Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 14:15

Je suppose que le titre ne vous dit rien...  Rassurez-vous : il y a peu, moi non plus !
Aux Etats-Unis, on essaye de mettre en valeur chaque communauté. La fête de fin d'année* est l'occasion d'honorer Hawai (50 ème état de l'Union). A vrai dire, à part le titre, je n'ai pas bien vu ce que Hawai tirait de cet évènement...
Ce jour, seuls les enfants de pre-K (moyenne section de maternelle) étaient partie prenante.

Sur l'aire de jeu réservée habituellement aux classes, les enseignants dressent des "stands" où les enfants vont librement.


Le coin bulles de savon



On peut se faire maquiller....



Il ne manque que le cocotier !

















L'eau est bien présente, hélas, elle n'est pas salée !


Les artistes en herbe peuvent s'exercer...


et les plus audacieux s'offrir une glissade... époustouflante.
      
Cessany pense que les parents ne sont pas assez impliqués, dans la gestion, la mise en place, la préparation de cette fête : c'est bien mon avis...

* He oui, l'année scolaire débute en août et se termine fin mai...


Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 12:04

   Bien que privés du bon Maréchal Pétain, nos amis Américains ont quand même la Fête des Mères. Avec une différence (vraiment importante) : ici, elle est fixée ad vitam aeternam au deuxième wek-end de mai. Ça, c'est de l'organisation !
On reporte la célébration de l'évènement au vendredi précédent dans les classes où toutes les mamans sont invitées à venir.



Sous leur oeil attendri, nos chérubins interprètent ... (j'me rappelle plus, j'étais en train de prendre la photo).



et c'est l'heure des retrouvailles...


... et des cookies. On voit qu'on est en fin d'année : la maîtresse est fatiguée (culinairement parlant !).... 
«NON, NON ! se récrie-t-elle car....


on a préparé une belle peinture à offrir avec un tournesol à la taille de l'enfant....



et pour finir un petit livre"...


C'est-y pas mignon tout ça ?

   Au-delà de ce petit moment de vie, je ressens ici un grand effort d'ouverture à destination des parents, grands-parents et autres membres de la communauté éducative. C'est un bon point à souligner vue la difficulté pour beaucoup de familles à pénétrer dans les écoles françaises...

Partager cet article
Repost0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 13:23

Chaque année, en avril, Villa Rica organise un festival de Blue grass. Le blue grass est une musique originaire des Appalaches proches de notre région. link
 Les orchestres, d'excellente facture, sont composés des instruments traditionnels de ce type de formation : banjo, mandoline, guitare, violon, contrebasse. Je trouve en général ces orchestres très dynamiques. La preuve ?



Un festival sur deux jours, rien de bien original. Non. Par contre ce qui l'est plus pour moi Francais, ce sont les horaires: Concerts à 12 h, 13h et le dernier de 14 à 16 heures.



Ca se passe dans une clairière et si l'organisation est bonne, c'est un peu spartiate. Je ne suis pas gêné...


Evidemment dans ce genre de places on retrouve toujours les mêmes ingrédients : buffets, buvettes et autres stands de création manuelle. Je me m'étendrai pas. Je ne suis pas sûr de toujours faire la différence entre "craft' et "crap"... Mais c'est du mauvais esprit.


Une manifestation de cette ampleur n'a lieu qu'avec l'aide de nombreux volontaires et une préparation longue et minutieuse. C'est l'ami Courtney qui coordonne l'ensemble :
Courtney
Rapide interview :
1 - How many people involved (36)? Volunteers (15)? Community Service Workers (15) Professional (6)?

2 - How long before the festival do you begin the preparation
(at least 8 months out)?

3 - Is it your only task for the city
(No)? If not, what else (Special Events, Leisure Programs, Classes, Red Haute Mamas, just to name a few) ?

4 - For all kind of events like this, the financial question is important. More for you because it's free... Where come the funds and what proportion
(The City of Villa Rica funds 100%) ?

5 - Suppose, I want a place to sell something, do I have to pay for this
(Registration fee $60 (non-electic) or $75 (electric)  ?

6 - Have you an idea about the number of people who came this year during the two days
(Saturday, April 24 estimated attendance is 200 & Sunday, April 25 estimated attendance is 1,500)  ?
Courtney, d'autre part, m'a fait parvenir le texte et les photos suivantes que je vous soumets :

This years’ two-day Bluegrass Springfest held annually on the last weekend in April started our Family Fun Initiative events. This event was another success. The weather was stormy on Saturday with a few dedicate participants in attendance and sunny on Sunday with more than 1,500 in attendance. Participants enjoyed a fun-filled day of food, entertainment, games, pony rides, a trackless train and free promotional giveaways. We had 62 vendor booths. The event was held on Saturday, April 24, from 10:00am to 4:00pm and Sunday, April 25, from 10:00am to 4:00pm. The bands were phenomenal: Bullsboro (Regional Act), Peachtree Station (Regional Act) and The Dappled Grays (Regional Act) performed on Saturday while Dehila Low, Suggins Brothers and the headliner, Mountain Heart, performed Sunday. Everybody raved over the variety of foods prepared throughout the event: bar-b-q ribs, turkey legs, fried green tomatoes, chicken fingers, fried fish & shrimp, funnel cakes, smoothies, snow cones, freshly squeezed lemonade just to name a few.

 

The event was successful with the assistance from Community Service workers on both days. Staff assisted with marking the booth spaces for the vendors, setting up the tent under the stage, setting up the stage, setting out the flags along the entrance way of the park, setting out the electrical cords for power, setting out trash cans with liners, mowing the grass, picking up trash and setting up canopies.

 

Staff coordinated (15) volunteers, community service workers, inmates and staff to the following duties: face painting, picking up trash, parking vehicles, manning the inflatables and other assigned duties. Staff coordinated our VRPRD booth in conjunction with the hospitality station.

Thanks Courtney !


Terminons donc par un point positif et suffisamment rare pour être souligné : c'est gratuit ! La ville de Villa Rica prend donc cet évènement à ses frais et j'ai pu assister à une petite passe d'armes entre  une représentante de la-dite ville et une autre de Carrollton laissant à penser que les deux municipalités sont loin de partager leurs vues sur la question...


En savoir plus : link


Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 03:31

Derrière ce titre très sportif se cache en fait un "fund rising". Les non-anglophones sont bien avancés ! En fait, il s'agit de gagner de l'argent pour une cause dite "bonne". Celui-ci est destiné à la lutte contre le cancer. La forme s'apparente à nos "kermesses" scolaires ou paroissiales et l'intérêt est le même... Il est organisé par l'American Cancer Society.

Le Relay for life est organisé comme son nom l'indique, autour d'une piste d'athlétisme. Chaque participant peut marcher, courir ou défiler dans la tenue de son choix...


Les petis sacs contiennent une bougie à la memoire d'une personne décédée ou atteinte de la maladie. La nuit,


...on les allume.

De nombreux stands de toutes sortes sont répartis tout autour. Moyennant une participation financière, on peut :



s'envoyer en l'air....



... entarter un étudiant de l'Université...



.... faire un tour de hulla-hop...



... acheter une pâtisserie maison... un billet de tombola (raffle)...

... et faire plein d'autres choses que vous découvrirez quand vous viendrez participer à ce moment de la vie culturelle locale. Avis aux organisateurs de Telethon, kermesses...



Partager cet article
Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 16:06

   Oui, alors pourquoi écrire un article ? Tout simplement parce qu'il existe un nombre de différences avec ce que l'on peut trouver dans un restaurant français et que ce qui va suivre reste vrai pour la plupart des restaurants...



    Comme je l'indiquais dans l'article The Atlanta State Farmers Market, dans le marché, on trouve un restaurant.
Il est l'heure, j'ai faim : entrons !



   Je suis accueilli sans façon par Janet qui d'emblée s'asseoit en face de moi (ca c'est pas commun !) et qui me demande ce que je veux boire : c'est la coutume ici.
A ma demande de bière, elle m'explique que, dans la mesure où c'est un restaurant d'état, aucune boisson alcoolisée n'est autorisée. Donc je me rabats sur le thé. Il est servi partout pendant les repas.



Comme partout, elle viendra me le remplir autant de fois que nécessaire. Attention, les glaçons sont la norme ! Si vous n'en voulez pas, il faut le signaler...
En même temps que le thé, je reçois le menu... En France, on dirait plutôt la "carte" car le menu tout prêt est assez rare. Ouvrons...


    Pour aider : chicken, ca veut dire "poulet", et ça il y en a sous toutes les formes. C'est le premier volatile mangeable ici concurencé par la dinde. Les autres sont anecdotiques.  Pour le poisson, le tilapia tient la corde serré de près par le saumon et j'ajoute, en fruits de mer, la crevette.

   Je finis par passer commande et, peu de temps après, le service commence...



   Tout d'abord, arrivée de l'erzatz de pain local : le biscuit (cf  Les "biscuits" de Nona)   et le "corn bread" (pain de maïs). Ce n'est pas mauvais et le beurre est généralement prèsent...

S'ensuit le plat principal :

"barbecue de porc", salade de pommes de terre, tranches de tomates : je vous avais prévenu ! C'était ordinaire... mais tout à fait mangeable et suffisant.

Janet ne pousse pas à la consommation car elle m'apporte la note. C'est moi qui lui réclame un dessert. Elle me recommande le "cobbler". C'est un genre de clafoutis à la pêche. C'est bon et avec ça dans le corps, on est sûr de ne pas s'envoler à la sortie. Faut faire gaffe avec les tornades...


Et pour finir, un café. Ici, la qualité principale de beaucoup de cafés est d'être chaud et d'autre part d'être servi à volonté.


Hélas un vilain reflet laisse à penser qu'il y a des intrus dans la mixture. Je déments formellement.


Plusieurs variétés de produits sucrants sont proposés. En principe, on a aussi du sucre.


Arrive évidemment la douloureuse. Je fais remarquer à Janet que le café n'est pas compté. Réponse : c'est compris avec le dessert.

Ici le service n'est pas sur la facture. On ajoute environ 15 % sur le montant. Si on est satisfait, on peut donner plus.
J'ai laissé 2 $.

Je suis parti prendre encore quelques photos...

Partager cet article
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 12:02

Situé près d'un noeud autoroutier,


et à quelques encablures de l'aéroport,


je l'ai découvert par hasard un samedi matin. C'est l'équivalent de notre Marche d'Intérêt National tel celui de Rungis. L'accès aux particuliers est libre, donc je ne m'en suis pas privé.

Première impression : c'est immense. Les acheteurs font leurs achats en voiture....


La section "fruits et légumes" est tenue par 4 compagnies.... mexicaines. Dans cette partie du marché, on est à l''heure mexicaine : les produits, les vendeurs et même la musique. C'est plutot agréable.
Compte-tenu de l'heure tardive à laquelle je suis arrivé, beaucoup de stands étaient fermés. Il reste une activité minimum pour les particuliers comme moi. Donc je n'ai pas vu tout ce qui s'échange. J'ai seulement aperçu les fruits et légumes,


les épices et légumes secs de tous genres,


les plants et fleurs,


les crevettes en direct de Savanah, (garanties sans pesticides... m'a expliqué une vendeuse)



les cacahuètes (rappelons que la Georgie en est le premier producteur aux USA).

    Un restaurant accueille les nombreux marchands et visiteurs. En en sortant, j'ai découvert un magasin qui fait accueil et souvenirs. Une délicieuse dame m'a fait l'historique du marché. Elle le connait par coeur pour y avoir vêcu son enfance en compagnie de ses parents commerçants. J'ai donc appris que celui-ci a plus de 50 ans et qu'il fut à ce moment le plus grand du monde de ce genre... et que bien sûr l'acitivité principale du marché se déroule vers 3 heures du matin ! J'y retournerai mais sûrement pas à cette heure !

   J'ai même eu droit à une promotion du fameux oignon de Vidalia...



En savoir plus : link

Et pour finir, un qu'est -ce que c'est ?


...acheté sur le marché....


Un pain de sucre roux !

Partager cet article
Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 15:02

Dans cet article, vous verrez des objets, des lieux inattendus... Trouvez-en leur utilisation....

Questions :

1



Propositions :  A - un appareil pour poser les bouchons
                           B - un appareil pour fabriquer des cartouches
                           C - un casse-noix

2

Churn 1
Churn

Propositions :
A - Un instrument de torture
B - Un outil pour fabriquer des cordes
C - Une baratte
D - Un ventilateur

3 - Bank for car
Propositions :

A - Une station-service ?

B - Les urgences de l'hôpital de Carrollton ?

C - La sortie d'un parking souterrain ?

D - ????


4 -

Fire hydrant reflector

A  -  Un réflecteur permettant de localiser une bouche d'incendie
B - Un boîtier électronique destiné à comptabiliser les passages de voitures
C - Une vidéo caméra
D - Je ne sais pas et de toute façon je m'en fous !


5Ash tray (2)

 

A - Un périscope portable muni d'une vidéo de télésurveillance

B - Un réflecteur portable pour baliser des chantiers

C - Un cendrier public

D - Un haut parleur portable (la batterie est le container du bas)

Alors ?

 

 

6

205 2952


A - une cage

B - un appareil à aplatir les boites de boisson (bière, coca...)

C - un appareil de musculation

D - une sculpture contemporaine

 

 

7 -

 

 

From-the-sky--2-.JPG

 

A - Des dessins conçus par des extraterrestres

B - Des cultures irriguées

C - je sais pas et pis j'm'en fous !

 

8 -

 

Push-pull-rack.JPG

 

A - Un instrument de musique indien

B - Un instrument utile dans la cuisine

C - Une sculpture

 

9 - Boot-jack.JPG

A - Un appareil pour enlever facilement une botte ;

B - Un instrument de musique indien

C - Une partie de râpe à fromage

 

Réponses

1


C'est un casse-noix avec un levier...
... ou "comment écraser une mouche avec un marteau-pilon !"

2 - Une baratte. Appareil servant à faire le beurre. Il manque le récipient dans lequel on verse la crème. D'après Nona, cette baratte (dans sa maison) aurait au moins 150 ans : pour les USA, c'est très vieux !

3 -

D !

Il s'agit d'un guichet de banque pour automobilistes. La plupart des banques ont ce genre de service. Un employé se tient à votre disposition en permanence (ici, à gauche). La circulation des espèces ou chèques se fait par pneu et parvient à la borne près de votre voiture. Chaque borne est munie d'un micro et d'un haut-parleur permettant la communication avec l'employé.

Il y a aussi des distributeurs automatiques pour automobilistes!

 

4 - A ; celui-ci permet aux pompiers de retrouver une bouche d 'incendie s'ils doivent intervenir de nuit.

 

5 - C. La preuve ?

 

Ash tray (1)

 

Ici, on fume beaucoup. Il est parfois assez difficile de rester dans des bars, des dancings... Je trouve cependant ce modèle de cendrier bien pratique...

 

6 - B - Démonstration ci-dessous

 

 

 

On n'arrête pas le progrès !

 

7 - B Cette photo a été prise d'avion lors de notre voyage en Californie. Ces cultures ne sont possibles qu'avec l'irrigation. L'eau provient d 'une immense réserve souterraine ; The Aquifer Oglallala. Malheureusement, cette nappe phréatique est en danger si les agriculteurs n'y prennent garde...

Pour plus de détails : link

 

8 - B

Je n'ai pas de mot français pour le désigner mais ce petit objet permet de pousser une grille de four par le sommet ou de la retirer avec le crochet. Malin, non ?

Démonstration :

 

 

 

 

9 - A

Pas besoin d'explications longues et ennuyeuses, Roy nous fait une démonstration du "Boot jack".

 

 

 

 

Pratique, non ?

Partager cet article
Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 08:18

La volonté culturelle de notre ville ne dépassant que rarement le cadre local, nous nous rendons à Atlanta pour des évènements plus ambitieux. Cette fois, nous nous déplacions pour visiter l'exposition consacrée à l'armée chinoise de terre cuite. Je ne pourrai malheureusement vous montrer aucune photo : il était interdit d'en prendre. Voici un lien pour avoir un apercu : link
Nous avons pris beaucoup de plaisir au cours de cette visite. Plaisir dû :
- à la qualité des piéces présentées : bon état, nombre suffisant, choix judicieux ;
- mise en valeur de l'exposition de grande qualité ;
- perspective historique retracée par des cartes, des films ;
- explications des techniques utilisées pour façonner les soldats mais aussi les rôles de chacun d'eux...
Je vous la conseille.


Ce musée entretient une politique de partenariat avec d'autres musées.



Grâce à celui avec le Louvre, nous avons pu voir l'an passé, une exposition consacrée aux Impressionnistes.
Pour quelques mois, le musée reçoit une exposition dédiée à Toutankamon.
Toutes ces expositions attirent des milliers de visiteurs preuve de leur soif de culture. Je le sens dans toutes les conversations lorsque l'on parle de l'Europe. On nous envie notre passé...
La mise en place de ces expositions revient cher et donc le prix d'entrée s'en ressent.


Le musée par lui-même a ses propres collections : tradition locale oblige, le quilt est en bonne place.


Ce qui visiblement inspire des créations contemporaines...
Création sans limite puisqu'ici l'artiste a récupéré des cannettes pour en faire ce patchwork...

On peut aussi voir des peintures, des meubles, des sculptures...

Avis personnel : attendre une exposition temporaire pour effectuer la visite...
 


Le musée par lui-même possède une architecture intéressante, témoins ce système ingénieux de rampes superposées...



... ou la verrière de l'atrium.
La proximité du musée inspire toute la vie culturelle locale.




Partager cet article
Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 11:38

    Pratique très commune ici qui consiste à vendre ce dont on veut se séparer soit devant sa maison (yard sale) soit en l'exposant dans son garage (garage sale). Plus rarement, ce sont des collectivités (club sportif, quartier, église...) qui organisent ce genre de manifestation  rappelant nos vide-greniers.
La plupart de ces ventes se pratiquent le samedi.

   Je ne connais pas la législation en vigueur concernant ce genre de commerce mais il semble que chacun fasse ce qu'il veut : une maison sur le bord de la route a très souvent des "garage sale"...



La préparation : élément important qui détermine le succès de l'opération

 Pour cela des pancartes  sont disposées au raz des routes (cf ci-dessus), aux carrefours plusieurs jours à l'avance... On informe sur Internet et dans le journal local* : les amateurs repèrent à l'avance les lieux où ils veulent se rendre (toute une technique !).

Un vendeur bien organisé va à la banque pour faire la monnaie en petites coupures.
* Le Times Georgian propose même un "kit" : une annonce plus des pancartes...



Rassembler tout ce qui peut être vendu....


Réparer ce qui en a besoin : important de montrer chaque objet sous son meilleur jour...


    Étiqueter chaque article : fastidieux mais nécessaire...Les prix doivent être à la hauteur de l'attente des habitués de ce genre de vente : le plus bas possible (10% du prix d'achat en général) ! Ne vous attendez pas à faire fortune !

 

Le jour J

 

   Préparez--vous à vous réveiller de très bonne heure pour tout sortir et installer : les clients arrivent généralement dès l'ouverture....

 

Yard sale

 

    La photo ci-dessus est un bon exemple du caractère hétéroclite de ce genre de vente.

    Les prix sont négociables.

   Ces places sont recherchées par parents et enseignants pour acheter des jouets ou des livres.

En général on achète en liquides : le vendeur s'équipe d'un sac à monnaie : pas de caisse (sécurité oblige...).

 

Si l'aventure vous tente :

Bonne chance !

Partager cet article
Repost0
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 13:34
J'ai la surprise pour la 2ème année consécutive de voir apparaître au centre de Carrollton, un magnifique ruban noué autour des réverbères et des mats de feux tricolores. Mais que signifie-t-il ? Un heureux évènement ? Un décés ?




Pas du tout !

Depuis 1983, le mois d'avril a été désigné "mois contre la maltraitance* des enfants".
Historique : Pour attirer l'attention sur la question, une grand-mère qui venait de perdre son petit-fils pour cette raison, avait noué un ruban bleu sur son antenne de voiture. Ce signe a été repris comme symbole et est destiné à rafraîchir la mémoire de tous.
De nombreuses actions sont menées pour la prévention ;
- création dans chaque état d'une commission avec des moyens financiers permettant entre autres d'intervenir auprès de familles en difficulté ;
- études statistiques portant sur l'âge, le sexe, les familles, le lieu ;
- nombreux sites internet ; en voici un :link
- créations d'associations

J'ai eu la surprise de constater que les maltraitances sexuelles n'étaient qu'une toute petite partie du problème et que les femmes étaient plus impliquées que les hommes dans la maltraitance...

Devant le tribunal, ce sont des petits moulins plantés dans le gazon qui informent de l'action...



Partager cet article
Repost0