Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 21:18
Premiere guerre mondiale : lettres de soldats (1917 - !918) I

- les lettres ont-elles été apportées spontanément par les récipiendaires ?

- ont-elles été glanées chez ces derniers par des journalistes ?

- le corpus dont nous disposons (environ 200 lettres) représente-t-il tout l'envoi ou y a-t-il eu des sélections effectuées par la rédaction ?

Pour éviter les redondances, Américano n'a pris que les extraits les plus significatifs de manière à former un récit. Tout ceci est parfaitement arbitraire et contestable mais c'est l'habitude de ce blog que d'être "partiel et partial". 

Il reste possible pour les lecteurs de demander une lettre en précisant le nom de l'auteur et sa date.

 

La vie en camp

Dès leur incorporation, les nouvelles recrues sont envoyées pour la plupart dans des camps pour y recevoir leur première instruction. Ils y restent plus ou moins de temps, la moitié ne les quittera jamais... La première partie a donc trait à "La vie en camp". Commençons par le plus proche de chez nous : Camp Gordon (près d’Atlanta).

Décrit par M. Holland, 09-17 :  « Le camp qui s’étend au milieu des bois et des champs est de la taille de Carrollton. C’est un grand chantier où l’on construit en permanence des bâtiments. Officiellement, il parait que le nombre de menuisiers et d’ouvriers dépasse 8500… Les nouveaux appelés arrivent sans cesse et sous la conduite d’officiers subissent l’entrainement militaire. Je suis en train d’attendre quelques gars de chez moi qui doivent arriver dans quelques jours. Beaucoup de menuisiers-charpentiers vont bientôt partir pour la France. »

Stationné là, H.W. Holland rappelle qu’il a été heureux de passer le dimanche à la maison à « Ne pas voir de soldats et ne pas être appelé pour quelques corvées militaires. Je ne me repose pas bien car je dois parler du matin jusqu’à minuit. Demain, je vais avoir ma première leçon de cuisine. Je pense que maman sera contente quand je serai de retour. Je l’aiderai à la cuisine et je lui raconterai des histoires, la merveilleuse histoire des Huns tués par milliers. » (06/18)

Stationné là, H.W. Holland rappelle qu’il a été heureux de passer le dimanche à la maison à « Ne pas voir de soldats et ne pas être appelé pour quelques corvées militaires. Je ne me repose pas bien car je dois parler du matin jusqu’à minuit. Demain, je vais avoir ma première leçon de cuisine. Je pense que maman sera contente quand je serai de retour. Je l’aiderai à la cuisine et je lui raconterai des histoires, la merveilleuse histoire des Huns tués par milliers. » (06/18)

Du même lieu, il déplore la disparition de son frère mort au combat dans une première lettre. « Il est difficile de comprendre quand les fragiles liens de la vie sont brisés et que nos êtres chers sont partis pour toujours. Nous comprendrons un jour lorsque nous le rencontrerons pour l'éternité où il n’y a plus de guerre. Mon expérience chrétienne grandit de jour en jour et si je dois tomber devant l’ennemi, j’ai l’assurance d’un monde meilleur.

Mes chers amis, j’aimerais avoir de vos nouvelles et je répondrais à toutes vos questions. J’attends mon transfert au quartier-maitre incessamment. » 06/18

Adressée à ses chers amis, sa deuxième lettre est plus religieuse : «  Je viens d’entendre le Billy Sunday Club d’Atlanta qui nous recommande Jésus-Christ comme notre sauveur personnel. D’après eux, pour cette grande cause, nous ne pouvons nous permettre de nous laisser abattre. Nous allons rencontrer les Huns et nous allons fouetter ces coupeurs de gorge. Mères, pourquoi devriez-vous vous faire du souci quand nous combattons pour la liberté et la chrétienté ? »

H. R. Blandenburg a changé de place et est maintenant à l’infirmerie du camp. « Je suis dans le corps médical comme conducteur d’ambulance et j’aime de plus en plus ce travail. »

H.W. Holland parle de sa vie militaire à ses amis : « Depuis que je suis ici, c’est la première fois que j’ai quelques jours de repos. Je reprends le travail mardi à midi. Nous attendons l’arrivée de 15000 conscrits. C’est intéressant de faire la connaissance des gars des autres états mais triste en même temps car quand tu commences à les connaitre, ils sont transférés et tu te demandes si tu les reverras un jour. Je les ai vus partir par milliers pour la France sourire aux lèvres et l’ambition de ramener l’ennemi à la maison. Je pense que les mères peuvent être fières d’avoir un ou plusieurs fils dans ce combat. »

« Je suis en bonne santé et j’ai pris 16 livres en 2 semaines.

Tous les visiteurs du camp ont un mot sympathique envers nous. Mes amis, vous ne savez ce que c’est que d’avoir un mot gentil adressé par une jolie fille au sourire séduisant quand on est en kaki !

Je suis dans les ambulances et il n’y a pas de garçons plus fins dans les environs. Je suis fier des garçons de Carroll en particulier de leur maniement de la baïonnette. Le boche n’a qu’à bien se tenir !

Nous allons recevoir la foule bientôt ici : parents et petites amies, au nom de votre pays, envoyez vos garçons au loin avec le sourire.

La maison de l’’hostess” est aussi très bien pour se divertir. On peut y trouver des pianos et d’autres instruments, de la papeterie, des téléphones publics. C’est la meilleure place pour rencontrer des visiteurs. C’est l’endroit du camp qui ressemble le plus à la maison.

Il n’a pas plu depuis un certain temps ici si bien que le camp est très sec et affreusement poussiéreux. » (H. Blandenburg-08/18)

Le YMCA et la Croix Rouge, les meilleures organisations présentes, nous fournissent de la papeterie et des amusements : piano, tourne-disque, gramophone…

Le YMCA et la Croix Rouge, les meilleures organisations présentes, nous fournissent de la papeterie et des amusements : piano, tourne-disque, gramophone…

N.C. Shackelford, au même endroit, pense à son village Mt Zion. « Ici, le YMCA fournit un formidable travail en proposant des amusements sains, en fournissant de la papeterie et de quoi écrire et tout ce qu’ils peuvent pour garder nos liens, notre vie étant si différente ici. J’espère avoir le plaisir de vous revoir bientôt et j’apprécie vos prières. »

N.C. Shackelford, au même endroit, pense à son village Mt Zion. « Ici, le YMCA fournit un formidable travail en proposant des amusements sains, en fournissant de la papeterie et de quoi écrire et tout ce qu’ils peuvent pour garder nos liens, notre vie étant si différente ici. J’espère avoir le plaisir de vous revoir bientôt et j’apprécie vos prières. »

« Ne vends pas ta ferme maman, je serai là-bas l’année prochaine pour t’aider pour la récolte si les choses continuent d’aller de ce pas. Tous les gars espèrent prendre leur repas de Noel à la maison. Ils ont tous bon moral et veulent saccager Berlin et cracher au visage du Kaiser une fois. J’en vois de Carroll chaque dimanche. » (R.T. Broadwater – 09/18)

« Je retrouve rapidement de la force en prenant bien soin de moi. Cette grippe espagnole est vraiment mauvaise et elle est partout ici mais je pense qu’ils sont arrivés à la contenir maintenant. Après avoir été au lit 16 jours, je peux maintenant manger n’importe quoi. » (R. T. Broadwater – 09/18)

« Il y a plein de plaisirs pour le soldat au YMCA : des cascadeurs (de New York), concert, jeux, théâtre. Désolé mes amis mais tous les gars de Carroll sont transférés au Camp Hancock d’Augusta lundi. » (W. M. Holland – 09/18)

« Votre fils est en quarantaine à l’infirmerie du camp avec les oreillons et souhaite que je vous écrive quelques lignes pour vous expliquer son absence de nouvelles. Il va bien. Il dit de ne pas vous en faire car il a de bons docteurs et infirmières. Il vous écrira à la fin de la quarantaine. Il ne peut pas ecrire mais peut recevoir du courrier. S’il-vous plait, envoyez-lui en car ils sont seuls et rien ne vaut une lettre de la maison pour leur remonter le moral. Si vous voulez venir le voir, ce serait mieux après la quarantaine. Il pourrait vous faire visiter le camp et avoir un laisser-passer pour aller au centre-ville avec vous. » (G.F. Wright – 09/18)

« Votre fils est en quarantaine à l’infirmerie du camp avec les oreillons et souhaite que je vous écrive quelques lignes pour vous expliquer son absence de nouvelles. Il va bien. Il dit de ne pas vous en faire car il a de bons docteurs et infirmières. Il vous écrira à la fin de la quarantaine. Il ne peut pas ecrire mais peut recevoir du courrier. S’il-vous plait, envoyez-lui en car ils sont seuls et rien ne vaut une lettre de la maison pour leur remonter le moral. Si vous voulez venir le voir, ce serait mieux après la quarantaine. Il pourrait vous faire visiter le camp et avoir un laisser-passer pour aller au centre-ville avec vous. » (G.F. Wright – 09/18)

A suivre...

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 21:18

J'ai rencontré Jim à de nombreuses reprises lors de notre séjour à Carrollton. Il est bien connu du milieu musical local et est souvent sollicité pour un tour de chant.

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 22:52

   La ville de Carrollton s'accroît et les constructions sortent de terre rapidement. Difficile de suivre l'évolution au jour le jour. Tour d'horizon...

 

New-bridge--15-.JPG   

 

 

 

 

    C'est un petit ruisseau de rien du tout, de ceux que l'on peut passer en sautant par dessus... Sauf que dans ce cas, c'est bien ennuyeux...

 La ville a décidé de créer une nouvelle zone industrielle : un pont s'avérait donc nécessaire.

 

 

 

 

 

 

Détails de la construction en images...

 

 

 

 

Amphitheatre  Le nouvel amphitheatre a déjà joué un rôle important durant la saison estivale

Bookstore-UWG.JPG


Une nouvelle librairie étudiante plus spacieuse

 

 

veteran-s-facility.JPG

   42 vétérans pourront être soignés et leur famille accueillie dans ce nouvel établissement construit avec un don de $17 millions. D'autres pourront bénéficier de consultations pour les soins courants.

  130 personnes ont été embauchées.

  Les volontaires sont les bienvenus...

 

 

     La ville de Carrollton se dote d'une ceinture verte : à terme, ce seront environ 25 km de piste à la disposition des marcheurs, planches à roulettes, cyclistes et autre patineurs. Excellente initiative en particulier pour les marcheurs que nous sommes. Si la vidéo ne montre pas ce nouvel équipement sous son aspect le plus positif, c'est que nous en sommes toujours au stade de la construction... Toutefois, je me pose la question de la sécurité : la piste traverse des voies très fréquentées...

Découverte...

 

   Le Comté de Carroll (sans doute pour ne pas être en reste...) a, de son coté, aménagé un parc : en plus des activités énoncées ci-dessus, on pourra pêcher, faire des promenades à cheval ou camper. Nous y avons déjà fait plusieurs randonnées : les jours chauds, il faudra faire attention aux serpents !
   Vidéo : la rivière qui  traverse le parc lui donne son nom... Moteur !


  Suite de la rétrospective 2012...

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 03:41

Article I

 

Des loups dans la ville


   Wolves--1-.JPGCe pourrait être le titre du dernier roman policier à la mode : non, ceux-là sont bien pacifiques puisque ce sont des peintures réalisées par différents artistes de la ville. La section artistique de l'université en est à l'origine : cet animal est l'emblème de leur équipe de football...

 

Wolves--7-.JPG

 

 

 


   

 

Penny directrice du Cultural Art Center nous en dit quelques mots :

    "Les 9 loups sont une levée de fonds pour l'Université de West Georgia. Ils espèrent avoir plus quand plus de sponsors s'impliqueront".

 



Train depot

 

    Nous avions un magnifique patrimoine industriel ; laissé à l'abandon, celui-ci est remis en état peu à peu soit par le privé soit par la collectivité. C'est ce qui vient de se passer avec la gare de Carrollton.

 

train depot (10)

Train-depot--1-.JPG

   Sous la surveillance de Bernard, 

les prisonniers* ont procédé 

aux travaux de rénovation. Jugez des résultats...

 

 

 

 

Train-depot--17-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Train-depot--18-.JPG

 

 

Quais aménagés : balustrade, éclairage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Train depot

Avant

Train depot (19)

Apres

   Dépôt de marchandises transformé en une vaste salle de réception.

Ce pourrait être un bel espace de danse...

 

Train-depot--21-.JPG

 

 

 

 

 

  Fond consacré à la préparation des réceptions

 

Train-Depot--13-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                        Grand soucis du détail

 

 

 

 

 

 

Train-depot--24-.JPGSystème de ventilation remis en état

 Train depot (23)

Guichets et chauffage à l'identique

 

   Partie voyageur consacrée à un musée d'histoire locale. 

 

* Ils participent à de nombreux travaux d'intérêt collectif en dehors de la prison. Bonne idée, non ?

 

 

Court house

 

Court-house--4-.JPG 

   Grâce a une taxe spéciale (SPLOT), la ville de Carrollton peut financer des constructions : c'est avec cet argent qu'a vu le jour le nouveau tribunal. Si le résultat n'est pas une prouesse architecturale, le bâtiment semble très fonctionnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

Court-house--5-.JPG

 

   On comprend mieux après coup la raison de la construction du nouveau parking a proximité...

 

Court-house--3-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

   L'ancien tribunal se verra attribuer des fonctions plus "historiques"...

 

 

 

Vidéo : Au fil de la construction

 

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 19:08

   Non, non, rassurez-vous, ce n'est pas une nouvelle découverte historique qui remettrait en cause celle de Christophe Collomb !

 

   Il s'agit juste d'une nouvelle construction dont la ville vient de se doter. Quand je dis "juste', je ne suis pas juste : ce genre de construction est suffisamment rare pour qu'on lui apporte toute l'attention nécessaire. De ma vie, je n'en avais vu.

 

   A défaut de la présence d'antiquités, les Américains n'hésitent pas à s'en inspirer. On le retrouve dans le style des maisons ou les noms : le lycée de Carrollton a opté pour les Troyans.

 

   Tout au long de la construction, suivons les explications de Monsieur Coleman, city manager* de la ville.

 

* Je ne sais pas à quoi correspond ce titre en France...


out-of-business--8-.jpg"C'est la Headley Construction Company qui en a été chargée de fin juillet 2011 à fin avril 2012."

 

 

Début du chantier sur l'emplacement de locaux de commerce désaffectés.

 

 

 

 

Amphitheatre--2-.JPG

 

 

 

 

 

  "Il en coûtera $864 000 aux citoyens de la ville auxquels viendront s'ajouter environ $400 000 en équipements divers : son, lumière, électricité, abords, matériel de scène.  Cette somme sera prélevée sur l'impôt SPLOST (Special Option Sales Tax)."

 

La scène fait déjà son apparition...

 

 

 

Amphitheatre--3-.JPG

 

 

... suivie de près par les fondations ...

 

 

Amphitheatre (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...des pylônes sur lesquels viendra...

 

 

Amphitheatre (11)

 

 

 

 

... s'ancrer le velum.

 

 

 

 

Amphitheatre--14-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Deux cabines en supplément : son et projection

 

"C'est un équipement à usages multiples tels concerts, cinéma, spectacles. Ceux qui seront subventionnés par la ville seront gratuits. Des organisations pourront être autorisées à l'utiliser en le louant."

 

Amphitheatre.JPG 

 

"Le même principe s'appliquera aux particuliers."

 

 

 

Un mariage s'annonce...

 

 

Amphitheatre--18-.JPG

 

    

 

 

 

 

 

" Des toilettes ont été bâties, les trottoirs refaits et les rues avoisinantes goudronnées.

  Cet équipement peut accueillir 500 personnes.

   Le premier évènement s'y est déjà tenu le jour de Pâques.

   L'inauguration est prévue le 4 mai 2012."

 

 

   Quoique l'on soit amené à s'interroger sur sa conception, saluons l'arrivée de cet équipement qui devrait favoriser la scène et la vie culturelle locales.

 

Plus d'images sur la construction ?

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 10:20
Joëlle et Michel, amis moulinois de longue date, Pellaton's stay (2)
nous ont rendu visite dernièrement.
Michel nous livre ses impressions...
 
Vous ne connaissez pas Carrollton ? 
C’est vraiment dommage !
Oui bien sûr, je le sais bien, on peut, évidemment et heureusement, vivre sans connaître New York, Los Angeles, Paris, Rome, Molles, Vichy, Moulins, Neuvy… ou Carrollton.
Mais, quand vous avez des amis qui sont prêts à (très bien !) vous accueillir à Carrollton, vous n’avez plus aucune excuse de ne pas connaître Carrollton !
Pour reprendre une ancienne expression oubliée et revenue à la mode, c’est ballot de ne pas venir en visite à Carrollton, il y a tant et tant à voir :
 
         Bridge-carrollton--4-.JPGv l’ancien pont de bois récemment rénové, sous lequel passent les voies ferrées,
Train-depot--5-.JPG     
 
 
 
 
 
 
avec tout proche le dépôt ferroviaire en instance de rénovation,
v au pied du pont, le levier permettant la manœuvre manuelle des aiguillages lors de la constitution des convois,
 
v le cow-boy store, magasin spécialisé, où, même si ce n’est pas sa vocation,  les amateurs de danses Country trouveront, hormis le cheval,  leur bonheur,
v le centre ville et sa place,
 
v le magasin et l’atelier dans lequel on peut découvrir la réalisation des quilts,
Bookshop-Carrollton-1.jpg
v la librairie ancienne où se côtoient,
      entre autres, livres anciens, romans récents, livres pour enfants, imposante caisse enregistreuse d’antan, ordinateur… et chats,
 
 
 
     le sympathique café Gallery-Row--1-.JPG
               
   Gallery Row (3)
 
 
 
 
 
 
 
 
        
    avec ses expositions de tableaux, 
v le gigantesque complexe éducatif, de la maternelle à l’université, avec aux abords les locaux des diverses « fraternités » étudiantes,
v la classe de Cessany,
       
   
    Cemetary (1)
    
   
   
v le cimetière,
 
 
 
   
v les divers locaux industriels,  
Old-buildin-g-Carrollton-22-.JPG         ceux en activités,
       ceux en rénovation pour l’installation d’un futur musée,         Old-buildin-g-Carrollton-16-.JPG
 
      Old-buildin-g-Carrollton-18-.JPG
 
     ceux abandonnés,  friches industrielles délaissées,
 
Et bien d’autres choses encore que vous découvrirez vous-mêmes…
Nous ne pouvons tout vous décrire, nous ne connaissons que fort peu Carrollton… aussi, c’est certain, nous reviendrons !
 
 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 20:06
    Propriété du Comté de Carroll, le Centre Agricole (on dit ici "Ag Center") emploie cinq personnes.
M-Lewis.jpg Michelle Lewis nous fait l'honneur de nous le faire visiter. C'est par elle que j'ai eu connaissance de la bénédiction de la vigne dont je vous ai fais part précédemment. Elle enseigne ce qui s'apprenait autrefois dans les Ecoles Ménagères : les conserves, la fabrication du savon, l'alimentation pour la famille... Elle est aussi membre des Masters Gardeners et est en relation avec l'Université de Georgie (le centre en fait partie) et d'autres universités.          
        Certaines des activités du centre sont déjà familières pour les lecteurs de ce blog telles
Buffalo Creek, parcours historique et pédagogique, situé sur son territoire. Laissons Michelle nous en dire plus.

"Ce sont les fermiers qui au départ ont fait construire ce bâtiment en donnant un veau chacun. Avec les ventes, on fit la construction (1987).

L'argent pour faire fonctionner le centre provient de dons et de subventions du Comté.

Je suis ici depuis sept ans. Mon travail ne requiert pas de compétences particulières contrairement a  certains agents (horticulture, agriculture) qui, eux, doivent pouvoir répondre aux questions du public."

Michelle 
AG-center--1-.JPG 
   
   
 

AG-center--2-.JPG

"Le rôle du Centre Agricole" est d'offrir un lieu aux groupes à but éducatif tels les "Maîtres Jardiniers", Les "Futurs Fermiers Américains", "L'association des éleveurs du Comté", "Les arboriculteurs", le "Club des deux cylindres". Des associations extérieures utilisent aussi le bâtiment pour des actions éducatives".

 

Mise à disposition de salles de réunions (Ici, préparation d'Heritage Days, octobre 2011)

         "Le responsable du centre est Bill Hodge qui est aussi spécialiste du bétail. Il est trés attaché à l'éducation des jeunes. Mais comme c'est un aussi un fermier qui va bientôt prendre sa retraite, il devra être remplacé par Paula Burke, elle aussi spécialiste du bétail", nous dit Michelle.                     AG-center--5-.JPG
                                                                                                                                                                                  
"Notre programme annuel comprend la Présentation de bestiaux (Janvier, Février), la Vente de plantes pour la fête des mères (Mai), des sessions de jardinage au printemps et en été. Je fais une session de conserves. En octobre, nous recevons les enfants de CM1 de la ville et des environs lors d'Heritage Days. C'est la partie la plus amusante de mon travail que d'enseigner aux enfants en étant costumée : ils n'y sont pas habitués ! Ensuite les Master Gardeners fabriquent leurs couronnes qui seront vendues au marché de Noël". Michelle           
Christmas market
 
 
 Bufalo-Creek-2.jpg

"Le centre accueille beaucoup d'autres programmes et activités. Citons le 4-H* (Head, Heart, Hands and Health) en direction des jeunes pour leur apprendre à devenir de meilleurs citoyens. Ils acquierent des compétences sociales (parler en public par exemple), se découvrent une passion et la partagent avec les autres. Ce programme commencee dans les années 1900 s'étend sur tous les USA.

Citons aussi le FFA* (Future Farmers of America) destiné à enseigner aux jeunes l'importance de l'agriculture."

Michelle

 

   

Le centre est équipé pour recevoir des manifestations locales

 

 

 

Préparation du marché

de Noël  à la cuisine

AG-center--7-.JPG
            AG center (3)

           Le restaurant peut-être raccordé à la salle principale (ci-dessous) ou isolé suivant les besoins. C'est le cas lors des réunions de la nouvelle association des viticulteurs de l'ouest géorgien. Tout autour du centre de nombreuses places de parking (ci-dessous) s'offrent aux visiteurs.

 
Empty bowl 2011 (5)

    Empty Bowl          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         Entrée du centre ci-dessous

 

* Précision de Michelle : "The Carroll County 4-H is part of Extension or the AG Center. The FFA is not. They are just another youth group that comes to use the Ag Center along with other groups."

Empty bowl 2011 (2)
         
                                                                                                            other groups             .                                                                                 
Partager cet article
Repost0
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 03:44



Cet espace a été concu par et pour les citoyens de Carrollton. A vocation pédagogique et récréative, on peut y découvrir de l'ancien matériel agricole, des parterres  et sur les sentiers apprendre les noms des arbres et arbustes.
Cessany y amène sa classe de temps à autre.
Partager cet article
Repost0