Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 20:01

Le père de Cessany est un grand chasseur devant l'éternel. Avec grande fierté, il a fait une démonstration de tous ces appeaux.  Tous ceux-ci sont destinés à leurrer le dindon (turkey en anglais)... Vous êtes prêts ?
Go !

Owl hooter



Le premier imite le hibou sensé attiré le dindon. Ne me demandez pas pourquoi...

Mouthcall


Celui-ci ressemble aux petits instruments traditionnels de chez nous faits avec une feuille...


gobble


Imite le cri du mâle (pour attirer la femelle sans doute...)
       

          Boxcall


Existe en plusieurs versions dont l'une peut se placer directement sur le fusil.

Slatecall


Pour améliorer le son, il faut mettre de la craie sur la boîte...

Turkey call


Wingbone


Comme son nom l'indique celui-ci est fait avec l'os de l'aile du dindon.

Et muni de tout ou partie de cet appareillage, on peut se mettre en position d'attente debout ou plus confortablement (?) installé sur un siège...

Hunter seat

Patience....





Partager cet article
Repost0
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 23:55
Le Square, c'est la place centrale de Carrollton. Lieu paisible d'ordinaire, il est pris d'assault par la jeunesse locale les vendredis et samedis soirs, souvent après 22 heures pour des concerts de décibels non-stop. Faute d'emplacements, c'est dans les restaurants et cafés qu'ils se passent.



















Ce soir, nous avons compté au moins 5 concerts.








Musicalement, les groupes sont assez bons et on peut passer quelques bonnes minutes* à les écouter. Les formations sont de type rock et on peut regretter l'absence de variété au niveau des styles.


*Je dis bien :  "minutes" parce qu'au-delà, le niveau sonore étant très élevé, on met sérieusement son acuité auditive en danger. Parallèlement, les poumons ont, eux, besoin de s'oxygéner...


Apparemment, les brasseurs américains font leurs affaires ces soirs-là vu le nombre de bières ingurgitées.
é
Nous avons quand même de bonnes surprises, témoin ce groupe qui nous a donné quelques excellentes reprises de grands classiques : Beatles, Dave Brubeck. Sopn nom : Speakeasy.



Note à l'intention des vrais photographes : je m'excuse pour la qualité moyenne des clichés mais ils sont pris de nuit dans des lieux généralement peu éclairés...
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 17:10

Situé dans Pine Mountain (sud-ouest de la Georgie), ce parc attire des milliers de personnes. On y vient pour pratiquer une activité sportive, marcher, visiter les jardins...


L'entrée des jardins.





Un spécimen dans la serre aux papillons.


Une petit exposé sur les oiseaux de proie. Intéressant mais trop peu à voir...


Chaque année de mi-novembre à fin décembre se tient "Fantasy in Lights", parcours illuminé sur les différents thèmes de Noël.



 


A voir une fois, en famille...

Quelques images de plus :






En savoir plus : link

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 08:17
C'était hier la fête de Noël de Waltzplay, association d'Atlanta consacrée à la valse. Une association pour la valse ? Etonnant pour un danseur français habitué à la variété de nos bals traditionnels ou musette ! Mais ici, ce n'est pas surprenant :
- d'une part, l'hyperspécialisation est une tendance lourde de la société américaine : la danse n'y échappe pas. On le retrouve pour le cajun, la salsa, le tango, la contra, le swing...
- d'autre part, il y a un vrai attachement ici à la valse qui est commune à plusieurs des genres cités ci-dessus. En France, on est plus habitué à la version musette consistant à tourner indéfiniment. Ici, la valse se danse avec figures.







A titre personnel, un moment, ça va, après c'est emm...uyeux d'autant qu'hier la programmation musicale avait la couleur du temps extérieur : froide, triste et lente.

En savoir plus : link
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 13:35

Au sud-ouest de la Géorgie, une ville a entièrement été reconstituée dans la forme qu'elle aurait pu avoir en 1850.  Pour ceux qui connaissent, dans l'esprit ça se rapproche de l'éco-musée d'Alsace...

Des bâtiments subsistant ici ou là ont été démontés, transportés et remontés à l'identique.

Dans l'un d'eux, un cotton-gin produit le coton. Week-end à Savanah.


Westville 2011 (11)                                         Les mules étaient très utilisées pour ce genre de travail.

 

Ci-dessous, le coton est compressé à l'aide d'une vis. Des animaux attelés aux 2 longues perches obliques la font tourner. A noter la présence de ce petit toit tournant qui, outre son esthétique, protège l'extrémité de la vis...

 

Et voila le travail ! La balle est prête à être transportée au port ou a la gare les plus proches.

 

Westville-2011--12-.JPG



 

Westville 2011 (14)

 

Cette église provient de Caroline du Nord. Rendons-lui visite...

 

Westville 2011 (13)

Bancs, chaire, harmoniums sont en place : le cadre est rustique. Nous sommes dans un lieu de culte protestant.

 

 

 

 

Westville 2011 (33)

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes ne sont pas du même style et celle-ci nous laisse admirer un plafond artistiquement décoré.

 

Westville 2011 (34)

 

 

 

 

 

Même les harmoniums y sont un peu moins tristounets...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au beau milieu du village, nous retrouvons le traditionnel hangar fourre-tout : 

 

Westville 2011 (15)

 

Westville 2011 (16)

 

ce qui a déjà servi mais pourrait peut-être resservir,

 

 

Westville 2011 (17)

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

ce qui pourrait réutilisé pour en faire autre chose, ce dont on pourrait prendre des pièces etc...

Pour un enfant, c'est la caverne d'Ali-Baba !

 

Westville 2011 (24)

Suivi d'une autre caverne : le General Store ! On y trouve de tout : alimentation, vaisselle, outils...

 

Westville 2011 (25)

 

Westville 2011 (26)Métier d'importance également : le cordonnier qui était à la fois réparateur et fabricant.

 

 

Le nombre impressionnant d'outils dans l'échoppe est révélateur de ce métier à double facette.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des volontaires reçoivent les visiteurs et leur présentent des activités traditionnelles : ici le métier à quilts. Une tradition bien vivante : le quilt




Le quilt avait une fonction utilitaire et était conçu pour utiliser tous les restes de tissus disponibles.
   Pas besoin d'une licence d'anglais pour connaître le nom de l'objet indispensable sous le lit : chamber pot ! Certaines fois, je me dis que les Anglais ne se sont pas foulés...

Moment chaleureux d'échange comme avec cet artisan sur bois à talents multiples :

Westville--3-.jpg
Tournage du bois : pieds de tables, de chaises... L'apprenti actionne l'immense roue pour mettre le tour en mouvement.



 
















 

 

Fabrication de lavettes,                                                      de paniers et bien d'autres articles.

 

Harvest Day : une journée spéciale pour Westville


Pour en savoir plus : link

En ce qui nous concerne, nous y retournerons car nous sommes arrivés tard et le temps n'était pas propice à la visite. Prévoir une bonne journée.



Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 15:59

Il est des voyages touristiques dont on se passerait bien si l'histoire nous avait épargné certaines horreurs. Nous nous sommes rendus à Andersonville, lieu hélas devenu célèbre pour avoir été la plus grande prison sudiste pendant la guerre civile. Les conditions de vie à tous points de vue (sanitaires, alimentaires, carcérales...) étant particulièrement mauvaises, un tiers des prisonniers n'a jamais revu la liberté.

Moment d'émotion donc...

 

 

 

Une palissade entourait le camp. Il était interdit aux prisonniers de franchir la lice : les gardes avaient ordre de les tuer !

 

 

Faute de moyens, des abris très sommaires étaient aménagés par les prisonniers pour tenter de se protéger du froid, de la pluie, du soleil mais  beaucoup ne pouvaient s'offrir ce "luxe"...

 

 

Quasiment impossible de s'échapper de cet enfer : certains ont tenté en creusant des tunnels. La plupart ont fini leurs jours emprisonnés dans ces carcans.

 

 

Faute de cercueils, les morts étaient enterrés épaules contre épaules dans des fosses. Après la guerre, on a érigé une stèle pour chacun des 13000 disparus en un peu plus d'un an.

Le Commandant du camp a été traduit en procès et exécuté.

 

                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque état, ayant eu des pertes à déplorer, a édifié un monument commémoratif sur le site.

 

 

De cette tragédie, un très bon film a été tiré : link

 

En savoir plus : link

 

Visite gratuite du site.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 14:06

 

Se tenant le quatrième jeudi de novembre, Thanksgiving est la fête la plus importante aux Etats-Unis. Les familles se réunissent à cette occasion : les aéroports sont surpeuplés, les autoroutes sont débordées... Comme ce sera l'occasion de déguster la fameuse dinde, voici un peu d'humour pour commencer :

Humor1

 

Humor2

Humor3

 

Dans l'attente :

 

On décore : sa maison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 avec des courges......                                                                        ..... ou la fameuse "corne d'abondance"

 

son magasin :

 

 

A l'école,

 

les enfants ont préparé de magnifiques bougies pour offrir à leur parents,

 

 

et ont cuisiné depuis la veille...

 

 

pour les recevoir dignement.

 

 

 

 

Chez ses grands-parents, Leighton aide à décorer les muffins

 

 

 

le couvert est mis...

 

 

la famille réunie

 

 

le repas peut commencer !

 

 

 

 

Au menu, dinde et pumpkin pie de rigueur...

 

Pour la recette du pumpkin pie : link                   

 

Après ça, on peut se reposer les neurones en participant à un bingo famililal...

 

 

 

* link

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 21:21

On est parfois agréablement surpris par la forme que peuvent prendre certains bâtiments, habitués que l'on est à plus de classicisme voire de mauvais goût. On sent cependant la nécessité de se créer une histoire architecturale au travers de supports inattendus. Le rendu est souvent intéressant. On aimerait voir l'ensemble des bâtiments (commerces, administrations, écoles...) construits avec le même soucis. Mais je suppose que c'est une autre histoire...

 

Qu'est-ce que c'est ?

 

 

1 -La mairie ? Un centre sportif ? L'université de West Georgia ?

 

 

2 - Le marché couvert ? Une église ? La gare ?

 

 

3 - La mairie ? La palais de justice ? Une école ?

 

 

4 - Un musée ? Le palais de justice ? Une librairie ?

 

 

Solutions :

1 - Le tout nouveau parking au centre ville de Carrollton ;

2 - Le centre culturel de Carrollton : musique, théâtre, danses, expositions...

3 - Une église de Carrollton

4 - Le théâtre d'Athens

 

Autres exemples ?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 10:57

Pour la cinquième année s'est tenu le marché de Noël au centre agricole de Carrollton.Il semble que cette tradition importée d'Europe soit en train de s'installer ici. D'après les organisateurs, le nombre de visiteurs était en nette augmentation et l'espace à disposition était rempli d'exposants. On sent le côté amateur de beaucoup : il reste à améliorer la qualité de l'ensemble. Mais on est au début, tous les espoirs sont permis...

 

Que choisir ? poterie, bijoux, tissage, tricot, cartes enluminées ? Cessany se tâte...

 

 

... et visiblement, elle n'est pas la seule !

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 15:48

... le bus ! Plus exactement, des centaines !
    Élément incontournable des transports scolaires aux USA, ces bus sont particulièrement bien étudiés pour la sécurité des enfants. Par exemple, la barre devant le pare-chocs pivote, les  empêchant de sortir juste derrière le bus sans être vus. Le code de la route est très strict à l'égard des automobilistes : interdiction absolue de dépassement en cas de lumière clignotante au-dessus du bus à l'arrêt : des enfants montent ou descendent...
Ces bus servent aussi pour les sorties scolaires, les déplacements des équipes sportives... Cessany me signale qu'en ce cas, il suffit juste de payer le chauffeur...

School-bus.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont maintenant tous équipés de ces bandes réfléchissantes : impossible de ne pas les voir de nuit !

 

Grand moment de la journée scolaire : l'heure de la sortie.

Le pari : faire sortir des milliers d'enfants dans un temps pas trop long et sans tomber dans le désordre le plus total !

Constat : ça fonctionne !


On peut évidemment venir attendre son rejeton à la sortie. Il faut faire la queue et être patient...












     Deuxième possibilté : votre enfant prend le bus. Ceux-ci attendent d'abord devant l'école maternelle et primaire, prennent en charge les enfants puis...









...vont s'aligner sur le parking du collège pour un nouveau chargement. Tous les bus sortant à la queu-leu-leu, si vous êtes automobilistes, il faut prendre votre mal en patience si vous les croisez....







    Cette organisation gigantesque ne peut se concevoir sans de nombreux agents de la circulation....


Petite appréciation personnelle : c'est un dispositif lourd et coûteux. J'aimerais en particulier connaître le coût énergétique de ce choix... en regard des avantages (il y en a...) que la concentration scolaire apporte...






Ça vous tente ? On embauche !


P.S. Cessany précise qu'il y a un peu plus de 20 bus qui font d'abord un tour avec les deux écoles concernées puis reviennent pour prendre les élèves du lycée et de l'enseignement supérieur. D'une part, les bus sont rentabilisés et on évite d'en acheter 2 fois plus et d'autre part, le trafic routier est moins dense à l'heure de la sortie.

Partager cet article
Repost0