Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 07:03

English

Suite de la première partie

Le ruisseau de la propriété marque une pose entre deux cascades : c'est là que nous pouvons rencontrer le water-strider. Nous le connaissons en France sous le nom d'araignée d'eau : il se maintient à la surface grâce aux poils de ses ses longues pattes et à la tension superficielle de l'eau.

Attention ! Bien que petit, l'animal se déplace très vite et est un grand prédateur... A son menu : insectes, petits poissons, salamandres...

 

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Mike nous invite à nous rapprocher de sa maison : la vie animale est aussi bien présente !

Ce petit lézard (anole) a la particularité de changer de couleur en fonction de son milieu mais aussi de la chaleur. Lorsqu'il veut se réchauffer, il est marron mais peut se verdir pour se confondre avec l'environnement si un danger approche.

A l'approche de ses congénères et afin de marquer son territoire, monsieur anole montre sa gorge et  agite sa tête en faisant des "pompes" sur ces pattes antérieures... Brrr...

A l'approche de ses congénères et afin de marquer son territoire, monsieur anole montre sa gorge et agite sa tête en faisant des "pompes" sur ces pattes antérieures... Brrr...

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Monsieur bourdon ne pique pas ! Il se contente de venir chercher le nectar. C'est à la tache blanche sur la face qu'on le reconnait.

Gare à Madame par contre : je ne ferai pas d'humour, les lectrices sont nombreuses...

Le duskywing skipper est en train de prendre le soleil sur une feuille de jacinthe à gousse.

Le duskywing skipper est en train de prendre le soleil sur une feuille de jacinthe à gousse.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Mike est aussi un grand ami et protecteur des oiseaux. Sa propriété est parsemée de mangeoires. C'est un outil très utile pour l'observation. Ce matin-là, nous avons pu admirer : le roselin domestique (house finch), la mésange (chickadee), la mésange bicolore (titmouse).

On aurait pu aussi apercevoir le cardinal, le pic chevelu (hairy woodpecker), le pic mineur (downy woodpecker), le pic arlequin (Ladderback Woodpecker), le troglodyte (Wren), le cardinal à poitrine rose (Rose Breasted Grossbeak), le roselin pourpre (Purple Finch) et la sittelle (Nuthatch).

Le merle d'Amérique (robin), notre rouge-gorge, passe l'hiver en Géorgie tout comme le merlebleu (bluebird) et peut migrer vers le nord au printemps.

Le merle d'Amérique (robin), notre rouge-gorge, passe l'hiver en Géorgie tout comme le merlebleu (bluebird) et peut migrer vers le nord au printemps.

"En été, je mets de l'eau sucrée dans des mangeoires pour le colibri à gorge rubis (Ruby Throated Hummingbird)." Mike

"En été, je mets de l'eau sucrée dans des mangeoires pour le colibri à gorge rubis (Ruby Throated Hummingbird)." Mike

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

La mangeoire du haut contient des graines et celle du bas du suif. Celui-ci est destiné aux pics mais les autres oiseaux s'y nourrissent à l'occasion.

Dans notre région, on peut trouver le geai bleu (Blue Jay), le corbeau (Crow), le grand pic (Pileated Woodpecker), le tohi (Towhee) et le moucherolle phébi (Eastern Phoebe).

Ceux qui fréquentent l'étang sont le canard colvert (Mallard), l’oie du Canada (Canada Goose), le foulque (Coot), le canard carolin (Wood Duck), le martin-pêcheur (Kingfisher) et le grand héron (Great Blue Heron).

« Un pic mineur mâle à la mangeoire. Il demeure ici toute l'année ainsi que 3 autres. »

« Un pic mineur mâle à la mangeoire. Il demeure ici toute l'année ainsi que 3 autres. »

« Cette femelle du pic maculé (Yellow-Bellied Sapsucker) est un visiteur d'hiver qui migre au nord pour se reproduire, au printemps. »

« Cette femelle du pic maculé (Yellow-Bellied Sapsucker) est un visiteur d'hiver qui migre au nord pour se reproduire, au printemps. »

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Le pic à ventre roux (red-bellied woodpecker) est un habitant permanent du lieu. Au moins deux visitent notre mangeoire régulièrement.

Lui et le pic mineur emmènent leur petits s'y alimenter à leur envol : les adultes s'approvisionnent en suif alors que les petits assis sur les proches branches en réclament plus.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Cette compagnie attire évidemment des "indésirables" : c'est le cas du kingsnake qui vient directement s'approvisionner au nichoir.

"Quand je le l'ai vu, je l'ai tiré par la queue pour le faire sortir. Il n'empêche que le lendemain, il n'y avait quand même plus d'œufs !

C'est mon copain : tous les ans, il revient un peu plus gros. Il chasse autour de la maison.

Il est même tellement familier que, certaines fois, je le pousse pour pouvoir passer !" Mike

Il est même tellement familier que, certaines fois, je le pousse pour pouvoir passer !" Mike

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Nous terminerons notre reportage sur la photo de notre tartarin. Il a conservé cette mue ce qui nous donne une idée de la longueur de la bête (le serpent, pas lui !) : 1.80m.

Au revoir à notre homme des bois : nous le retrouverons dans un prochain épisode à lui consacré...

Pour les photos merci à lui et à Wikipédia.

Partager cet article

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article

commentaires