Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 02:48
English
Translation

   Si Carrollton possède désormais sa "ceinture verte’’, Atlanta est en train d'aménager sa "ligne de ceinture" ! La différence, mon cher monsieur ? C'est ce que j'ai voulu savoir en me rendant, à l'invitation de mon ami Bob, pour une visite guidée. Suivez le guide !

Bob (tee-shirt vert) accueille les participants à la promenade : nous serons 20 à suivre ses explications tout au long du parcours. Il a déjà acquis une grande expérience de ce genre d'activité au sein de l'association "Trees Atlanta". Certains visiteurs viennent sur leur temps de travail, petit cadeau de leur entreprise…

Bob (tee-shirt vert) accueille les participants à la promenade : nous serons 20 à suivre ses explications tout au long du parcours. Il a déjà acquis une grande expérience de ce genre d'activité au sein de l'association "Trees Atlanta". Certains visiteurs viennent sur leur temps de travail, petit cadeau de leur entreprise…

Apres la guerre civile, les activités industrielles à l'étroit au centre-ville d'Atlanta, se sont délocalisées dans les faubourgs de la ville. C'est à leur usage qu'a été construite cette ligne de chemin de fer dont il subsiste quelques témoignages. Laissée à l'abandon pendant des décennies, elle retrouve une nouvelle jeunesse pour les promeneurs et les amoureux de la nature. A terme, elle s'étendra sur 22 miles.

Apres la guerre civile, les activités industrielles à l'étroit au centre-ville d'Atlanta, se sont délocalisées dans les faubourgs de la ville. C'est à leur usage qu'a été construite cette ligne de chemin de fer dont il subsiste quelques témoignages. Laissée à l'abandon pendant des décennies, elle retrouve une nouvelle jeunesse pour les promeneurs et les amoureux de la nature. A terme, elle s'étendra sur 22 miles.

« La Beltline était formée de quatre différentes lignes de chemin de fer qui furent construites entre 1870 et 1920. Leur période de trafic maximum dura de 1890 à 1950. Elle fut remplacée par le système d’autoroutes construit de 1950 à 1960. Un petit nombre de trains continuent de rouler sur certaines de ces lignes même aujourd’hui, surtout dans les parties sud et ouest de la ville. » Bob

Tout au long du parcours subsistent des témoignages de l'ère industrielle de la ceinture comme ce moulin.

Tout au long du parcours subsistent des témoignages de l'ère industrielle de la ceinture comme ce moulin.

« Cette entreprise fabriquait des copeaux de bois (wood shavings) utilisés dans l’emballage de toutes sortes de marchandises de 1880 jusqu’aux années 50.  Depuis vingt ans, cet immeuble (The Masquerade) est utilisé pour les spectacles de musique  pop, punk, etc. » Bob

Le projet prévoit d'adjoindre en parallèle deux voies de tramways...

Le projet prévoit d'adjoindre en parallèle deux voies de tramways...

Tout au long du parcours, nous avons rencontré des équipes de Trees Atlanta dont le rôle est en particulier d'éliminer les espèces invasives...

Tout au long du parcours, nous avons rencontré des équipes de Trees Atlanta dont le rôle est en particulier d'éliminer les espèces invasives...

... pour mettre en valeur les espèces locales comme ce sassafras dont la racine permet d'élaborer une bière locale (non alcoolisée !)

... pour mettre en valeur les espèces locales comme ce sassafras dont la racine permet d'élaborer une bière locale (non alcoolisée !)

« Petite correction : de la racine du sassafras on produit un thé et un soda. Le soda s’appelle root beer, mais ce n’est pas vraiment une bière. » Bob

J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.
J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.
J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.
J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.
J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.
J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.

J'ai été servi par la chance car ce mois était celui de l'art sur la ceinture. De proche en proche, j'ai donc pu admirer des œuvres variées.

L'arrivée de ce nouvel équipement attire les convoitises immobilières. Les immeubles environnants sont rénovés (les nouveaux appartements y atteignent des prix astronomiques!) et des constructions voient le jour.

L'arrivée de ce nouvel équipement attire les convoitises immobilières. Les immeubles environnants sont rénovés (les nouveaux appartements y atteignent des prix astronomiques!) et des constructions voient le jour.

« Bel exemple avec l’ancienne usine Western Electric où l’on construisait des appareils électriques de toutes sortes (téléphones, radios, etc.) des années 20 aux années 60 et même après. Maintenant ce sont les appartements Telephone Lofts. » Bob

« Bel exemple avec l’ancienne usine Western Electric où l’on construisait des appareils électriques de toutes sortes (téléphones, radios, etc.) des années 20 aux années 60 et même après. Maintenant ce sont les appartements Telephone Lofts. » Bob

Des commerces, en particulier restaurants, voient le jour. Il y aura, bientôt là, des milliers de clients potentiels...
Des commerces, en particulier restaurants, voient le jour. Il y aura, bientôt là, des milliers de clients potentiels...

Des commerces, en particulier restaurants, voient le jour. Il y aura, bientôt là, des milliers de clients potentiels...

Les anciens bâtiments de la société Sears (spécialiste de la vente sur catalogue) ont été reconvertis en restaurants, magasins et logements. J'ai apprécié l'étage des restaurants qui à mon gout ne dénature pas trop l'immeuble.
Les anciens bâtiments de la société Sears (spécialiste de la vente sur catalogue) ont été reconvertis en restaurants, magasins et logements. J'ai apprécié l'étage des restaurants qui à mon gout ne dénature pas trop l'immeuble.
Les anciens bâtiments de la société Sears (spécialiste de la vente sur catalogue) ont été reconvertis en restaurants, magasins et logements. J'ai apprécié l'étage des restaurants qui à mon gout ne dénature pas trop l'immeuble.
Les anciens bâtiments de la société Sears (spécialiste de la vente sur catalogue) ont été reconvertis en restaurants, magasins et logements. J'ai apprécié l'étage des restaurants qui à mon gout ne dénature pas trop l'immeuble.
Les anciens bâtiments de la société Sears (spécialiste de la vente sur catalogue) ont été reconvertis en restaurants, magasins et logements. J'ai apprécié l'étage des restaurants qui à mon gout ne dénature pas trop l'immeuble.

Les anciens bâtiments de la société Sears (spécialiste de la vente sur catalogue) ont été reconvertis en restaurants, magasins et logements. J'ai apprécié l'étage des restaurants qui à mon gout ne dénature pas trop l'immeuble.

L'usine Ford est en réfection. A l'intérieur, elle recevait, grâce à une ligne particulière, les trains qui venaient alimenter les ateliers de montage.
L'usine Ford est en réfection. A l'intérieur, elle recevait, grâce à une ligne particulière, les trains qui venaient alimenter les ateliers de montage.

L'usine Ford est en réfection. A l'intérieur, elle recevait, grâce à une ligne particulière, les trains qui venaient alimenter les ateliers de montage.

| »On y construisait des voitures de 1915 jusqu’en 1942. Pendant les guerres, l’usine servait de centre de recrutement pour l’armée. » Bob

Les anciens docks ont ete reconvertis en commerces, logements et ateliers d'artistes...

Les anciens docks ont ete reconvertis en commerces, logements et ateliers d'artistes...

 Merci à Bob pour cette visite très documentée. Si d'aventure vous passez en Atlanta, laissez-vous tenter...

Repost 0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 02:15

English Translation

 

ou "le marais de la terre qui tremble" dans la langue indienne locale.

Autrefois lieu d'une intense activité humaine (exploitation forestière entre autres), ce marais, partagé entre la Géorgie et la Floride, est maintenant un parc national de 1600 km2. Le touriste est bienvenu mais doit se comporter en citoyen responsable. Les vacances scolaires nous ont donné l'occasion de nous y rendre : trop courte escapade…

Notre découverte se fera en bateau et à pieds sur ce très long ponton au-dessus du marais.
Notre découverte se fera en bateau et à pieds sur ce très long ponton au-dessus du marais.

Notre découverte se fera en bateau et à pieds sur ce très long ponton au-dessus du marais.

La première impression, en pénétrant dans le marais, est cet enchevêtrement de roseaux, d'arbres et l’omni présence de l'eau.
La première impression, en pénétrant dans le marais, est cet enchevêtrement de roseaux, d'arbres et l’omni présence de l'eau.

La première impression, en pénétrant dans le marais, est cet enchevêtrement de roseaux, d'arbres et l’omni présence de l'eau.

 Ce canal devait assécher le marais. Heureusement, le projet n'a pas abouti car le marais donne naissance à 2 rivières : la Sainte Marie et la Suwannee  ! Aujourd’hui sa seule fonction est touristique.

Ce canal devait assécher le marais. Heureusement, le projet n'a pas abouti car le marais donne naissance à 2 rivières : la Sainte Marie et la Suwannee ! Aujourd’hui sa seule fonction est touristique.

La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.
La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.
La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.

La mousse espagnole tue rarement l'arbre qui la supporte. La chaleur et l'humidité du marais sont les deux éléments favorables à sa présence.

La décomposition des divers éléments naturels donne à l'eau cette couleur très foncée que les locaux appellent "thé" : bon appétit !

La décomposition des divers éléments naturels donne à l'eau cette couleur très foncée que les locaux appellent "thé" : bon appétit !

Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir  l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.
Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir  l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.
Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir  l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.

Le marais est situé au-dessus d'une tourbière préhistorique qui continue de relâcher du méthane. Les orages, fréquents dans la région, l'enflamment parfois et c'est tout le marais qui brûle. Nous voyons ici les résultats du dernier gros incendie qui l’a ravagé en 2011 et qui a duré presqu’un an. Ici, cet événement naturel, permet de maintenir l'écosystème du pin à longues feuilles, espèce locale en danger.

Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?
Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?

Le roi du lieu, c'est évidemment l'alligator ! Il passe une bonne partie de son temps à se prélasser au soleil. Elle est pas belle la vie ?

Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...
Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...

Tout au long de notre parcours, nous allons rencontrer des tortues de différentes tailles. Echantillon...

Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...
Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...
Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...

Tous les types d'oiseaux dont les plus grands (ibis, grues, cigognes, aigles, pélicans...) vivent dans le marais qui fournit le couvert...

... et le gîte.
... et le gîte.
... et le gîte.

... et le gîte.

Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.
Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.
Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.
Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.

Le marais est parcouru par des canaux qui s'ouvrent sur de grandes entendues d'eau appelées "prairies". Elles sont recouvertes de nénuphars et de très jolis "golden clubs". Autrefois, les indiens en consommaient les graines et le rhizome.

Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.
Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.
Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.
Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.

Les reflets de la nature participent à l'enchantement du lieu.

Pour une visite ou pratiquer des activités de pleine nature : Okefenokee

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 00:18

English

Sur la propriété de la grand-mère de Cessany poussent des noyers noirs dont le bois (de grande valeur) et la noix sont très durs. Depuis plusieurs années, celle-ci n’étant plus ramassée, je me suis décidé à y porter remède. L’an passé, je me suis contenté d'une récolte minimale. Nous allons voir pourquoi...

Une rangée de noyers noirs à droite du sentier

Une rangée de noyers noirs à droite du sentier

Noix noire : récolte 2013

Premier temps : le ramassage

La noix est au milieu des herbes qui la cachent très rapidement. Très souvent, c'est en marchant dessus que l'on devine sa présence.

Début octobre en Caroline du Nord, il commence de faire froid. L'activité est revigorante ! Les sacs plastiques s'entassent dans le coffre de la voiture...

Début octobre en Caroline du Nord, il commence de faire froid. L'activité est revigorante ! Les sacs plastiques s'entassent dans le coffre de la voiture...

...à l’arrivée, les noix sont étalées pour sécher dans le garage.

...à l’arrivée, les noix sont étalées pour sécher dans le garage.

L'opération suivante consiste à séparer la noix de sa gangue.

L'activité est vraiment salissante : le travailleur doit porter une tenue adéquate sinon le divorce n'est pas loin !

Les noix sont mises à sécher dans le grenier et pourront être utilisées en temps voulu.

Méthode très artisanale la première année : les noix sont ouvertes à l'aide de l'étau de l'établi. La chair est extraite avec une pique.

Cette année, apparition de l’outil (black walnut cracker) : c’est un peu plus rapide mais reste encore très long…

On peut toujours rêver de mieux !

La poudre est ajoutée à la pâte d'un gâteau au yaourt. N'ayant pas de référence en ce domaine, je me contente de l'appréciation de la famille qui le trouve très bon.

Pour nos prochaines vacances, nous apporterons les noix mais auparavant nous les aurons congelées sinon, expérience de l'an passé, elles deviendraient rances.

On peut trouver des noix noires sur Internet : à titre indicatif : environ 23 Є/Kg

Ce n'est pas si cher vu le travail !

Je viens d'apprendre que l'on peut également faire des glaces : la recherche continue...

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 07:03

English

Suite de la première partie

Le ruisseau de la propriété marque une pose entre deux cascades : c'est là que nous pouvons rencontrer le water-strider. Nous le connaissons en France sous le nom d'araignée d'eau : il se maintient à la surface grâce aux poils de ses ses longues pattes et à la tension superficielle de l'eau.

Attention ! Bien que petit, l'animal se déplace très vite et est un grand prédateur... A son menu : insectes, petits poissons, salamandres...

 

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Mike nous invite à nous rapprocher de sa maison : la vie animale est aussi bien présente !

Ce petit lézard (anole) a la particularité de changer de couleur en fonction de son milieu mais aussi de la chaleur. Lorsqu'il veut se réchauffer, il est marron mais peut se verdir pour se confondre avec l'environnement si un danger approche.

A l'approche de ses congénères et afin de marquer son territoire, monsieur anole montre sa gorge et  agite sa tête en faisant des "pompes" sur ces pattes antérieures... Brrr...

A l'approche de ses congénères et afin de marquer son territoire, monsieur anole montre sa gorge et agite sa tête en faisant des "pompes" sur ces pattes antérieures... Brrr...

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Monsieur bourdon ne pique pas ! Il se contente de venir chercher le nectar. C'est à la tache blanche sur la face qu'on le reconnait.

Gare à Madame par contre : je ne ferai pas d'humour, les lectrices sont nombreuses...

Le duskywing skipper est en train de prendre le soleil sur une feuille de jacinthe à gousse.

Le duskywing skipper est en train de prendre le soleil sur une feuille de jacinthe à gousse.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Mike est aussi un grand ami et protecteur des oiseaux. Sa propriété est parsemée de mangeoires. C'est un outil très utile pour l'observation. Ce matin-là, nous avons pu admirer : le roselin domestique (house finch), la mésange (chickadee), la mésange bicolore (titmouse).

On aurait pu aussi apercevoir le cardinal, le pic chevelu (hairy woodpecker), le pic mineur (downy woodpecker), le pic arlequin (Ladderback Woodpecker), le troglodyte (Wren), le cardinal à poitrine rose (Rose Breasted Grossbeak), le roselin pourpre (Purple Finch) et la sittelle (Nuthatch).

Le merle d'Amérique (robin), notre rouge-gorge, passe l'hiver en Géorgie tout comme le merlebleu (bluebird) et peut migrer vers le nord au printemps.

Le merle d'Amérique (robin), notre rouge-gorge, passe l'hiver en Géorgie tout comme le merlebleu (bluebird) et peut migrer vers le nord au printemps.

"En été, je mets de l'eau sucrée dans des mangeoires pour le colibri à gorge rubis (Ruby Throated Hummingbird)." Mike

"En été, je mets de l'eau sucrée dans des mangeoires pour le colibri à gorge rubis (Ruby Throated Hummingbird)." Mike

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

La mangeoire du haut contient des graines et celle du bas du suif. Celui-ci est destiné aux pics mais les autres oiseaux s'y nourrissent à l'occasion.

Dans notre région, on peut trouver le geai bleu (Blue Jay), le corbeau (Crow), le grand pic (Pileated Woodpecker), le tohi (Towhee) et le moucherolle phébi (Eastern Phoebe).

Ceux qui fréquentent l'étang sont le canard colvert (Mallard), l’oie du Canada (Canada Goose), le foulque (Coot), le canard carolin (Wood Duck), le martin-pêcheur (Kingfisher) et le grand héron (Great Blue Heron).

« Un pic mineur mâle à la mangeoire. Il demeure ici toute l'année ainsi que 3 autres. »

« Un pic mineur mâle à la mangeoire. Il demeure ici toute l'année ainsi que 3 autres. »

« Cette femelle du pic maculé (Yellow-Bellied Sapsucker) est un visiteur d'hiver qui migre au nord pour se reproduire, au printemps. »

« Cette femelle du pic maculé (Yellow-Bellied Sapsucker) est un visiteur d'hiver qui migre au nord pour se reproduire, au printemps. »

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Le pic à ventre roux (red-bellied woodpecker) est un habitant permanent du lieu. Au moins deux visitent notre mangeoire régulièrement.

Lui et le pic mineur emmènent leur petits s'y alimenter à leur envol : les adultes s'approvisionnent en suif alors que les petits assis sur les proches branches en réclament plus.

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Cette compagnie attire évidemment des "indésirables" : c'est le cas du kingsnake qui vient directement s'approvisionner au nichoir.

"Quand je le l'ai vu, je l'ai tiré par la queue pour le faire sortir. Il n'empêche que le lendemain, il n'y avait quand même plus d'œufs !

C'est mon copain : tous les ans, il revient un peu plus gros. Il chasse autour de la maison.

Il est même tellement familier que, certaines fois, je le pousse pour pouvoir passer !" Mike

Il est même tellement familier que, certaines fois, je le pousse pour pouvoir passer !" Mike

Promenons-nous dans les bois... avec Mike II

Nous terminerons notre reportage sur la photo de notre tartarin. Il a conservé cette mue ce qui nous donne une idée de la longueur de la bête (le serpent, pas lui !) : 1.80m.

Au revoir à notre homme des bois : nous le retrouverons dans un prochain épisode à lui consacré...

Pour les photos merci à lui et à Wikipédia.

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 20:07

English

Suite de la première partie

Pas moyen de se tromper : tous les champignons sont appelés ici "tabouret à crapaud" !

A défaut de lui donner un nom plus scientifique, continuons d'appeler celui-ci "toadstool"...

Ce que l'on voit n'est que la partie reproductive qui contient les spores. La partie invisible est le mycelium...

 

 

 

Celui-ci est dit "champignon étagère".

Celui-ci est dit "champignon étagère".

Escapade botanique : l'été II

La fougère raisin ainsi nommée parce que la partie fertile ressemble à une grappe.

Escapade botanique : l'été II

Le fruit de la passion qui est comestible. Si on l'écrase en marchant, quand il est mûr, il émet un son d'où son autre nom : "Maypop".

Escapade botanique : l'été II

Poke weed

Apparait au début du printemps. Ressemblant aux feuilles de navet, on peut la préparer de la même manière en utilisant les pousses tendres printanières. Toutefois, il est conseillé de les ébouillanter et de les égoutter, les remettre dans l'eau froide au moins 2 fois afin de se débarrasser des toxines.

Cette plante a des caractéristiques médicales connues depuis longtemps par les indiens.

Escapade botanique : l'été II

Le sumac

Les Indiens nous ont fait parvenir une boisson au gout citronné : il suffit de laisser infuser dans l'eau les baies de cet arbuste : facile et très bon !

Le magnolia parasol : il porte bien son nom, n'est-ce pas ?
Le magnolia parasol : il porte bien son nom, n'est-ce pas ?

Le magnolia parasol : il porte bien son nom, n'est-ce pas ?

En supplément : potentille  simple, pussytoes, azalée des marais.
En supplément : potentille  simple, pussytoes, azalée des marais.
En supplément : potentille  simple, pussytoes, azalée des marais.

En supplément : potentille simple, pussytoes, azalée des marais.

Bientôt, d'autres aventures avec Mike que nous remercions au passage.

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 17:02
English

Nous arrivons au terme de nos promenades en suivant le cycle des saisons en compagnie de Mike, notre guide. Nous n'avons pas effectué celle-ci plus tôt pour éviter la forte chaleur. D’après notre ami, les observations n’auraient pas été vraiment différentes.

Encore une fois, Mike fait preuve de sa parfaite connaissance du terrain. Chaque pas est l’occasion d’une nouvelle observation accompagnée de commentaires appropriés. Laissons-lui la parole.

Ci-dessous, ce petit arbuste est un sassafras. Il est très commun ici et ses différentes parties ont été utilisées dans les domaines de la médecine et de la cuisine*. C'est un des rares arbres dont les feuilles ont trois aspects : 3 lobes, moufle, 1 lobe.

* Avec les feuilles séchés, tisane, épices pour la cuisson des gombos ; avec les racines, fabrication de la « root beer »…

Promenade botanique : l'été I
Promenade botanique : l'été I

Joe Pye weed


Joe Pye était un Indien « medecine man » qui utilisait cette herbe. C’est en son honneur que le nom lui a été attribué.


On pourrait remarquer que le terme « weed » (mauvaise herbe) n’est pas très flatteur mais comme le dit Mike :"La mauvaise herbe c'est celle que l'on ne veut pas avoir dans son jardin !".

En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern
En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern
En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern

En supplément de haut en bas : widow's frill, spiranthe d'automne (une des orchidées locales), broad beech fern

Herbe à soie à feuilles étroites : cette plante est ainsi nommée parce que ses feuilles semblables au gazon possèdent des poils soyeux qui leur donnent un aspect grisâtre.

Herbe à soie à feuilles étroites : cette plante est ainsi nommée parce que ses feuilles semblables au gazon possèdent des poils soyeux qui leur donnent un aspect grisâtre.

Promenade botanique : l'été I

Les graines des "poux du mendiant" (desmodium) sont enfermées dans de petites capsules qui s'accrochent à toute chose passant à proximité, pelage d'animaux ou... votre pantalon. Cela permet à la plante de se disséminer. Elle est utilisée en pharmacopée et en agriculture.

Promenade botanique : l'été I

Le marron d'Inde : En garder un dans sa poche porte bonheur dit une coutume locale. Surtout à vous Messieurs, en matière sexuelle, car d'après la "doctrine des signatures", celui-ci rappellerait les testicules idéalisés, lisses et fermes, des hommes...

Dans l'est et le sud des États-Unis, en porter serait une mesure préventive contre les rhumatismes, l'arthrite, ou maux de tête...

Dans la tradition du vaudou, en avoir un en poche augmente votre argent de poche - et le marronnier est à la base d'un charme d'envoûtement populaire pour les joueurs...

Essayez !

Promenade botanique : l'été I

Le cardinal n'est pas toujours un oiseau ! Les colibris l'adorent....

Promenade botanique : l'été I

Romarin du Cumberland

Il est très rare à l'état sauvage. Le mien provient d’une jardinerie.

On l'utilise comme herbe aromatique.

Supplément illustré : le pied d'éléphant, du lichen
Supplément illustré : le pied d'éléphant, du lichen

Supplément illustré : le pied d'éléphant, du lichen

Promenade botanique : l'été I

La vigne du renard

C'est la version sauvage de la vigne de la concorde dont on se sert pour faire du vin.

Suite dans un prochain article.

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 04:43

   C'est par l'intermédiaire de Mike que j'ai découvert cette association qui protège les espèces végétales indigènes.

 

GNPS-Barr--1-.JPGRobert

 

   Robert, le président de l'association locale nous en précise les contours. Comme c'est aussi un connaisseur et un protecteur de la flore locale, c'est au cours d'une promenade sylvestre qu'il nous fait découvrir son association... Ecoutons-le

   "L'association nationale a 20 ans d'existence. Je suis membre localement depuis 3 ans, élu au bureau depuis 2 et c'est ma première année de président.

   A ma connaissance, il y a peu d'autres organisations telles que la nôtre car les gens ne prennent conscience de leurs plantes locales que lorsqu'elles disparaissent par exemple dans les grandes villes comme Atlanta. C'est sûrement pourquoi l'association y est aussi active. Il semble que nous soyons le seul état à posséder ce genre d'association. Récemment, j'ai été en contact avec une association de Toronto qui voudrait nous mettre en réseau pour communiquer par Internet au profit de tous ses membres.

Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)

Le but de notre association locale est d'assurer la survie des espèce indigènes dans leur habitat original. Pour cela, elle se fixe 4 buts :

- Promouvoir l'utilisation des plantes indigènes à la maison, dans le commerce et dans les aménagements paysagers locaux.

- Sauver les plantes en danger de disparition en raison du développement en travaillant avec les propriétaires et les promoteurs en les replantant dans des lieux sûrs et organisés

- Promouvoir la restauration des habitats locaux et faire de l'éducation sur ce sujet auprès du public

- Décourager l'emploi de plantes non-locales invasives ou non

Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)

Pour atteindre ces buts, nous sauvons des plantes, éduquons le public en ciblant spécialement les enfants en espérant qu'ils transmettent ces valeurs à leurs parents. De cette manière, vous avez rencontré Mike durant Heritage Days : les plantes locales sont une part de notre héritage...

Une opération de sauvetage

Lorsque nous sommes informés de la transformation d'un paysage, nous nous rendons sur place et identifions les plantes. Nous en soustrayons certaines pour les replanter ailleurs.

Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)

L'association locale (Ouest Georgie) se réunit tous les mois impairs et son bureau tous les mois pairs.

Aux Etats-Unis, et dans ce cas particulier, il ya peu de différence entre "association", "société", "club", "groupe", ou n'importe quelle autre désignation qui aurait pu être choisie. "Société" suggère un groupe social dont les membres sont unis pour atteindre un but ou un ensemble d'objectifs de manière agréable. C'est ce que notre groupe est en train de faire."

Nous sommes autorisés à utiliser les bâtiments publics pour nos réunions par exemple mais nous n'avons aucune aide financière. Cependant, nous avons besoin d'argent car nous avons un très petit budget et nous sommes tous volontaires. Lors de nos sauvetages, nous gardons quelques plantes pour les vendre.

Remise de recompense a cet etudiant pour avoir balise le sentier de Buffalo Creek
Remise de recompense a cet etudiant pour avoir balise le sentier de Buffalo Creek
Remise de recompense a cet etudiant pour avoir balise le sentier de Buffalo Creek

Remise de recompense a cet etudiant pour avoir balise le sentier de Buffalo Creek

Au cours de ma carrière dans le secteur public en tant que chef des services de la ville et plus tard président du comté de Carroll, j'ai constaté la disparition rapide de nos paysages ruraux. J'ai pris l'initiative de préserver les espaces verts en instituant une taxe de vente de 1 cent sur les ventes ce qui a permis au comté de Carroll d'acheter plusieurs centaines d'hectares de terrain. Etant le premier comté en Géorgie, et l'un des premiers au niveau fédéral, à adopter ce processus, le comté de Carroll a été reconnu au niveau national. J'ai parlé de notre expérience à plusieurs reprises à Washington, DC. J'ai participé à la première classe de l'Institut d'Initiative Environnementale de Géorgie (IGEL), un organisme de formation à l'échelle de l'État qui identifie les dirigeants qui pourraient avoir un impact sur ​​la préservation de l'environnement grâce à leurs places dans les entreprises, le gouvernement et l'éducation. Plus tard, j'ai siégé à son conseil d'administration pendant plusieurs années, deux comme président.

En tant que président je voudrais continuer ce qui a déjà été fait mais de manière plus large en construisant plus de sentiers de nature éducatifs. J'aimerais recruter plus de membres.

Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)
Georgia Native Plant Society (GNPS)
Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:30

  Troisième saison de cette série, toujours avec Mike mais cette fois-ci, Gina, son épouse, nous accompagne. Comme elle est aussi passionnée que lui, il est difficile pour le néophyte que je suis de prendre note de toutes leurs remarques. Qu'ils me pardonnent ; suivons-les au plus profond de la forêt... Les commentaires sont de Mike.

 

Birdfoot-violet.JPG

Violette à pied d'oiseau (nommée ainsi en raison de la forme de sa feuille...)

 

  "Quand j'étais petit, j'ai replanté cet exemplaire chez mes parents ; depuis je l'ai apporté ici..."

 

 

Yellow-star-grass.JPG   Yellow star grass

 

   "Cette plante de la famille des amaryllis a, tout au long de l'été, de petites fleurs jaunes en forme d'étoile."

 

 

New-Jersey-Tea.JPG New Jersey Tea

 

   "D'après moi, c'était un ersatz de thé durant la période révolutionnaire au moment où les colons n'avaient pas accès au thé anglais."

 

 

 

Tulip-poplar--2-.JPGTulipier de Virginie

 

   "Le bourgeon est en train de s'ouvrir et déjà une feuille apparaît."

 

Cinamon fern Fougère cannelle

 

  "Ses germes en forme de tête de violon sont comestibles. On les fait sauter au beurre."

 

 

Whorled-Coreopsis.JPG

Coreopsis Verticille

 

   Nous sommes début avril et la nature n'a pas encore redonné vie à toutes les plantes..

"Vous pouvez observer les feuilles séchées sur la tige."

 

Piedmont-Azalea.JPG

Azalée du Piedmont

 

 C'est dans le Piedmont où il est le plus commun mais il pousse aussi dans les montagnes et sur ​​la plaine côtière où il est moins commun. La couleur varie du blanc au rose foncé et il est toujours parfumé. Quand il est en fleur, son parfum est porté pendant au loin par la brise. Ce parfum lui donne un autre nom commun : Chèvrefeuille sauvage.

 

 

Yellow-root.JPG Xanthorhiza

 

  Plus facile en anglais : yellow root. En effet, sa racine jaune était utilisée par les Amérindiens pour produire une teinture jaune.

 

"C'est une plante médicinale"

 

Rattlesnake-Plantain.JPG Plantain serpent à sonnette

 

" La coloration de leurs veines fait que les feuilles ressemblent à une peau de serpent. C'est l'une des nombreuses orchidées de la région."

 

 

Trilobe-Violet.JPG Violette à trois lobes

 

   "Il y a un bon nombre de violettes originaires de la région. Celle-ci est une espèce des sous-bois."

 

une autre, en prime...

 

Southern-Woods-Violet.JPG Violette méridionale des bois

 

   J'en profite pour étaler ma science toute nouvelle : savez-vous qu'en sus des violettes... violettes (!) on en trouve aussi des jaunes ou des blanches ?

 

 

 

Fly-poison.JPG Fly Poison

 

 (simple traduction du latin muscitoxicum)

 

"Encore une plante que j'ai récoltée étant petit. A ma connaissance, le jus et le bulbe toxiques de celle-ci, mélangés au miel servait à attirer les mouches pour les tuer."

 

 

  Virginia creeper Vigne vierge*

 

   "C'est une plante grimpante qui est assez fréquente. Les oiseaux qui aiment le fruit la transplante partout. Avec ses feuilles d'un rouge éclatant à l'automne, elle est cultivée, pour cette raison, par de nombreux jardiniers."

 

 Le nom francais ne proviendrait-il pas de son nom en anglais : Virginia creeper ?

 

Mountain-Mint.JPG Menthe de montagne 

 

   "Plante merveilleuse pour les abeilles et les
papillons. Elle atteindra environ 4 pieds de haut et a des grappes de petites fleurs violettes entourées de feuilles qui paraissent avoir été
argentées
à la bombe . Bien que cette plante ait été photographiée dans les bois, elle est plus fréquente dans des zones plus ensoleillées."

 

 

Rue-anemone.JPG Rue anémone

 

   "Cette fleur délicate est très peu robuste. Elle pousse à partir de petits tubercules qui ressemblent beaucoup à une pomme de terre en miniature. Elle peut être facile à cultiver en pots ou en pleine terre et fleurir toute l'année."

 

Bergamote-sauvag.JPG Bergamote sauvage 

 

   "Cette menthe des sous-bois atteint normalement environ 2 pieds de haut et ses  grappes vont du rose au blanc.
Cette variété pousse de la fin du printemps au début de l'été."
 
Halberdleaf-yellow-violet.JPG Violette  jaune (Viola hastata
à feuilles de hallebarde  
  
   "C'est une autre de nos violettes des bois. Ses feuilles partent de la tige, au lieu de partir du sol. Elle est inhabituelle en ce sens qu'elle a des fleurs jaunes."
 
Il y a un certain nombre d'espèces de violettes, originaire du Piémont de la Géorgie. Leur couleur varie du blanc à la lavande, du violet au jaune. Certaines sont parfumées et certaines non. Pour certaines, les feuilles et les fleurs proviennent de la base de la plante (on dirait qu'elles viennent du sol) alors que d'autres ont une tige qui porte les feuilles et les fleurs au-dessus du sol. La violette  jaune est un exemple de violettes à tige.
 
Shooting-star.JPG Étoile filante  
 
   "Cette plante a une floraison très intéressante. Les pétales sont rejetés en arrière, avec le pistil qui dépasse vers l'avant, donnant l'impression d'un tir. Cette plante a des fleurs blanches, mais il y a  aussi une espèce rose." 
 
La suite de la marche : bientôt
 
Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 12:15

Quelques récoltes bien de saison :


Pour faire plaisir à mes amis vignerons, voici la muscadine, fruit de la vigne sauvage :  cette vigne est originaire d'ici. Certains en font du vin. Je le considère plus comme un apéritif. Le fruit est très bon même si la peau, un peu plus épaisse que le raisin, ne se mange pas.
En savoir plus : link


On le trouve sur des buissons...


ou sur des arbres.

Une variété que l'on trouve en vente ici est dénommée scuppernong. En savoir plus : link


Lors de notre voyage en Caroline du Nord, nous avons découvert ce plaqueminier sauvage. Les kakis sont nettement plus petits que nos provençaux habituels mais délicieux quand même. Ce fruit figure habituellement sur les étals des grandes surfaces mais demande un délai pour mûrir.

Autre fruit originaire d'ici : la noix de pécan


Elle ressemble à notre noix mais la coque en est plus fragile et contient plus de chair.



L'arbre se trouve un peu partout : en verger, en pleine nature ou même en pleine ville. Ici à Carrollton bordant le parking de mon dentiste. Ce jour-là, j'ai fait provision !

Détail d'une branche

 

La Georgie est un gros producteur de noix de pecans. Les vergers sont immenses...

 

Pecans-orchard--1-.JPG

Environs de Macon, Ga

 

... et demandent de l'entretien même en plein hiver.

 

Pecans-orchard--2-.JPG

Noël 2010


Restons dans les noix avec la noix noire au goût très prononcé, la bogue tout d'abord :

Black walnut (2)
la noix ....

Black walnut
....et après l'ouverture musclée,  ...

 



Après la noire, la blanche :

Hickory nut
D'après Bill, on ne la consomme pas.... mais le bois de ces noyers est très apprécié.


Une grande variété de cucurbitacés est cultivée ici comme au temps des Indiens. Toutefois, lorsqu'arrive la fin octobre, c'est le Jack o lantern qui sera vendu en grande quantité pour  Halloween !

Mais pour la soupe ou la tarte, le butternut a les faveurs des gourmets.





Patience les fines bouches : pour le butternut, je vous ferai une recette que vous m'en direz des nouvelles !


La Georgie produit aussi une grande quantité de cacahouètes expédiées dans le monde entier. Celles-ci ont été photographiées sur le marché international d'Atlanta.
On les trouve bouillies dans des festivals ou au bord des routes. J'en ai mangé une fois...

 

 

Quinces-copie-1.JPG

 

   Peu fréquents mais on en trouve : des coings. Ceux-ci sont énormes (comparez avec la clémentine). Ils m'ont été donnés : j'en ai fait de la gelée et de la pâte. La première est peu connue ici mais la pâte encore moins ! Elle a régalé la bouche de tous nos amis !

 

 

Il y a de beaux vergers de pommiers dans la petite ville d'Alijay (nord de Georgie). Au retour de Caroline du nord, nous nous arrêtons pour faire notre provision de pommes.Outre la vente de celles-ci, le magasin vend aussi beaucoup de produits dérivés : gelées, gâteaux, bonbons...

Apple Alijay (1)
    Et pour terminer cet article (provisoirement) ainsi que pour faire plaisir cette fois à nos jeunes lecteurs (il y en a si-s-isi), voici pris sur le vif une petite vidéo dans un magasin:


 

Plus de photos (et moins de gamineries!) sur l'album du verger :link

Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 21:28

  suite de l'article précédent

 

Strawberry-Bush.JPG 

 

 

 

 

    Le strawberry bush dont les feuilles pendent en période froide, est une belle attraction dans le jardin : les gousses roses d'environ 1,5cm de diamètre révèlent, lorsqu'elles s'ouvrent sur l'arbuste, 4 ou 5 graines d'un orange brillant. Attention : poison !



Resurrection-Fern.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

    Comme son nom l'indique, la fougère de résurrection "renaît" en fonction du degré d'humidité. En période sèche, elle se racornit donnant l'impression qu'elle est desséchée...

 

 

 

 

 

 

 

 

Umbrella-Magnolia.JPG     

   A l'extrémité de la branche du magnolia parapluie (juste en dessous du bourgeon), les feuilles sont regroupées en forme de parapluie d'où le nom de l'arbre. Au sol, celles qui sont déjà tombées.

 

 

 

 

Muscadine.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   La muscadine se reconnaît facilement à son écorce écaillée. C'est la vigne indigène qui est de nouveau cultivée en Géorgie. Plusieurs articles y font référence.

 

Poison-Ivy.JPG

 

   Toutes les parties du lierre dont on présente la tige sont toxiques d'où le nom : poison ivy...

 

   Passons vite : Mike commence déjà à se gratter. Lorsqu'il est contaminé, il n'a trouvé qu'une solution pour l'instant : prendre un bain contenant du détergent de machine à laver...

 

   Au secours ! Quand je pense qu'il n'y a encore pas de serpents!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Buckeye.JPG Sweetshrub.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bourgeons      Calycanthacées

 

Buckeye

 

 

Beebalm.JPG

 

   La mélisse (famille de la menthe) croit dans des endroits plus ombragés que la plupart des plantes indigènes. Ses fleurs sont roses très pales.

 

   Êtes-vous comme moi : en appréciez-vous la tisane ?

 

 

   Greenbrier.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Baies de smilax, apparenté

a notre salsepareille provençale

 

 

 

 

Suite aux questions de Marie-Claude, Mike nous apporte les précisions suivantes :

 

" La plupart des arbres et arbustes indigènes dans cette région sont caduques. Il y a beaucoup de grands peuplements de pin qui sont persistants mais pas autant que d'espèces caduques. Le Cèdre Rouge est un autre conifère qui est persistant.

  Communes, des espèces à feuilles larges  
persistantes sont américainesHolly, Red Bay (liée au Magnolia), Rhododendron et Southern Magnolia.

  Certains des Chênes et le Hêtre gardent leurs feuilles mortes pendant l'hiver quand ils sont petits mais après avoir atteint 30 pieds , ils ne les gardent plus.

   Il y a un chêne, nommé le Live Oak qui est commun le long de la côte, mais pas dans le Piémont.

   Il y a un conifère rare qui pousse ici mais qui n'est pas persistant : c'est le Cyprès Chauve. Il y en a un au bord de mon bassin. On le trouve habituellement dans les marais et il fait des rejets à partir de ses racines. Le mien est jeune et n'a qu'un rejet jusqu'à présent ; toutefois, j'ai remarqué cet été qu'il travaille sur un autre. "

 


Repost 0
Published by Americano - dans Nature
commenter cet article