année, des organisations à travers le pays se réunissent pour ramasser les ordures le long des rives des grands fleuves. Nous faisons cela à la Réserve McIntosh.».

 

... traversé par la rivière Chattahoochee…

... traversé par la rivière Chattahoochee…

… dont l’état de santé est régulièrement contrôlé au travers de ses habitants.

… dont l’état de santé est régulièrement contrôlé au travers de ses habitants.

« L'objectif principal de ces événements est de rendre les gens conscients de l'importance de laisser les déchets en dehors de la rivière : c’est mieux de ne jamais les jeter dedans que d'avoir à les en sortir ! D’un point de vue éducatif, l'acte de nettoyage de la rivière conduit à la prise de conscience des problèmes qui se posent lorsque nous asphaltons la terre empêchant ainsi l’eau de s’infiltrer pour se nettoyer en la conduisant précipitamment de ruisseaux en rivières et enfin dans l’océan. »

« C’est généralement une sortie très agréable. Y participent des scouts, des étudiants, des individus, des familles. »

« C’est généralement une sortie très agréable. Y participent des scouts, des étudiants, des individus, des familles. »

« Rivers Alive (Rivières Vivantes) est le nettoyage annuel des rivières de Géorgie. Elle a lieu à différents endroits tout au long de l'année. Elle est localement parrainée par divers groupes en coordination avec le ministère géorgien des Ressources naturelles et le ministère géorgien des Affaires communautaires. La plupart des États ont quelque chose comme cela. »

Voir le site: www.riversalive.org.

Nettoyage en équipe dans la bonne humeur avec Anzel, Alyssa, Katie et votre serviteur. Mes trois compagnons avaient déjà participé et sont étudiants à l’Université de West Georgia. C’est là qu’ils ont été informés. Comme ils y étudient l’environnement, ils sont encouragés à venir.

Nettoyage en équipe dans la bonne humeur avec Anzel, Alyssa, Katie et votre serviteur. Mes trois compagnons avaient déjà participé et sont étudiants à l’Université de West Georgia. C’est là qu’ils ont été informés. Comme ils y étudient l’environnement, ils sont encouragés à venir.

Rivière vivante

« Il y a beaucoup de programmes qui tentent de maintenir la pollution et les ordures hors de la rivière comme par exemple Adopt-a-Stream où les individus et les groupes surveillent régulièrement l'état ​​d'un cours d’eau. Les Gardiens de la rivière Chattahoochee (association environnementale) ont également des programmes d'éducation et de surveillance ainsi que des programmes de nettoyage. »

Le site de cette dernière (http://www.chattahoochee.org) nous alarme sur l'état relativement dégradé de la rivière. A méditer…(Note de l’auteur de l’article)

Rivière vivante

« Initialement, à McIntosh, cet événement a été mis sur pied par le personnel du parc, avec l'aide des Amis de la Réserve McIntosh. Il y a plusieurs années, les dirigeants de Georgia Power nous ont rejoints. Cela a rendu les choses beaucoup plus faciles pour tout le monde. Maintenant, le parc s'assure que les installations sont prêtes, et FOMR fournit des guides pour les groupes qui ne veulent pas aller sur une randonnée de nettoyage seul. La plupart des gens n'ont pas besoin de nous, et nous avons juste une randonnée agréable, emmenant nos sacs poubelles. »

Une embarcation pour le nettoyage des lieux inaccessibles à pied, malin, non ?

Une embarcation pour le nettoyage des lieux inaccessibles à pied, malin, non ?

Rivière vivante

David (au centre), un des responsables de l'événement nous apporte son point de vue :

" Pour la 11ème édition, 230 personnes ont travaillé ensemble. C'était l’un des plus gros nombre à ce jour. Je travaille pour Georgia Power (électricité : http://www.georgiapower.com/) qui sponsorise cet événement en fournissant des tee-shirts, des boissons, des snacks, des tentes…

Ma compagnie est préoccupée par les questions environnementales : nous venons de fermer tous nos fours à charbon et alimenter certains au gaz, par exemple. Je suis bien conscient que nous devons continuer de travailler sur cette question."

Après l’effort le réconfort évidemment !
Après l’effort le réconfort évidemment !
Après l’effort le réconfort évidemment !
Après l’effort le réconfort évidemment !
Après l’effort le réconfort évidemment !

Après l’effort le réconfort évidemment !

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 23:03

English

Suite de la première partie

Le ruisseau de la propriété marque une pose entre deux cascades : c'est là que nous pouvons rencontrer le water-strider. Nous le connaissons en France sous le nom d'araignée d'eau : il se maintient à la surface grâce aux poils de ses ses longues pattes et à la tension superficielle de l'eau.

Attention ! Bien que petit, l'animal se déplace très vite et est un grand prédateur... A son menu : insectes, petits poissons, salamandres...

 

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Mike nous invite à nous rapprocher de sa maison : la vie animale est aussi bien présente !

Ce petit lézard (anole) a la particularité de changer de couleur en fonction de son milieu mais aussi de la chaleur. Lorsqu'il veut se réchauffer, il est marron mais peut se verdir pour se confondre avec l'environnement si un danger approche.

A l'approche de ses congénères et afin de marquer son territoire, monsieur anole montre sa gorge et  agite sa tête en faisant des "pompes" sur ces pattes antérieures... Brrr...

A l'approche de ses congénères et afin de marquer son territoire, monsieur anole montre sa gorge et agite sa tête en faisant des "pompes" sur ces pattes antérieures... Brrr...

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Monsieur bourdon ne pique pas ! Il se contente de venir chercher le nectar. C'est à la tache blanche sur la face qu'on le reconnait.

Gare à Madame par contre : je ne ferai pas d'humour, les lectrices sont nombreuses...

Le duskywing skipper est en train de prendre le soleil sur une feuille de jacinthe à gousse.

Le duskywing skipper est en train de prendre le soleil sur une feuille de jacinthe à gousse.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Mike est aussi un grand ami et protecteur des oiseaux. Sa propriété est parsemée de mangeoires. C'est un outil très utile pour l'observation. Ce matin-là, nous avons pu admirer : le roselin domestique (house finch), la mésange (chickadee), la mésange bicolore (titmouse).

On aurait pu aussi apercevoir le cardinal, le pic chevelu (hairy woodpecker), le pic mineur (downy woodpecker), le pic arlequin (Ladderback Woodpecker), le troglodyte (Wren), le cardinal à poitrine rose (Rose Breasted Grossbeak), le roselin pourpre (Purple Finch) et la sittelle (Nuthatch).

Le merle d'Amérique (robin), notre rouge-gorge, passe l'hiver en Géorgie tout comme le merlebleu (bluebird) et peut migrer vers le nord au printemps.

Le merle d'Amérique (robin), notre rouge-gorge, passe l'hiver en Géorgie tout comme le merlebleu (bluebird) et peut migrer vers le nord au printemps.

"En été, je mets de l'eau sucrée dans des mangeoires pour le colibri à gorge rubis (Ruby Throated Hummingbird)." Mike

"En été, je mets de l'eau sucrée dans des mangeoires pour le colibri à gorge rubis (Ruby Throated Hummingbird)." Mike

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

La mangeoire du haut contient des graines et celle du bas du suif. Celui-ci est destiné aux pics mais les autres oiseaux s'y nourrissent à l'occasion.

Dans notre région, on peut trouver le geai bleu (Blue Jay), le corbeau (Crow), le grand pic (Pileated Woodpecker), le tohi (Towhee) et le moucherolle phébi (Eastern Phoebe).

Ceux qui fréquentent l'étang sont le canard colvert (Mallard), l’oie du Canada (Canada Goose), le foulque (Coot), le canard carolin (Wood Duck), le martin-pêcheur (Kingfisher) et le grand héron (Great Blue Heron).

« Un pic mineur mâle à la mangeoire. Il demeure ici toute l'année ainsi que 3 autres. »

« Un pic mineur mâle à la mangeoire. Il demeure ici toute l'année ainsi que 3 autres. »

« Cette femelle du pic maculé (Yellow-Bellied Sapsucker) est un visiteur d'hiver qui migre au nord pour se reproduire, au printemps. »

« Cette femelle du pic maculé (Yellow-Bellied Sapsucker) est un visiteur d'hiver qui migre au nord pour se reproduire, au printemps. »

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Le pic à ventre roux (red-bellied woodpecker) est un habitant permanent du lieu. Au moins deux visitent notre mangeoire régulièrement.

Lui et le pic mineur emmènent leur petits s'y alimenter à leur envol : les adultes s'approvisionnent en suif alors que les petits assis sur les proches branches en réclament plus.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Cette compagnie attire évidemment des "indésirables" : c'est le cas du kingsnake qui vient directement s'approvisionner au nichoir.

"Quand je le l'ai vu, je l'ai tiré par la queue pour le faire sortir. Il n'empêche que le lendemain, il n'y avait quand même plus d'œufs !

C'est mon copain : tous les ans, il revient un peu plus gros. Il chasse autour de la maison.

Il est même tellement familier que, certaines fois, je le pousse pour pouvoir passer !" Mike

Il est même tellement familier que, certaines fois, je le pousse pour pouvoir passer !" Mike

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Nous terminerons notre reportage sur la photo de notre tartarin. Il a conservé cette mue ce qui nous donne une idée de la longueur de la bête (le serpent, pas lui !) : 1.80m.

Au revoir à notre homme des bois : nous le retrouverons dans un prochain épisode à lui consacré...

Pour les photos merci à lui et à Wikipédia.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 08:36

English

Suite de la première partie

Etape tradition

Les techniques traversent les âges et les océans : on le savait mais en voici une preuve de plus. Des deux quilts ci-dessous, lequel est : américain ? bourbonnais ?

L'américain a été présenté lors de l'exposition annuelle à la bibliothèque municipale.

Le second était présenté par le groupe folklorique moulinois "La Jimbr'tee" au syndicat d'initiatives. Peu de chance de voir l'équivalent ici : les groupes folkloriques n'existent pratiquement pas. A part les Morris Dancers de la Folkschool, je n'en connais pas d'autres pour le moment...

Alors ?

A gauche l'américain, à droite le bourbonnaisA gauche l'américain, à droite le bourbonnais

A gauche l'américain, à droite le bourbonnais

Des Américains en Europe... (II)

Pas d'océan à traverser : ce jeu traditionnel suédois s'est implanté en Belgique. Pourquoi, comment ? Va savoir...

Je n'ai pas très bien compris les règles ; sachez que le kubb (c'est son nom) s'apparente à nos quilles et à notre pétanque.

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kubb

ou rendez-vous à Gand..

Des Américains en Europe... (II)

Si l'on voit pas mal de cabanons se détériorer en Provence, il en est d'autres qui sont magnifiquement restaurés soit par des particuliers, soit par des collectivités comme celui-ci, vu lors de notre marche autour de Cotignac. Ce sont les randonneurs qui l'ont remis en état.

Bravo à eux !

Nota Bene : Le cabanon est une construction typiquement provençale : inutile de venir en chercher un par ici...

Des Américains en Europe... (II)

Feu le feu de la Saint Jean : nous aurions aimé profiter pleinement de cette tradition populaire. Nous nous attendions à écouter des chants, de la musique... Bof... là comme ailleurs en Provence, on cède à la paranoïa ambiante concernant les incendies. On brule quelques cageots au-dessus desquels de très jeunes enfants prennent des risques insensés...

A quoi bon garder ce genre de tradition croupion ? Pour le touriste ?

Ici, pas de tradition similaire et puis d'abord, les saints, on n'en a pas !

Des Américains en Europe... (II)

Je n'avais pas encore vu ce distributeur de timbres en France. Merci à cette brave postière qui est venu spontanément nous en faire la démonstration.

Lors de mon arrivée à Carrollton, il était possible d'utiliser un appareil de ce type. On évitait ainsi les queues inutiles... oui mais sans doute, par crainte de pertes d'emplois, il a été retiré. Rebonjour les queues ! Où l'on voit qu'intérêt du public et intérêt du personnel ne sont pas toujours en adéquation...

Des Américains en Europe... (II)

Etape nostalgie

A Moulins (Allier), nous avons pu admirer cette magnifique 4CV bien remise en état : c'est est une petite sœur de celle-ci qui fut ma première voiture ! Elle était de 1951 et a eu un sort moins enviable que celle-ci après un essai de cascades que je lui fis faire dans un virage mal négocié. J'étais conducteur débutant...

Des Américains en Europe... (II)

Je suis (encore) surpris par l'organisation du recyclage en France. Ici, pas de lieux spécialisés dans les villes ou villages. On peut simplement trier ses ordures dans les décharges publiques. La nôtre est très bien organisée mais faire le tri à domicile demande une organisation, de l'espace et la volonté dont tout le monde ne dispose pas. Résultat : la grande majorité de nos concitoyens continuent de tout mettre dans des sacs poubelles qu'ils vont porter à la décharge !

A Carrollton, les habitants reçoivent ce bac dans lequel ils peuvent mettre ce qui est recyclable. Rien de semblable dans le comté de Carroll. Le seul service (payant) est un banal enlèvement de poubelles... Je rêve du service public à la française...

A Carrollton, les habitants reçoivent ce bac dans lequel ils peuvent mettre ce qui est recyclable. Rien de semblable dans le comté de Carroll. Le seul service (payant) est un banal enlèvement de poubelles... Je rêve du service public à la française...

Des Américains en Europe... (II)

Nostalgie (bis)

Mon ancien village s'embellit et je n'en profite pas : bouh...

Tout d'abord avec la création de la nouvelle coopérative vinicole. C'en est fini de ces affreux tanks qui faisaient tache dans le paysage. Tous les services sont dorénavant regroupés au même endroit (il y avait 3 lieux précédemment...). L'accueil du public se fait dans un vaste espace et tous les produits sont bien mis en valeur.

La nouvelle école ensuite n'est pas complètement terminée mais déjà la partie maternelle et le restaurant fonctionnent. Le nombre de classes a été adapté aux besoins de la nouvelle population, une salle polyvalente est en construction.

Mes collègues nous ont fait le plaisir de la visite et nous n'avons pas été déçus : les classes sont spacieuses et bien éclairées.

Une école à vivre...

L'entrée nous rappelle que l'école est à l'emplacement de l'une des anciennes coopératives...

L'entrée nous rappelle que l'école est à l'emplacement de l'une des anciennes coopératives...

Des Américains en Europe... (II)

L'entraineur des Bluefins (club de natation de Carrollton) m'avait demandé de lui rapporter une casquette de base-ball d'une équipe française. Je l'avais déjà informé que le base-ball en France, ça serait très difficile mais qu'elle n'a pas été ma surprise lorsque j'en ai recherché une ! En effet, sur les marchés, il est plus simple de s'acheter une casquette de n'importe quelle équipe américaine de base-ball !

J'ai quand même fini par dégoter une magnifique casquette de l'OM. . Ma douleur ne s'est pas arrêtée là car au retour il a fallu que j'explique qu'il s'agit d'une des plus importantes équipes françaises de football. Mais non, mon brave monsieur, pas celui-là, le soccer. Il connaissait : ouf ! Il était content de l'explication et de la casquette qu'il montre désormais fièrement à ses amis.

Rassurez-vous : je n'ai pas l'intention d'en faire un métier...

Des Américains en Europe... (II)

Aie ! On n'y échappe pas : même à 8000 Km de distance, on est encore touché par l’américanomania. Enfin, la représentation que les français se font de l’Amérique...

Exemples :

Des Américains en Europe... (II)

Si vous me trouvez un groupe folklorique attifé de la sorte ici, vous me gardez une photo...

Des Américains en Europe... (II)

Personne ne parle ici de "danse country" mais de "line dance". D'une part, il y a d'autres danses se rapportant au style country (le two-step par exemple) et d'autre part, on ne voit pas de présentation. Les danseurs de line dance pratiquent pour eux. Si vous allez à l'Electric Cow-Boy à Kennesaw, ceux-ci dansent au milieu de la piste qu'ils partagent avec les danseurs de two-step. Ces derniers parcourent l'extérieur en faisant de multiples figures. Très joli.

Les Harley-Davidson, elles, ont, par contre, toujours les faveurs des "bikers".
Les Harley-Davidson, elles, ont, par contre, toujours les faveurs des "bikers".

Les Harley-Davidson, elles, ont, par contre, toujours les faveurs des "bikers".

A l'année prochaine pour les nouvelles aventures de Cessany et Christian en Europe !

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 09:05

English

Oui, autant faire une promenade studieuse avec quelqu'un de compétent...

Mike nous a enchantés par ses connaissances botaniques ; pendant nos marches, nous n'avons pas cherché à éviter les autres observations de la nature et évidemment l'homme est intarissable ! Ready ? GO !

 

 

 

 

Nid de la chenille de mite (fall web wurm).

Nid de la chenille de mite (fall web wurm).

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Grenats enchâssés dans le gneiss. Je ne sais pas si ceux-ci sont utilisables comme pierre semi-précieuse... mais je peux vous dire que le grenat est la pierre de janvier.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Nids de guêpe maçonne (mud dauber)

Chaque tube est constitué de plusieurs cellules. Chacune contient une chenille ou des araignées paralysées (en fonction de l’espèce) et un œuf. Les grands trous dans le côté du tube sont là où l’adulte est sorti : les petits trous ont permis à un parasite de la guêpe de manger la proie paralysée et la larve de la guêpe. Les nids sont construits par la guêpe femelle en apportant de petites boules de boue et en les soudant ('daubing' ) entre eux sur la surface de la roche ou du tube qui est en cours de construction. Les cloisons des cellules sont faites du même matériau. Une inspection rapprochée des nids récents montre les lignes où la guêpe a travaillé la boue dans le tube existant. Celle-ci est la plus fréquente même s’il en existe d'autres espèces comme …

Restes de nids de "mud daubers" sur la paroi de rochers sis dans le ruisseau de la propriété.
Restes de nids de "mud daubers" sur la paroi de rochers sis dans le ruisseau de la propriété.

Restes de nids de "mud daubers" sur la paroi de rochers sis dans le ruisseau de la propriété.

...la guêpe potière dont les nids sont fixés sur les tiges de plantes. Magnifique !

...la guêpe potière dont les nids sont fixés sur les tiges de plantes. Magnifique !

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Toile d'araignée en forme d'orbite (Orb web spider)

Le milieu est une spirale : l'araignée ne tisse qu'un seul fil pour la faire.

L'araignée-loup (wolf spider), elle, transporte son sac d'œufs accroché à sa filière. Attention, c'est une redoutable chasseuse !

L'araignée-loup (wolf spider), elle, transporte son sac d'œufs accroché à sa filière. Attention, c'est une redoutable chasseuse !

Si nous n'avons pas aperçu de chevreuil, le cèdre rouge (red cedar) nous donne la preuve de son passage : au moment du rut, il frotte ses bois pour enlever le velours, endommageant l’arbre de la sorte.

Si nous n'avons pas aperçu de chevreuil, le cèdre rouge (red cedar) nous donne la preuve de son passage : au moment du rut, il frotte ses bois pour enlever le velours, endommageant l’arbre de la sorte.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Autre preuve sans équivoque de la présence du chevreuil : son empreinte.

Autrefois, il n'y en avait quasiment plus dans la région. Maintenant qu'on l'a réimplanté, il s'est reproduit, si bien qu'on peut chasser tant mâles que femelles.

Témoignage aussi du travail d'un absent : variété de hanneton, la pyrale du pin (pine borer) creuse ces petits trous pour y pondre ses œufs. Les larves vont se nourrir à l'intérieur du tronc causant des dommages irréversibles...

Témoignage aussi du travail d'un absent : variété de hanneton, la pyrale du pin (pine borer) creuse ces petits trous pour y pondre ses œufs. Les larves vont se nourrir à l'intérieur du tronc causant des dommages irréversibles...

...pas pour monsieur le pivert (woodpeecker) qui vient se délecter puis agrandit le trou pour faire son nid.

...pas pour monsieur le pivert (woodpeecker) qui vient se délecter puis agrandit le trou pour faire son nid.

Monsieur le raton-laveur (raccoon) continue le saccage et s'en vient déguster les habitants du lieu ! Aucune morale dans cette histoire...

Monsieur le raton-laveur (raccoon) continue le saccage et s'en vient déguster les habitants du lieu ! Aucune morale dans cette histoire...

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Et quand tout le monde aura fini son travail de destruction massive (dans ce cas, c'est prouvé !), il ne restera de notre pauvre pin que ce moignon. C'est le cœur qui peine à disparaitre car c'est là que se concentre la résine.

"Autrefois, nous jouions à en faire des torches qui brulaient en lançant des étincelles !" Mike

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 08:21

English

C'est mon amie Jennifer, la tisserande, qui m'a inspiré cette recette. Je me souviens avoir appris qu'autrefois, on désignait par "racines" tout ce qui poussait sous terre. Ce sont donc quelques unes d'entre elles qui vont nous servir dans la recette d'aujourd'hui.

 

Ingrédients

Racines : carottes, navets, pommes de terre, patate douce, panais, rutabaga

J'ai choisi de mettre la même quantité de chaque : 100 g

Huile d'olive

Sel poivre

Aromate : thym, romarin

1/2 citron

1 cuiller à soupe de miel

Racines au micro-ondes

Préparation

Peler les racines et les couper en tronçons de 2 cm de côté

Placer celles-ci dans un plat allant au micro-onde

Ajouter l'huile d'olive, le filet de citron, le miel.

Salez, poivrez

Placez au micro-onde et faire cuire pendant 15 minutes. Après ce temps, sortez le plat et mélangez les racines. Prolongez la cuisson si nécessaire, tous les micro-ondes fonctionnant différemment.

Nous les avons mangées avec du poisson : très bon !

Si vous testez, dites-moi si vous avez essayé avec d’autres légumes, aromates…

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 12:07

English

Suite de la première partie

Pas moyen de se tromper : tous les champignons sont appelés ici "tabouret à crapaud" !

A défaut de lui donner un nom plus scientifique, continuons d'appeler celui-ci "toadstool"...

Ce que l'on voit n'est que la partie reproductive qui contient les spores. La partie invisible est le mycelium...

 

 

 

Celui-ci est dit "champignon étagère".

Celui-ci est dit "champignon étagère".

Escapade botanique : l'été II

La fougère raisin ainsi nommée parce que la partie fertile ressemble à une grappe.

Escapade botanique : l'été II

Le fruit de la passion qui est comestible. Si on l'écrase en marchant, quand il est mûr, il émet un son d'où son autre nom : "Maypop".

Escapade botanique : l'été II

Poke weed

Apparait au début du printemps. Ressemblant aux feuilles de navet, on peut la préparer de la même manière en utilisant les pousses tendres printanières. Toutefois, il est conseillé de les ébouillanter et de les égoutter, les remettre dans l'eau froide au moins 2 fois afin de se débarrasser des toxines.

Cette plante a des caractéristiques médicales connues depuis longtemps par les indiens.

Escapade botanique : l'été II

Le sumac

Les Indiens nous ont fait parvenir une boisson au gout citronné : il suffit de laisser infuser dans l'eau les baies de cet arbuste : facile et très bon !

Le magnolia parasol : il porte bien son nom, n'est-ce pas ?
Le magnolia parasol : il porte bien son nom, n'est-ce pas ?

Le magnolia parasol : il porte bien son nom, n'est-ce pas ?

En supplément : potentille  simple, pussytoes, azalée des marais.
En supplément : potentille  simple, pussytoes, azalée des marais.
En supplément : potentille  simple, pussytoes, azalée des marais.

En supplément : potentille simple, pussytoes, azalée des marais.

Bientôt, d'autres aventures avec Mike que nous remercions au passage.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 09:02
English

Nous arrivons au terme de nos promenades en suivant le cycle des saisons en compagnie de Mike, notre guide. Nous n'avons pas effectué celle-ci plus tôt pour éviter la forte chaleur. D’après notre ami, les observations n’auraient pas été vraiment différentes.

Encore une fois, Mike fait preuve de sa parfaite connaissance du terrain. Chaque pas est l’occasion d’une nouvelle observation accompagnée de commentaires appropriés. Laissons-lui la parole.

Ci-dessous, ce petit arbuste est un sassafras. Il est très commun ici et ses différentes parties ont été utilisées dans les domaines de la médecine et de la cuisine*. C'est un des rares arbres dont les feuilles ont trois aspects : 3 lobes, moufle, 1 lobe.

* Avec les feuilles séchés, tisane, épices pour la cuisson des gombos ; avec les racines, fabrication de la « root beer »…

Promenade botanique : l'été I
Promenade botanique : l'été I

Joe Pye weed


Joe Pye était un Indien « medecine man » qui utilisait cette herbe. C’est en son honneur que le nom lui a été attribué.


On pourrait remarquer que le terme « weed » (mauvaise herbe) n’est pas très flatteur mais comme le dit Mike :"La mauvaise herbe c'est celle que l'on ne veut pas avoir dans son jardin !".

En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern
En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern
En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern

En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern

Herbe à soie à feuilles étroites : cette plante est ainsi nommée parce que ses feuilles semblables au gazon possèdent des poils soyeux qui leur donnent un aspect grisâtre.

Herbe à soie à feuilles étroites : cette plante est ainsi nommée parce que ses feuilles semblables au gazon possèdent des poils soyeux qui leur donnent un aspect grisâtre.

Promenade botanique : l'été I

Les graines des "poux du mendiant" (desmodium) sont enfermées dans de petites capsules qui s'accrochent à toute chose passant à proximité, pelage d'animaux ou... votre pantalon. Cela permet à la plante de se disséminer. Elle est utilisée en pharmacopée et en agriculture.

Promenade botanique : l'été I

Le marron d'Inde : En garder un dans sa poche porte bonheur dit une coutume locale. Surtout à vous Messieurs, en matière sexuelle, car d'après la "doctrine des signatures", celui-ci rappellerait les testicules idéalisés, lisses et fermes, des hommes...

Dans l'est et le sud des États-Unis, en porter serait une mesure préventive contre les rhumatismes, l'arthrite, ou maux de tête...

Dans la tradition du vaudou, en avoir un en poche augmente votre argent de poche - et le marronnier est à la base d'un charme d'envoûtement populaire pour les joueurs...

Essayez !

Promenade botanique : l'été I

Le cardinal n'est pas toujours un oiseau ! Les colibris l'adorent....

Promenade botanique : l'été I

Romarin du Cumberland

Il est très rare à l'état sauvage. Le mien provient d’une jardinerie.

On l'utilise comme herbe aromatique.

Supplément illustré : le pied d'éléphant, du lichen
Supplément illustré : le pied d'éléphant, du lichen

Supplément illustré : le pied d'éléphant, du lichen

Promenade botanique : l'été I

La vigne du renard

C'est la version sauvage de la vigne de la concorde dont on se sert pour faire du vin.

Suite dans un prochain article.

Partager cet article
Repost0