Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 20:24

English Translation

 

 

Tous les ans, Christie nous invite à son anniversaire pour une mémorable "party" où nous partageons notre passion commune de la danse. Pour nous, c'est aussi un plaisir des yeux car elle fait profiter de son art tous les visiteurs de sa maison: ses œuvres sont omniprésentes. Alors, il est temps d'en savoir un peu plus...

Tous les ans, Christie nous invite à son anniversaire pour une mémorable "party" où nous partageons notre passion commune de la danse. Pour nous, c'est aussi un plaisir des yeux car elle fait profiter de son art tous les visiteurs de sa maison: ses œuvres sont omniprésentes. Alors, il est temps d'en savoir un peu plus...

"Je pratique cet art depuis maintenant trente ans. Je ne suis pas devenue "riche" mais je gagne assez pour payer mes factures."
"Je pratique cet art depuis maintenant trente ans. Je ne suis pas devenue "riche" mais je gagne assez pour payer mes factures."
"Je pratique cet art depuis maintenant trente ans. Je ne suis pas devenue "riche" mais je gagne assez pour payer mes factures."

"Je pratique cet art depuis maintenant trente ans. Je ne suis pas devenue "riche" mais je gagne assez pour payer mes factures."

« Mes travaux sont principalement vendus dans des galeries. Je participe parfois à une exposition. J'en profite pour y apporter des travaux très fragiles qui pourraient se briser lors d'un transport habituel. »
« Mes travaux sont principalement vendus dans des galeries. Je participe parfois à une exposition. J'en profite pour y apporter des travaux très fragiles qui pourraient se briser lors d'un transport habituel. »
« Mes travaux sont principalement vendus dans des galeries. Je participe parfois à une exposition. J'en profite pour y apporter des travaux très fragiles qui pourraient se briser lors d'un transport habituel. »

« Mes travaux sont principalement vendus dans des galeries. Je participe parfois à une exposition. J'en profite pour y apporter des travaux très fragiles qui pourraient se briser lors d'un transport habituel. »

"La plupart du temps, ce sont ces galeries qui me passent des commandes en fonction de ce qu'elles pensent pouvoir écouler."

"La plupart du temps, ce sont ces galeries qui me passent des commandes en fonction de ce qu'elles pensent pouvoir écouler."

"D'habitude, j'expédie tous mes travaux que j'emballe avec précaution. Pour cette tâche, je suis aidée par mon assistante qui est en train d'apprendre le métier."
"D'habitude, j'expédie tous mes travaux que j'emballe avec précaution. Pour cette tâche, je suis aidée par mon assistante qui est en train d'apprendre le métier."
"D'habitude, j'expédie tous mes travaux que j'emballe avec précaution. Pour cette tâche, je suis aidée par mon assistante qui est en train d'apprendre le métier."

"D'habitude, j'expédie tous mes travaux que j'emballe avec précaution. Pour cette tâche, je suis aidée par mon assistante qui est en train d'apprendre le métier."

« J'aime ce travail qui s'adapte bien à mon rythme de vie et à mes activités domestiques. Par ailleurs, je ne fais jamais exactement les mêmes choses. »
« J'aime ce travail qui s'adapte bien à mon rythme de vie et à mes activités domestiques. Par ailleurs, je ne fais jamais exactement les mêmes choses. »
« J'aime ce travail qui s'adapte bien à mon rythme de vie et à mes activités domestiques. Par ailleurs, je ne fais jamais exactement les mêmes choses. »

« J'aime ce travail qui s'adapte bien à mon rythme de vie et à mes activités domestiques. Par ailleurs, je ne fais jamais exactement les mêmes choses. »

"Je ne teinte pas le verre : j'achète des plaques colorées. Je les coupe et j'assemble les morceaux suivant mon projet. J'utilise des moules pour donner des formes et je fais recuire le verre. Je tords aussi des barres colorées à ma convenance. Pour donner du relief je grave aussi le verre.”

"Je ne teinte pas le verre : j'achète des plaques colorées. Je les coupe et j'assemble les morceaux suivant mon projet. J'utilise des moules pour donner des formes et je fais recuire le verre. Je tords aussi des barres colorées à ma convenance. Pour donner du relief je grave aussi le verre.”

"Pour fixer le prix d'une œuvre, je tiens compte du temps passé à la réaliser, du coût des matériaux, du prix du marché et de ma formation personnelle pour la pratique de cet art."
"Pour fixer le prix d'une œuvre, je tiens compte du temps passé à la réaliser, du coût des matériaux, du prix du marché et de ma formation personnelle pour la pratique de cet art."
"Pour fixer le prix d'une œuvre, je tiens compte du temps passé à la réaliser, du coût des matériaux, du prix du marché et de ma formation personnelle pour la pratique de cet art."

"Pour fixer le prix d'une œuvre, je tiens compte du temps passé à la réaliser, du coût des matériaux, du prix du marché et de ma formation personnelle pour la pratique de cet art."

Repost 0
Published by Americano - dans Portraits Arts
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 17:18

English Translation

 

J'ai reçu dernièrement une invitation de Martine sur Facebook à participer à un défi photo noir et blanc. Bien que n'ayant pas l'habitude de participer à ce genre de manifestation, j'ai été intrigué et décidé d'apporter ma modeste participation. Je précise que je n'ai pas de talent particulier de photographe et que je ne prends jamais de photo en noir et blanc. Je me suis contente de revisiter ma collection personnelle et d'utiliser un logiciel...

A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...
A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...
A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...
A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...
A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...
A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...

A mon goût, le tribunal est souvent le bâtiment public le plus élaboré du comté. Il en est de magnifiques... Il remplit les mêmes fonctions judiciaires qu'en France mais rend aussi de nombreux services administratifs : licences diverses, permis, état civil...

Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...
Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...
Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...
Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...
Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...
Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...
Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...

Les Américains sont friands de témoignages du passé. On en retrouve un peu partout, décorant la pelouse d'un particulier, accueillant le visiteur d'un musée, utilisés lors de journées à thème historique... La chaine de restaurants Cracker Barrel en a fait sa carte de visite. Les murs des salles à manger en sont couverts...

La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?
La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?
La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?
La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?
La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?
La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?
La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?

La nuit, la ville se découvre dans une autre dimension... Plusieurs photos se rapportent à des articles déjà parus. Saurez-vous les reconnaitre ?

La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au  coton. Aperçu...
La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au  coton. Aperçu...
La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au  coton. Aperçu...
La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au  coton. Aperçu...
La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au  coton. Aperçu...
La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au  coton. Aperçu...

La ville de Carrollton possède un riche passé industriel consacré essentiellement au coton. Aperçu...

Si le parc des deux-roues motorisés est un peu moins fourni qu'en Europe, la moto a quand même de nombreux aficionados qui se retrouvent lors de grands rassemblements comme ici.
Si le parc des deux-roues motorisés est un peu moins fourni qu'en Europe, la moto a quand même de nombreux aficionados qui se retrouvent lors de grands rassemblements comme ici.
Si le parc des deux-roues motorisés est un peu moins fourni qu'en Europe, la moto a quand même de nombreux aficionados qui se retrouvent lors de grands rassemblements comme ici.
Si le parc des deux-roues motorisés est un peu moins fourni qu'en Europe, la moto a quand même de nombreux aficionados qui se retrouvent lors de grands rassemblements comme ici.
Si le parc des deux-roues motorisés est un peu moins fourni qu'en Europe, la moto a quand même de nombreux aficionados qui se retrouvent lors de grands rassemblements comme ici.

Si le parc des deux-roues motorisés est un peu moins fourni qu'en Europe, la moto a quand même de nombreux aficionados qui se retrouvent lors de grands rassemblements comme ici.

Et pourquoi ne pas terminer par un petit délire ? Le noir et blanc, c'est aussi ca !

Et pourquoi ne pas terminer par un petit délire ? Le noir et blanc, c'est aussi ca !

Merci à Martine et à ceux qui ont répondu à mon invitation.

Repost 0
Published by Americano - dans Arts
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 15:51

English Translation

J'avais vu sur scène Deborah et Preston et rêvais de vous les présenter mais impossible d’interviewer de tels papillons ! Ils viennent juste de prendre leur retraite alors ne les boudons pas !

Deborah : En tant que musiciens professionnels, nous avons été sur la route en permanence pendant 37 ans, faisant 40 à 50 festivals par an. Nous y vendions nos CD et nos didgeridoos que nous fabriquions à la maison.

 

Preston : J’ai tellement voyagé que j’ai eu des voyages gratuits (pour un million de miles parcourus) ! Après le 11 Septembre, nous avons décidé de ne voyager que par la route.

Preston : J’ai tellement voyagé que j’ai eu des voyages gratuits (pour un million de miles parcourus) ! Après le 11 Septembre, nous avons décidé de ne voyager que par la route.

Martin & Scott et leurs didgeridoos

Deborah : Notre plus grosse rentrée d’argent provenait de la vente de nos CD mais, avec l’apparition d’Internet, le marché a chuté. Dans l’ensemble, les artistes américains ne gagnent pas beaucoup d’argent. La plus grande partie ne peut vivre de son art.

Preston : J’ai un master de musique en composition. Au départ, j’enseignais à l’université mais quand j’ai vu mes collègues les plus anciens, j’ai pensé que je ne voulais pas suivre leur chemin… J’ai donc pris la décision de devenir musicien professionnel. En 1988, j’ai rencontré Deborah et depuis, nous ne nous sommes pas quittés.

Deborah : Au début, nous tournions simplement avec des orchestres mais c’était assez ennuyeux car ceux-ci se font et se défont sans arrêt. C’est pourquoi lorsqu’en 1996, à Tucson (Arizona), nous avons rencontré Allan Shockley, joueur et fabriquant de didgeridoos, nous nous sommes réorientés dans cette voie et avons formé le duo «Martin & Scott». Nous sommes principalement allés dans les foires artisanales. Notre production étant très spéciale, nous n’avions pas de peine à être sélectionnés. …

Preston : Notre stand est devenu tellement attractif que nous avons reçu des prix !
Preston : Notre stand est devenu tellement attractif que nous avons reçu des prix !

Preston : Notre stand est devenu tellement attractif que nous avons reçu des prix !

Deborah : Oui, nous avons connu un certain succès…et avons beaucoup voyagé. Il faut dire que cela faisait partie de nos buts de départ.

Deborah : Oui, nous avons connu un certain succès…et avons beaucoup voyagé. Il faut dire que cela faisait partie de nos buts de départ.

Martin & Scott et leurs didgeridoos

Deborah : dans les années 70, j’ai commencé ma carrière en tant que chanteuse folk interprétant des airs traditionnels et en en composant d’autres. Finalement, j’ai produit plus de 300 chansons…

Américano : Tu as joué de la musique à danser ?

Deborah : Une fois ! C’est le plus mauvais souvenir de ma carrière ! Jouer pendant 6 heures les mêmes accords à la guitare pour des danseurs de square danse pour 20 dollars, non merci !

Martin & Scott et leurs didgeridoos

Preston : Nous avons composé entièrement tous nos CD (ou cassettes auparavant). Deborah y chante et joue de la guitare, du dulcimer, de l’autoharp et de la flute. Pour ma part, j’y joue du piano, de la basse, de la batterie… Nous avons un petit studio qui nous a permis d’enregistrer nos CD à la maison.

Américano : Parlez-nous de vos didgeridoos

Preston : Nous en faisons de deux sortes : bambou et cactus. Le bambou se trouve en Géorgie mais le cactus vient de plus loin. Le bambou est creux d’origine alors que ce sont les termites qui dévorent l’intérieur des cactus.

Après les avoir décorés, nous les vernissons intérieurement et extérieurement. Ils sont tous accordés au diapason universel. Je m’aide de la guitare pour cette opération. L’embouchure est faite en cire d’abeille.

Preston : Petite indication : apprendre à jouer du didgeridoo élimine l’apnée du sommeil…

Preston a expérimenté d’autres matériaux !
Preston a expérimenté d’autres matériaux !
Preston a expérimenté d’autres matériaux !
Preston a expérimenté d’autres matériaux !
Preston a expérimenté d’autres matériaux !
Preston a expérimenté d’autres matériaux !

Preston a expérimenté d’autres matériaux !

Deborah : Au début, nous avons vendu beaucoup de modèles bon marché mais par la suite, ce sont nos modèles haut de gamme très décorés voir photos qui ont connu le plus de succès. Beaucoup de gens les achètent sans l’intention d’en jouer mais juste pour les exposer. C’est pourquoi nous proposons pour certains, un fond dans le même style. Ici "Feathers" et "Falling Sunshine".
Deborah : Au début, nous avons vendu beaucoup de modèles bon marché mais par la suite, ce sont nos modèles haut de gamme très décorés voir photos qui ont connu le plus de succès. Beaucoup de gens les achètent sans l’intention d’en jouer mais juste pour les exposer. C’est pourquoi nous proposons pour certains, un fond dans le même style. Ici "Feathers" et "Falling Sunshine".

Deborah : Au début, nous avons vendu beaucoup de modèles bon marché mais par la suite, ce sont nos modèles haut de gamme très décorés voir photos qui ont connu le plus de succès. Beaucoup de gens les achètent sans l’intention d’en jouer mais juste pour les exposer. C’est pourquoi nous proposons pour certains, un fond dans le même style. Ici "Feathers" et "Falling Sunshine".

Martin & Scott et leurs didgeridoos

Américano : Et maintenant ?

Preston : Nous continuons de jouer mais uniquement localement pour des écoles/universités et les villes qui nous le demandent.

La retraite est un moment que nous apprécions car nous pouvons nous consacrer à la vie de famille, ce qui était impossible auparavant. Nous avons eu la vie que nous avions choisie : indépendants en ne devenant pas la propriété d’une maison d’édition et créatifs en composant toute notre musique et créant tous nos modèles de didgeridoos.

Deborah : Financièrement, nous nous en sortons en louant trois appartements et continuant notre activité (prestations musicales et ventes). Par ailleurs, Preston touche une pension de vétéran, la retraite de l’état (Social Security). Il me faudra atteindre 62 ans pour la toucher.

Américano : Merci à vous et bonne retraite !

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 15:23

English Translation

En ce mois de février, se tient la 3ème édition annuelle de cette exposition à la bibliothèque municipale de Carrollton. On y accepte les œuvres produites par les membres de la communauté noire ou celles dont le sujet est en rapport avec celle-ci. Elles ne sont pas nécessairement récentes mais peuvent provenir de collections.

Ce projet a vu le jour sous l'impulsion du comité directeur de la bibliothèque qui désirait impliquer plus la communauté noire.

Ce projet a vu le jour sous l'impulsion du comité directeur de la bibliothèque qui désirait impliquer plus la communauté noire.

Artiste de réputation nationale et conseiller municipal, Gerald Byrd attire de nouveaux artistes.

Artiste de réputation nationale et conseiller municipal, Gerald Byrd attire de nouveaux artistes.

Sue Medeiros et Jerall Howard, responsables de cet événement, reçoivent un soutien financier des Amis de la Bibliothèque et des dons de commerçants locaux. "J'ai visité beaucoup de musées dans ma vie : peut-être que c'est ce qui m'a attiré pour ce projet ?", nous dit Sue.

Sue Medeiros et Jerall Howard, responsables de cet événement, reçoivent un soutien financier des Amis de la Bibliothèque et des dons de commerçants locaux. "J'ai visité beaucoup de musées dans ma vie : peut-être que c'est ce qui m'a attiré pour ce projet ?", nous dit Sue.

Pendant cette exposition, d’autres événements se déroulent : vernissage, ateliers pour enfants, concerts...

Pendant cette exposition, d’autres événements se déroulent : vernissage, ateliers pour enfants, concerts...

Art Exhibit for Black History Month*

Chantal, d'origine congolaise, nous présente ce magnifique masque africain.

Art Exhibit for Black History Month*
Art Exhibit for Black History Month*

* Aux USA, le mois de février est dédié officiellement à l'histoire de la communauté noire. L'exposition s'ouvre à la date anniversaire de Martin Luther King.

Repost 0
Published by Americano - dans Arts
commenter cet article