Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 00:18

English

Sur la propriété de la grand-mère de Cessany poussent des noyers noirs dont le bois (de grande valeur) et la noix sont très durs. Depuis plusieurs années, celle-ci n’étant plus ramassée, je me suis décidé à y porter remède. L’an passé, je me suis contenté d'une récolte minimale. Nous allons voir pourquoi...

Une rangée de noyers noirs à droite du sentier

Une rangée de noyers noirs à droite du sentier

Noix noire : récolte 2013

Premier temps : le ramassage

La noix est au milieu des herbes qui la cachent très rapidement. Très souvent, c'est en marchant dessus que l'on devine sa présence.

Début octobre en Caroline du Nord, il commence de faire froid. L'activité est revigorante ! Les sacs plastiques s'entassent dans le coffre de la voiture...

Début octobre en Caroline du Nord, il commence de faire froid. L'activité est revigorante ! Les sacs plastiques s'entassent dans le coffre de la voiture...

...à l’arrivée, les noix sont étalées pour sécher dans le garage.

...à l’arrivée, les noix sont étalées pour sécher dans le garage.

L'opération suivante consiste à séparer la noix de sa gangue.

L'activité est vraiment salissante : le travailleur doit porter une tenue adéquate sinon le divorce n'est pas loin !

Les noix sont mises à sécher dans le grenier et pourront être utilisées en temps voulu.

Méthode très artisanale la première année : les noix sont ouvertes à l'aide de l'étau de l'établi. La chair est extraite avec une pique.

Cette année, apparition de l’outil (black walnut cracker) : c’est un peu plus rapide mais reste encore très long…

On peut toujours rêver de mieux !

La poudre est ajoutée à la pâte d'un gâteau au yaourt. N'ayant pas de référence en ce domaine, je me contente de l'appréciation de la famille qui le trouve très bon.

Pour nos prochaines vacances, nous apporterons les noix mais auparavant nous les aurons congelées sinon, expérience de l'an passé, elles deviendraient rances.

On peut trouver des noix noires sur Internet : à titre indicatif : environ 23 Є/Kg

Ce n'est pas si cher vu le travail !

Je viens d'apprendre que l'on peut également faire des glaces : la recherche continue...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Yves 08/01/2014 05:43

Hi Christian ! Moi ici aussi je récolte mes noix et fais même de l'huile avec l'aide d'un voisin qui a ce qu'il faut pour cela. J'ai mis au point une technique pour les décortiquer : J'utilise un fouloir à raisin acheté d'occasion dont j'ai rendu réglable l'écartement entre les rouleaux : là où il fallait 1 semaine il me faut maintenant 1/2 heure, reste ensuite à trier coquilles cassées et cerneaux ( pas mal écrasés mais pour faire de l'huile quelle importance ! )

Americano 08/01/2014 16:48

C'est bien l'idee que j'ai de faire un outil de ce genre. On est en train de chercher avec un copain et je pense qu'on va trouver. Je pensais aussi aux anciennes essoreuses a rouleaux.
Personne n'a ete capable de me dire pour l'instant si on fiat de l'huile avec la noix noire. Si oui, ca doit etre tres fort...
Ici, c'est assez difficile de trpouver l'huile de noix. Celle qui est faite est plus legere que la francaise car c'est la noix anglaise dont le gout est moins fort que la noix de Grenoble.
Bravo pour ton activite !

Plume de loin 04/01/2014 14:12

Casser ces noix, cela peut être un bon boulot pour les Casse-Noisettes sans-travail, tu peux créer de nouveaux postes de travail ;)

Americano 04/01/2014 17:19

Cela semble etre dans certains etats un travail saisonnnier mais je ne sais pas si cela correspond a des emplois temporaires. En tous cas, je n'imagine pas quelqu'un gagnant de l'argent avec un tel procede. Peut-etre celui de la video...

Americano 03/01/2014 21:12

Oui vraiment beaucoup de travail mais odeur et parfum sont nettement plus prononces que les noix de Grenoble.
L'interieur de la noix n'est pas le meme et la coque est tres tres dure : meme avec le marteauon n'y arrive pas !

Marie-Claude 03/01/2014 16:45

Beaucoup de travail ...
C'est vraiment plus long et dur à "désosser" que nos noix ?
Et le parfum ? le goût ? la consistance ? c'est comme les nôtres ?