Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 16:04

Les habitants du Comté de Carroll* étaient invités en ce samedi à visiter les fermes des Membres du Cotton Mills Farmers, association qui organise le marché. Initiative visant d'après le Times Georgian à :

- faire connaître la production locale ;

- encourager les gens à acheter ladite production ;

- expliquer comment l'agriculture durable travaille pour améliorer l'alimentation.

Se sont joints à la manifestation deux boulangers qui utilisent ces produits et une potière locale.

 

Prenons le chemin de la campagne pour aller visiter deux fermes. En voiture !

 

Crager-Hager Farm

 

C'est Wendy qui nous accueille : on la connaît pour commercer régulièrement sous son stand au marché ...

 

Farm Tour (6) C'est un choix conscient et clair qui a  poussé cette ancienne programmatrice en informatique à retourner à la terre. Cinq années plus tard, elle était rejointe par Bryan Hager. prealablement "executive director of the Georgia Sierra Club".

 

Leur ferme, en évolution permanente, accroît son potentiel chaque année.

 

Une grande partie des cultures s'effectue sous serres (green house). Elles ne sont pas chauffées sauf en période de grand froid.

 

Une autre serre située à l'ombre permet la croissance de légumes délicats en cas de forte chaleur tels épinards et salades.

 

Farm Tour (12)

 

 

 

  Tout au long de la visite, nous serons accompagnées par Sarah Ann, lycéenne de terminale en position d'intern (stagiaire). Elle est très motivée par cette agriculture et rêve de se rendre en France pour visiter des fermes du méme genre.

 

 

Ces capteurs solaires sont utilisés pour la ferme.

 

Farm Tour (4)

 

 L'irrigation est gérée par ordinateur de manière à éviter les déperditions d'eau : nos fermiers sont enfin arrivés à forer un puits mais le rendement n'est pas énorme...

 

 

Farm Tour (11)

 

 

 

 

 

                                                                                       La pépinière 


L'un des buts est l'autosuffisance de la ferme :   produire ses propres plants en récoltant les graines de l'année précédente. Toutefois, cela n'est pas possible pour toutes les cultures : le nombre de maladies pour les fraises oblige à replanter tous les ans et à détruire les anciens...

 

Farm Tour (8)

 

Raison pour laquelle on évite l'épandage de produits chimiques, seuls les excréments d'animaux sont utilisées pour rééquilibrer les sols.

 

 

 

 

Ce poulailler mobile permet une fertilisation de tout le terrain et aux poules de trouver toujours de nouveaux aliments (vers, insectes...).

 

 

 

Farm Tour (13)

 

 

 

 

 

 

Les serres sont bordées de plantes aromatiques évitant l'entrée des insectes.

 

Farm Tour (10)

 

 

 

 

 

 

 

 


 Ici sont lavés les légumes avant d'être entreposés dans les réfrigérateurs.

 

 

Farm Tour (7)

 

 

 

 

                                                                               Figuiers

 

Bien que la production fruitière ne soit pas la priorité, elle est cependant présente.


 

 

 

 

 

 

Farm Tour (9)

 

                                                                        Rang de muscadine       

 


  Wendy s'est pliee au jeu de l'interview :

1 - What was/were your motivation(s) to return to a farm ? 

I wanted to "homestead" and grow my own food. So I bought this farm when I was 27 years old.

2 - When have you begun ?
We sold our first lettuce at the first Cotton Mill FM 10 years ago. We became full time farmers 5 years ago

3 - Because of my lack of English, I have not understood your explanation about the corn processing...

To retain nutrients, we ice chill the corn to get the heat out. We pay close attention to refrigeration to preserve all the healthy nutrients in all our crops.


  Thanks you Wendy and good luck !


* Très bon reportage dans le Times Georgian : à disposition

 

 

A suivre....

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 14:17

    Mon fils m'ayant demandé des renseignements sur la restauration, je me propose d'écrire plusieurs articles sur le sujet.

 

    Aller au restaurant est ici une institution. Plusieurs raisons à cet engouement :

- manque de temps pour cuisiner surtout le midi ;

- beaucoup de personnes n'aiment pas cuisiner ou ne savent pas ;

- manger au restaurant ne coûte pas trop cher (quand même plus qu'à la maison!) ;

- faute d'une offre culturelle diverse, c'est un moyen de sortir de la maison et de "socialiser" comme on dit ici...

- et puis ... les Américains aiment manger.

 

    Petit tour d'horizon avec le Corner Cafe situé sur la place centrale de Carrollton.

 

Corner cafe (2)

    Ce restaurant présente plusieurs particularités :

- c'est le plus ancien de la place (1994)  ;

- il est la propriété d'une seule personne ; il ne fait donc pas partie d'une chaîne.

- pour la petite histoire, c'est derrière son mur, en sortant à gauche qu'est peint le premier mural de Alan, multi medias artist*

 

    Nous y venons de temps à autre, le plus souvent pour manger un sandwich.

 

Corner cafe (9)

    La salle était peu remplie hier soir : j'ai donc pu prendre le temps de poser des questions à un serveur* qui n'était pas sur-occupé.

 

* 25 personnes sont employées en salle et en cuisine. Une partie du nettoyage leur revient, le reste étant effectué par des entreprises extérieures... Un tiers est composé d'etudiants et le reste d'employees plus vieux qui conservent leur place car celle-ci est bonne.

 

Corner cafe (3)

    La décoration est l'oeuvre d'artistes locaux. Je regrette qu'il n'y ait pas plus de mise en valeur et de sélection mais le ton reste "bon enfant".

 

    Comme dans tous les restaurants, un serveur vient peu après mon installation, se présente et nous propose une boisson en nous tendant le menu : c'est un rituel de la restauration américaine.

 

    J'ai donc sacrifié à la mode locale en commandant un thé sucré.Sauf expressément signalé, on vous l'apporte rempli de glaçons. Le citron est optionnel. Très bon point : tout au long du repas, le serveur repasse et vous propose de recharger votre verre. Il ne vous en coûtera pas plus...

 

Corner cafe (5)

 

    En fait c'est la carte qui vous est proposée : entrées, salades, sandwiches (végétarien ou non), pizza, calzone.. Chaque plat comporte de 10 à 15 propositions. Chacune est décrite avec un luxe de détails. Vous comprendrez pourquoi sa lecture reste une épreuve pour moi! Un menu enfant est également disponible.

Voir le menu

 

Corner cafe (4)

 

 

Comme beaucoup de restaurants, Corner Cafe fait le traiteur. (catering)

 

 

Ce sois-la je me suis contenté d'un sandwich chaud : le Texas pot Roast.  Je l'ai apprécié.

Corner cafe (8)

 Cornichon au choix.  

 

Pour terminer, j'ai pris une tarte à l'ananas avec un décaféiné :

 

Corner cafe (10)

 

    Je n'ai pas fait l'experience hier mais dans la plupart des restaurants on vous demande si vous revoulez  du café. J'apprécie d'avoir une poterie qui d'une part est plutôt jolie et d'autre part, n'est pas du matériel jetable contrairement à ce qui se passe dans beaucoup de restaurants.

 

    Le serveur m'apporte la note mais j'irai la régler au comptoir.

Voyons-en le détail :

Sandwich :    6,99

Dessert :       2,50

Thé :              1,75

Decaf             1,99

 

    Ici, comme ailleurs, les serveurs reçoivent un salaire horaire fixe mais qui est bas. Cessany recommande d'ajouter 15 à 20  à l'addition. C'est le "tip'. Une place est prévue sur votre facturette pour que vous l'y ajoutiez.

 

Extrait de l'interview de Rob qui est serveur, manager :

 

Corner cafe (7)

 

   Il a deux emplois : l'un ici et l'autre au Fresh Market. Il travaille 3 jours dans chacun mais gère son emploi du temps pour être disponible 3 jours du vendredi au dimanche : il est aussi papa d'une petite fille.

 

   Parallèlement. Rob suit des cours par correspondance pour devenir écrivain de livres pour enfants.

 

    Les salaires versés sont calculés d'après les minima requis

$2,14/heure pour un serveur

$7,25/heure pour un cuisinier

 

    Au salaire des serveurs s'ajoutent les tips. Rob évalue ceux-ci entre $35 et $115 suivant les jours.

 

 

 

Rob est aussi un artiste mais il rêve d'un atelier où pouvoir pratiquer la mosaïque en toute tranquillité...

 

Laissons-là cet homme très occupé en le remerciant de sa gentillesse.

 

La maison vous offre ce coupon : n'oubliez pas de l'apporter lorsque l'envie vous prendra de passer par ici !

Partager cet article
Repost0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 21:21

Bicycle-History.JPG"It’s a mural to show the development of the bicycle. It was a commission by the bicycle store next to it."

 

South wire mural

 

"It is a major mural I made to represent the history of Southwire."

 

Alan produit aussi des sculptures pour des occasions spéciales :

 

 

 

 

 

 

Thank you Alan and have a good time!

 


Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 13:49

Un titre à décrypter !

Chicks est un mot familier pour désigner les femmes ;

Ktog : pour "Knitting Together"

 

    Vous l'avez compris : des dames de Carrollton se réunissent chaque mardi matin au Coffee Shop pour tricoter. Plaisir d'être ensemble bien entendu et de passer un agréable moment mais aussi de partager ses connaissances et d'aider les nouvelles venues à démarrer.

 

Knitting Carrollton (1)

Une partie du groupe au travail

 

S'ajoutent l'idée de création en commun...

 

Knitting Carrollton (5) Knitting Carrollton (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                         Des écharpes originales, non ?

 

Knitting Carrollton (3)

 

    Certaines participantes préfèrent le crochet pour réaliser de grands travaux (dessus de lit, nappe..).

 

 

 

   D'autres projets : chapeaux, moufles, châles. La liberté est totale quant au choix du projet et  à son exécution...

 

 

 

 

 

 

 

et celle de travailler pour des projets caritatifs. Les créations ne sont pas conservées mais données.

 

Denise nous présente le groupe et ses  activités :

Knitting Carrollton (6)

    "We are a very civic minded group.  We all have our own charities/causes that we work with.  We decided to choose 3 groups that are near and dear to our hearts.  There are other organizations in town that knit/crochet for the hospital and for cancer patients.  We wanted to help in other areas.  The military always needs things for soldiers and it seems that they are forgotten sometimes because they are overseas.  The homeless and hospice also are always in need and the items that are given are truly appreciated by the recipient.  All the items that we make are distributed directly to the charity.  We mail our projects to Angels for Soldiers who in turn distribute to the soldiers.  Two of our members volunteer for Hospice and they distribute items to nursing homes that they visit.  We distribute our items to the Homeless through a local group who helps address the many needs of the homeless. We chose these projects for 2011.  I don't know if that will change or not.  We are such a relatively new group and are still "finding" our way."

 

Le groupe est ouvert à tous y compris les messieurs !


 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 16:38

    Toujours à la recherche de lieux où marcher sans risquer d'être renversé par une voiture toutes les deux minutes...

 

Hay Mills Trail (4)

 

    Espace plutôt bucolique quand on pense qu'on est encore en centre ville. Le parcours suit la rivière sur ses deux berges.

 

Hay Mills Trail (9)

 

    J'ai déjà remarqué que dans beaucoup d'espaces naturels, on laisse les arbres se décomposer sur place...

 

    Le printemps arrive et voici nos premiers violettes !

 

Hay Mills Trail (7)

 

Hay Mills Trail (5)

 

Les corbeaux viennent se désaltérer aux dernières flaques laissées par l'hiver.

 

Hay Mills Trail (8)

    Madame Tortue  prend son premier bain de soleil mais elle est un peu farouche : si l'on s'approche trop, elle plonge !

 

Hay Mills Trail (6)

 

Même en pleine nature il est difficile d'échapper à la civilisation de l'électricité !

 

Hay Mills Trail (1)

 

    Le phénomène d'érosion est important ici : voir article... On en voit ici les conséquences sur un sol sableux.

 

Hay Mills Trail (10)

 

 

 

 

 

 

 

 

    Sous son action,

il n'est pas rare

de voir des arbres renversés dans la rivière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hays Mill trail (1)

 

 

 

 

 

    Ce ne sont pas les chutes du Niagara mais on n'est qu'à Carrollton, voyons !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons été intrigués par ... (comment le nommer?) se balançant au gré de la brise.

 

Alors, ami lecteur, sauras-tu éclairer notre lanterne ?

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 15:59
English
Translation

Vous l'aurez deviné, cet article portera une fois de plus sur le quilt mais sous un angle un peu différent. En effet il s'agit d'un magasin dont l'objet est "fabriquer des quilts, former les quilters, les outiller".

 

Le magasin Qwiltz est ouvert depuis un an sur la place centrale de Carrollton après avoir fonctionné pendant 4 ans à Bowdon, proche petite bourgade. La propriétaire, Robbi Leeper, nous explique les raisons de son choix :

"J'ai commencé à faire des quilts et les mettre en vente sur mon site Internet. Comme la demande était importante, j'ai pensé qu'il y avait là un marché. La maison étant peu à peu envahie de matériel et de fournitures, il m'est apparu la nécessite d'ouvrir ce magasin. Nous avons emménage ici parce que le musée du quilt doit ouvrir à Carrollton."

 

 

Quiltz (9)

Ce quilt terminé fera 97X102 inches....

 

La pièce est enroulée sur 2 cylindres et la partie centrale est celle qui est quiltée. Elle est tendue de chaque côté par 2 gros élastiques...

 

Quiltz (12)

 

... qui seront relâchés pour permettre au travail de s'enrouler.

 

Entre le dos et le dessus est disposée une plaque de coton :

 

Quiltz (8)

Rappelons que la fonction première des quilts est de faire des couvre-lits...

 

A la différence de M. quilt maker, qui pratique de manière artisanale, dans le magasin, la fabrication est mécanisée : machine  à coudre pour l'assemblage des pièces et le plus spectaculaire est le quilting à la machine.

 

Démonstration :

 

 

 

Cette partie est l'apanage de la propriétaire (dixit ses aides).

 

Elle accueille 4 à 5 ateliers par semaine. Débutants et quilters confirmés s'y rassemblent.

 

Quiltz (3)

Pièce en cours de fabrication

 

Outre les conseils de Robbi, ils peuvent s'appuyer sur des patrons :

 

Quiltz (5)

Quiltz (4)

 

 

 De nombreux modèles sont présents dans la boutique. Beaucoup sont des reproductions de modèles traditionnels ayant reçu un nom propre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- des outils de mesure, quadrillage :

 

Quiltz (2)

 

 

Quiltz (6)

Pièce prête à être quiltée.

 

Le magasin accueille aussi les particuliers qui désirent travailler à domicile. Tout peut-être fourni :

 

Quiltz (13)

 

 accessoires,

 

 

 

Quiltz (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                  outils de tracages,

 

 

Quiltz (15)

Quiltz (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tissus                                                                                                             ou coton.

 

Robbi a su transmettre sa passion à Charley son fils. En témoignent les 2 oeuvres ci-dessous :

 

Quiltz (19)

 

Vue de dessus

Quiltz (18)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue de dos pour apprécier le quilting.

 

 

 

 

 

Quiltz (17)

 

Magnifique, non ? D'autres hommes fréquentent la boutique. Il m'a été conseillé de pratiquer cette technique qui parait-il est très relaxante. J'ai plutôt l'impression que ça me rendrait fou !

 

Quiltz (1)

Les machines, ça tombe en panne : pas vrai Charley ? (en compagnie de sa mère)

 

Au cours de notre discussion, il est apparu un lien très fort entre cette technique et le boutis provençal.

 

Robbi vend toujours en ligne sur son site : www.qwiltz.com

Le magasin a fermé : la location du local était d'un coup prohibitif (aux dires de Charley). D'autre part, Robbi avait beaucoup mise sur la création du musée du quilt. C'est en fait un musée, qui n'en a que le nom, qui a vu le jour : trop petit pour pouvoir accueillir une clientèle de visiteurs et où faire des animations autour de cet art.

Partager cet article
Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:38

Cet article fait suite au précèdent sur la mort.

 

Joe a malheureusement perdu sa maman récemment. Par décence, je n'ai pas utilisé de photos en dehors de celles destinées au public.

 

Joe's mother 001

 

C'est assez souvent par le journal local que l'on apprend le décès d'une personne. Cette rubrique (Obituaries) à elle seule couvre pratiquement une page tous les jours . Non pas que le nombre de décès soit très important mais l'article consacré à chaque disparu est toujours conséquent. Outre les aspects pratiques (lieux, heures de l'office religieux et de l'enterrement), nous sont révélés : l'identité du défunt, ses ascendants et descendants vivants ou non, ce qu'il faisait dans la vie, son implication dans la vie locale...

 

En attendant la fermeture du cercueil, beaucoup de corps sont exposés au Funeral Home.

Les amis envoient à cet endroit des fleurs, des plantes et des couronnes...

 

Funeral home

 

 

 

 

 

 

La veille de l'enterrrement  est réservée à la visite des proches. Cessany et moi nous y sommes rendus. L'attente est un peu longue avant de pouvoir exprimer nos condoléances mais c'est l'occasion de discuter avec le voisin de devant ou de derrière ou....

 

 

 

Martin & Hightower, Carrollton, Ga est l'un des trois  Funeral Home de la ville.

 


Joe's mother 001 (2)

 

 

 

 

.... de lire le faire-part mis à disposition dans l'entrée de la salle des visites.  

 

Dans une salle attenante, on peut voir un diaporama composé de photos de familles où le défunt est mis en valeur. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Évidemment, l'ensemble est une lourde tache pour la famille. Alors il est de coutume de lui offrir un plat  pour lui éviter de se soucier de cette question. C'est le funeral gift. On le porte à la maison.

 

funeral gift

Cessany avait préparé ce strawberry triffle pour une autre occasion.

 

   Le jour de l'enterrement, les participants se rassemblent soit au Funeral Home soit au lieu de l'office religieux. Après la cérémonie, ils se véhiculent au cimetière en cortège ouvert par la police . Chaque voiture allume ses phares pour indiquer qu'elle fait partie du cortège.

 

En cherchant à en savoir plus, j'ai trouvé que l'on peut acheter un cercueil biodegradable et qu'il existe un mouvement pour un enterrement naturel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 15:45

English

Empty bowl 2011 (2)

 

Un parking plein devant le Centre Agricole ? Pas si courant, entrons...

 

 

Empty bowl 2011 (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Effectivement, à l'intérieur la foule se presse.

 

 

 

Organisé par Carroll County Soup Kitchen (ci-dessous), Empty Bowls a pour but de recueillir de l'argent afin d'aider l'association à offrir dans sa cuisine pendant la dernière semaine de chaque mois et chaque lundi un repas chaud, des sandwiches et des sacs de victuailles à rapporter à la maison. L'association, à but non-lucratif, est animée uniquement par des volontaires et tous les achats (nourriture, équipement....) dépendent de dons.

 

Quelques chiffres permettant de situer l'oeuvre :

- 5000 repas servis chaque semaine ;

- $5500 d'achats par mois ;

- 35 volontaires par jour sont nécessaires.

 

L'association a repris à son compte le concept déjà développé dans d'autres villes.

 

Il est possible si l'on est pressé de passer peu de temps. Comment ?

 

Empty bowl 2011 (4)

Première étape : chaque participant choisit un bol. Le nombre de donateurs étant important, il y en a de toutes sortes...

 

Empty bowl 2011 (8)

 

 

  Deuxième étape : payer son bol et...

 

Empty bowl 2011 (9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

... aller en choisir un plein de soupe. Là aussi le choix ne manque pas, les restaurateurs ayant été généreux....

 

 

Si l'on est vraiment tres pressé, on peut repartir sinon, on peut prendre le temps de la déguster...

 

Empty bowl 2011 (5)

 

 

 

 

 

La place ne manque pas ni même l'animation :

 

 

 les musiciens locaux contribuent à leur manière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais si l'on a le temps, tout est mis en oeuvre pour recueillir un peu plus de fonds.

  Empty bowl 2011 (6)

Ce magnifique tapis (don) sera gagné lors du tirage de la tombola...

 

Empty bowl 2011 (7)

Nouveau pour moi : les enchères silencieuses. Chaque objet en présentation appartiendra au plus offrant : il suffit de rajouter votre nom, votre numéro de téléphone et le montant de votre offre en renchérissant évidemment sur l'offre précédente. Il y avait là des pièces magnifiques.

 

Comme nous avions le temps, nous sommes allés manger tranquillement notre soupe.

Empty bowl 2011 (10)

 

A la sortie, nous avons rencontree Karen, volontaire et camarade de classe de Cessany. Elle avait le sourire et on la comprend : plus de 2000 personnes sont venues acheter leur bol.

 

Empty bowl 2011 (1)

 

Empty Bowls 2011 par les chiffres :

- 47 sponsors (particuliers, entreprises, écoles...) ;

- 22 artistes donateurs ;

- 14 groupes de potiers amateurs (écoles, églises, associations) ;

- 33 fournisseurs de repas (restaurateurs, traiteurs, supermarché...)

 

Helen, une des fondatrices sur Carrollton nous livre son témoignage :

"I'm glad you are interested and came to the Empty Bowls Event.  The Carroll County Empty Bowls started 7 years ago.  Empty Bowl events happen around the world now and they were started about 20 years ago by a high school art teacher in Michigan. I had just moved here from Phoenix, Arizona 7 years ago where I helped with the Empty Bowls sale there.  Carol Boyd and I met and began the process of organizing an Empty Bowls Sale here. The sale here has grown tremendously over the past 7 years and we have collected more money every year.  All the money goes to the Carroll County Soup Kitchen to feed the hungry in our area. I just learned that we raised over $23,000 at Empty Bowls for the Soup Kitchen ($2,000 more than last year)."

 

 

En savoir plus sur Empty Bowls

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 15:20

C'est un tout petit village (300 âmes) au bord de la route où nous avons été invités à jouer avec les musiciens de Picking on the square.

 

Le bâtiment qui nous héberge est une ancienne usine de chaussettes. Comme beaucoup de ces industries, elle a fermé ses portes laissant libre un magnifique site propice à l'installation de nouvelles activités. 

Moreland museum (9)

 

 

 

 

Le nouveau propriétaire, lui, a décidé de le convertir en musée local. 

 

 

 

En attendant nos partenaires, nous avons visité le lieu. Quelques photos en témoignent.

 

 

 

 

 

Moreland museum (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le coton était cultivé largement en Georgie et ce rouleau n'est autre que la partie interne du "cotton gin" destiné à séparer les fibres et les graines de coton : invention majeure.

 

 

 

 

Moreland museum (5)

Une machine à tisser les chaussettes : de temps en temps un ancien ouvrier la met en route. Nous reviendrons !

 

Moreland museum (3)

 

 

 

 

 

 

 

La voie ferrée située au pied de l'usine permettait une expédition facile et rapide de la production.

 

 

 Moreland museum (11)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   L'ascenseur de l'usine est toujours en bonne place : on travaillait sur 2 étages...

 

 

 

 

 

 

 

 

En amont, un important matériel agricole était nécessaire :

 

Moreland museum (10)

Pièce unique, cette épandeuse conçue et utilisée par son propriétaire effectuait son travail en suivant l'allure du cheval : la soufflerie (rouge) était mue par une chaîne fixée sur l'axe de la roue. Ingénieux ! Dispositif écologique mais je ne sais pas si le contenu du réservoir l'était...

 

Moreland museum (13) 

 

 

 

 

 

Une herse comme celle de mon grand-oncle : une vingtaine de mètres et hop, on soulève la grille pour faire un rang de foin.

 

 

 

Moreland museum (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

???

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques objets du quotidien remplissent le lieu :

 

Moreland museum (8)

 

 

   A votre avis ?

 

Moreland museum (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                      Sans commentaire...

 

 

Moreland museum (15)

 

Si vous passez par ici, le propriétaire pourra vous faire la visite et même un délicieux chocolat chaud !

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 16:47

    C'est en allant à l'université que j'ai rencontré un groupe d'étudiants pratiquant ce jeu de ballon. Je me le suis fait expliquer par Scott :

 

Four Squares (1)

 

"On délimite au sol 4 carrés (ici, on s'est servi astucieusement des plaques de béton...). Les 4 joueurs renvoient le ballon dans un autre carré lorsque celui-ci touche le leur. Un seul rebond autorisé sinon l'on est éliminé. Le joueur va alors se placer à la queue et est remplacé par le premier de celle-ci.

 

Four Squares (2)

 

Le joueur en bas à droite est "the king". Il engage pour commencer un échange. Il peut aussi édicter des règles supplémentaires. Celui qui envoie le ballon en dehors du carré est éliminé.

Je joue à ce jeu depuis l'enfance"

Merci Scott.

 

J'ai beaucoup aimé ce jeu en le découvrant pour plusieurs raisons :

- il demande peu d'équipement et peut se pratiquer presque partout ;

- il permet de participer à beaucoup plus de joueurs que ceux dans le champ  ;

- le temps de jeu est court ; on peut donc commencer et s'arrêter facilement

- c'est un des rares jeux de plus de 2 joueurs que je connaisse où 2 équipes ne sont pas opposées ;

- filles et garçons jouent ensemble .


Alors, une petite démonstration avant de nous quitter !

 

 

Sur Internet : Four squares
Partager cet article
Repost0