Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 17:05

English

Oui, autant faire une promenade studieuse avec quelqu'un de compétent...

Mike nous a enchantés par ses connaissances botaniques ; pendant nos marches, nous n'avons pas cherché à éviter les autres observations de la nature et évidemment l'homme est intarissable ! Ready ? GO !

 

 

 

 

Nid de la chenille de mite (fall web wurm).

Nid de la chenille de mite (fall web wurm).

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Grenats enchâssés dans le gneiss. Je ne sais pas si ceux-ci sont utilisables comme pierre semi-précieuse... mais je peux vous dire que le grenat est la pierre de janvier.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Nids de guêpe maçonne (mud dauber)

Chaque tube est constitué de plusieurs cellules. Chacune contient une chenille ou des araignées paralysées (en fonction de l’espèce) et un œuf. Les grands trous dans le côté du tube sont là où l’adulte est sorti : les petits trous ont permis à un parasite de la guêpe de manger la proie paralysée et la larve de la guêpe. Les nids sont construits par la guêpe femelle en apportant de petites boules de boue et en les soudant ('daubing' ) entre eux sur la surface de la roche ou du tube qui est en cours de construction. Les cloisons des cellules sont faites du même matériau. Une inspection rapprochée des nids récents montre les lignes où la guêpe a travaillé la boue dans le tube existant. Celle-ci est la plus fréquente même s’il en existe d'autres espèces comme …

Restes de nids de "mud daubers" sur la paroi de rochers sis dans le ruisseau de la propriété.
Restes de nids de "mud daubers" sur la paroi de rochers sis dans le ruisseau de la propriété.

Restes de nids de "mud daubers" sur la paroi de rochers sis dans le ruisseau de la propriété.

...la guêpe potière dont les nids sont fixés sur les tiges de plantes. Magnifique !

...la guêpe potière dont les nids sont fixés sur les tiges de plantes. Magnifique !

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Toile d'araignée en forme d'orbite (Orb web spider)

Le milieu est une spirale : l'araignée ne tisse qu'un seul fil pour la faire.

L'araignée-loup (wolf spider), elle, transporte son sac d'œufs accroché à sa filière. Attention, c'est une redoutable chasseuse !

L'araignée-loup (wolf spider), elle, transporte son sac d'œufs accroché à sa filière. Attention, c'est une redoutable chasseuse !

Si nous n'avons pas aperçu de chevreuil, le cèdre rouge (red cedar) nous donne la preuve de son passage : au moment du rut, il frotte ses bois pour enlever le velours, endommageant l’arbre de la sorte.

Si nous n'avons pas aperçu de chevreuil, le cèdre rouge (red cedar) nous donne la preuve de son passage : au moment du rut, il frotte ses bois pour enlever le velours, endommageant l’arbre de la sorte.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Autre preuve sans équivoque de la présence du chevreuil : son empreinte.

Autrefois, il n'y en avait quasiment plus dans la région. Maintenant qu'on l'a réimplanté, il s'est reproduit, si bien qu'on peut chasser tant mâles que femelles.

Témoignage aussi du travail d'un absent : variété de hanneton, la pyrale du pin (pine borer) creuse ces petits trous pour y pondre ses œufs. Les larves vont se nourrir à l'intérieur du tronc causant des dommages irréversibles...

Témoignage aussi du travail d'un absent : variété de hanneton, la pyrale du pin (pine borer) creuse ces petits trous pour y pondre ses œufs. Les larves vont se nourrir à l'intérieur du tronc causant des dommages irréversibles...

...pas pour monsieur le pivert (woodpeecker) qui vient se délecter puis agrandit le trou pour faire son nid.

...pas pour monsieur le pivert (woodpeecker) qui vient se délecter puis agrandit le trou pour faire son nid.

Monsieur le raton-laveur (raccoon) continue le saccage et s'en vient déguster les habitants du lieu ! Aucune morale dans cette histoire...

Monsieur le raton-laveur (raccoon) continue le saccage et s'en vient déguster les habitants du lieu ! Aucune morale dans cette histoire...

Promenons-nous dans les bois... avec Mike I

Et quand tout le monde aura fini son travail de destruction massive (dans ce cas, c'est prouvé !), il ne restera de notre pauvre pin que ce moignon. C'est le cœur qui peine à disparaitre car c'est là que se concentre la résine.

"Autrefois, nous jouions à en faire des torches qui brulaient en lançant des étincelles !" Mike

Partager cet article

Repost 0
Published by Americano
commenter cet article

commentaires