Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2021 5 30 /07 /juillet /2021 16:02

     C'est sous ce titre que Tracy L. Atkins a publié son ouvrage. Elle le vendait au marché de Winterville et elle a accepté de répondre à mes questions. Ecoutons la : 

     

Mon intérêt pour les histoires de fantômes et le paranormal vient du fait que j'ai moi-même vécu plusieurs expériences que je ne pouvais expliquer par les moyens rationnels habituels. Je me suis intéressée à lire les expériences d'autres personnes avec des événements pour lesquels elles ne pouvaient pas trouver de raison logique. Parce que ces histoires de première main sur les expériences étranges des gens étaient le genre que j'aimais le plus lire, ce sont les histoires que j'ai le plus appréciées lors de la collecte d'histoires à mettre dans mon livre. J'ai été inspirée pour écrire le livre parce que tant d'autres villes avaient un livre de leurs histoires de fantômes locaux mais pas Athens. Je savais que nous avions de telles histoires et j'ai attendu des années que quelqu'un écrive notre livre. Personne ne le faisant, j'ai décidé que je devais le faire.

    Toutes les photos de cet article font référence à des lieux dont Tracy parle dans son livre.

Maison Cobb - Athens

 

   Ironiquement, la matière qui m'attirait le moins à l'école était l'histoire. J'étais l'adolescente typique qui n'aimait pas partir en vacances en famille et être traînée vers un vieux fort ou un site historique ennuyeux. Bien sûr, je suis reconnaissante maintenant envers mes parents qui m'ont fait faire ces voyages ! Maintenant, c'est une de mes activites favorites lorsque je voyage. 

Ancienne caserne de pompiers d'Athens

 


 

J'ai toujours été écrivain. J'ai commencé à lire à l'âge de 4 ans et à écrire peu de temps après. J'ai toujours excellé à l'école dans les cours d'anglais et d'écriture, ainsi que dans divers cours d'écriture créative. Il n'y a jamais eu aucun doute sur le fait que j'ai grandi en tant qu'écrivain et que je le serai toujours.

undefined
Aéroport Ben Epps - Athens

 

Il a fallu un peu moins de deux ans pour terminer ce livre. Je l'ai commencé début 2014. La partie la plus agréable de l'écriture a été la réalisation d'interviews. J'ai adoré m'asseoir avec les gens et les écouter me raconter leurs expériences ou m'apprendre l'histoire d'un lieu. Je pensais toujours : « Quelle chance j'ai d'avoir un passe-temps où je peux discuter avec des gens d'histoires effrayantes ! J'aime aussi apprendre l'histoire d'Athens. J'ai découvert beaucoup de détails que je ne connaissais pas avant de faire la recherche.  C'étaient de nouvelles pépites d'informations et je pensais : "Oh, les lecteurs vont adorer apprendre cela !"

Maison du gâteau de mariage - Athens

 

           Le plus difficile a été qu'à la fin de 2014, j'ai déménagé à Asheville, en Caroline du Nord. J'ai donc dû faire des allers-retours à Athens pour mener des entretiens et faire des recherches. C'est ce qui s'est passé avec les archivistes de la bibliothèque des collections spéciales de l'Université de Géorgie. Mais ça en valait la peine. Et je savais, quand j'ai déménagé à Asheville, que je reviendrais souvent visiter Athens, de toute façon. J'ai fini par y revenir définitivement en 2019.

Théâtre Morton

 

J'ai commencé par faire des recherches sur les histoires que je connaissais déjà. J'ai d'abord déménagé à Athens en 1990 pour terminer mes études à l'Université de Georgie. Au fil des années, en  vivant ici, j'ai entendu des histoires sur la Wedding Cake House, le cimetière d'Oconee Hill et d'autres. J'ai fait des recherches dans les archives de l'Université et je suis très reconnaissante pour toute l'aide que j'y ai reçue. Lorsque les gens ont entendu parler de mes recherches, ils ont commencé à me donner des pistes, en me disant « Vous devriez parler à cette personne de son histoire » ou "Vous devriez vérifier cet endroit". Chaque fois que je parlais à une personne, cela m'amenait à une autre. Ça a fait boule de neige. Bientôt, j'ai eu beaucoup plus d'histoires que prévu.

Maison Cobb - Athens

 

Parfois, je regarde les enquêtes à la télévision sur les lieux hantés car parfois elles racontent l'histoire ou partagent les histoires de personnes, ce qui me convient parfaitement. Et, parfois, les choses étranges capturées sur les enregistrements sont intéressantes. Mais je ne suis pas un enquêteur moi-même. Je me contente d'être un chercheur, un écrivain et un intervieweur qui travaille dans une pièce bien éclairée !  

Je n'ai jamais rencontré un autre écrivain qui fasse ce que je fais. J'aimerais bien un jour ! Nous aurions beaucoup de choses à discuter. Je suis d'accord, il y a beaucoup d'histoires de fantômes pour cette région. Mais, je crois que tous les endroits ont des histoires et vous les trouverez si vous regardez. Beaucoup de gens, quand ils entendent parler de mon livre pour la première fois, me disent : « Je ne savais pas qu'Athens avait des fantômes ! Ainsi, beaucoup de gens ici pensaient qu'Athènes n'avait pas non plus d'histoires. Si vous regardez, vous trouvez les histoires et vous pouvez ensuite les partager.

Maison du gâteau de mariage - Athens

 

Je travaille à plusieurs autres livres qui suivent le même format que Ghosts of Athens :

History and Haunting of Athens qui comprendra de nouvelles histoires de lieux dans la région d'Athens ;

Ghosts of Athens and Beyond avec de nouvelles histoires de lieux de Ghosts of Athens ; il sortira à l'automne 2022.

History and Haunting of North Georgia incluant de nouvelles histoires autour de la Géorgie du Nord comme Washington, Helen, Lexington et plus encore.

Je travaille également sur Ghosts of Asheville (Caroline du  Nord) : History and Haunting of Asheville . Cette ville a une énorme quantité d'activités et d'histoires effrayantes. Publication prévue en 2023

J'ai aussi récemment été embauchée pour une autobiographie fascinante, mais je ne peux pas vraiment en parler.

Maison Cobb - Athens

 

Trois amis ont apporté leur contribution à ce travail :

David :

"J'ai joué une douzaine de fois au Théâtre Morton. J'ai entendu parler du fantôme "Pink” qui hantait ce bâtiment mais je ne l'ai pas rencontré.

Ancien cimetière d'Athens

 

Deirdre

"Je vis à Athens depuis plus de 50 ans et je n'ai jamais entendu parler de fantômes dans cette région. Quand j'étais adolescente, nous pique-niquions au cimetière Oconee parce que c'est une jolie et tranquille place.

    Tracy est venue à la bibliothèque présenter son livre en 2019 : c'était un événement fort attendu. "

Ancien cimetière d'Athens

 

Nancy

"Je n'ai jamais rencontré de fantôme ni fait l'expérience d'une activité paranormale. Je trouve que c'est un sujet intéressant. J'aime écouter les histoires des autres. "

Ancien cimetière d'Athens

 

En savoir plus (tout en anglais !) : article - video

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 02:32

J'emploie à dessein cet acronyme car je l'ai vu beaucoup utilisé. Pourtant, je n'ne connaissais pas la signification il n'y a pas encore très longtemps. Traduisons : Laughing Out Loud.

Les occasions de rire n'étant pas fort nombreuses, pensez que je les retiens lorsqu’une se présente. Petit inventaire qui j'espère se complétera au fil du temps.

NB : Il se pourrait que les auteurs n’aient jamais pensé à faire rire quiconque avec ce qu’ils ont produit…

 

Prêt ? C'est parti !

 

Ad

Nous voici gratifiés de ce genre de pubs. En voici d'autres du même tabac...

 

AdvertisingInflatable ad (2)

 

La vie vaut la peine d'être vécue...

 

 

 

 

La belle Americaine (1)

 

Povres gens.... ils n'ont qu'une voiture de collection pour pouvoir protester contre l'impôt...

 

Série "Les commerçants ont de l'humour... pas toujours volontaire..."

 

Dentis ad (1)

Mon dentiste. Il s'est trop tordu de rire et en est mort. Paix à son âme !

 

Tag

Celui-là, je ne l'ai pas connu mais un copain m'a dit que c'était un rigolo : je veux bien le croire...

 

Gun

Et un char sans munitions, on peut ?

 

Chart parking

La, ça rigole pas !

 

Et pour finir, je fais appel à mon fournisseur officiel d'histoires drôles (vraiment drôles !), l'ami Kurt qui nous a reçu en Californie.

 

 A lady walks into a rooftop bar and sees a really good-looking guy sitting at the bar by himself. She goes over and asks him what he is drinking. "Magic Beer," he says.

She thinks he's a little crazy, so she walks around the bar, but after realizing that there is no one else worth talking to, goes back to the man sitting at the bar and says, "That isn't really Magic Beer, is it?"
"Yes, I'll show you."
He takes a drink of the beer, jumps out the window, flies around the building three times and comes back through the window. The lady can't believe it: "I bet you can't do that again."
He takes another drink of beer, jumps out the window, flies around the building three times, and comes back through the window. She is so amazed that she says she wants a Magic Beer, so the guy says to the bartender, "Give her one of what I'm having."
She gets her drink, takes a gulp of the beer, jumps out the window, plummets 30 stories, breaks every bone in her body, and dies.
 The bartender looks up at the guy and says, "You know, Superman, you're a real asshole when you're drunk."
et la dernière  

A pirate walked into a bar, and the bartender said, "Hey, I haven't seen you in a while. What happened ?   You look terrible."

  

"What do you mean?" said the pirate, "I feel fine." 
"What about the wooden leg? You didn't have that before." 
"Well," said the pirate, "We were in a battle, and I got hit with a cannon ball, but I'm fine now." 
The bartender replied, "Well, OK, but what about that hook?  What happened to your hand?" 
The pirate explained, "We were in another battle. I boarded a ship and got into a sword fight. My hand was cut off. I got fitted with a hook but I'm fine, really."   
"What about that eye patch?"  
"Oh," said the pirate, "One day we were at sea, and a flock of birds flew over. I looked up, and one of them sh*t in my eye." 
  "You're kidding," said the bartender. "You couldn't lose an eye just from bird sh*t." 
  
"It was my first day with the hook."

LOL !!!

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 21:55

J'ai été frappé depuis mon arrivée aux USA par le nombre important de sculptures présentes un peu partout...

 

.. dans les musées... évidemment...

 

Booth museum (2)

Bronze - Booth Museum - Cartersville

 

...dans les rues...

 

Columbus--46-.jpg

Columbus

 

...et dans des lieux plus inattendus...

 

Sculptures-Carrollton--2-.jpg

... terrain vague. centre de Carrollton

 

L'artiste a dû décamper. Il reste une magnifique pancarte "A vendre"...

 

Tous les matériaux sont utilisés : bois, métal, pierre et même... plastique !

 

Sculpture-library.JPG

Librairie de Carrollton

 

La nature elle-même se prend des allures d'artiste !

 

Nature-creation.JPG

Maman, j'ai peur !

N'approche pas, fils...

 

Special-peach.JPG

Ce n'est qu'une ... péche !


 

Pour plus d'images, voir l'album de photos  Sculptures Sculptures

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 03:36

Ici, il est bien difficile de trouver un toit en tuile, ardoise ou lauze. Le plus commun est un genre de papier goudronné parsemé de sable. (les spécialistes nous aideront...)
Action :


La charpente est d'abord recouverte de panneaux de contreplaqué puis ceux-ci sont recouverts à leur tour d'une toile.



C'est sur celle-ci que le couvreur va aggrapher les "tuiles". Chacune étant aggrafée à la machine.
Cet ouvrier s'aide de tasseaux pour escalader le toit au fur et à mesure de son avancée.

Dans le cas de ces autres ouvriers, ils bénéficient de harnais de sécurité.
Ceux-là ont refait entièrement la toiture de mon voisin en une journée. Ils étaient 7 ou 8 ouvriers.



Au travail :



On comprend mieux comment avec ces méthodes de travail, les outils et les matériaux utilisés, le prix des maisons est nettement plus bas qu'en France. On peut se poser quelques questions sur les conditions de travail* et la durabilité de telles constructions...

* Un esprit malicieux nous aurait fait remarquer que les ouvriers étaient tous hispanophones.


Roof repair

Chantier en cours à la gare de Carrollton

 

Et si quelques fissures apparaissent au fil du temps, on pourra toujours faire appel a celui-ci...

 

Roof-repairing.JPG

Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 08:48
A mon retour de vacances, je l'ai trouve planté dans le gazon en face du gymnase où je vais jouer au tennis de table. Qui ? Lui.... enfin le wet park aux dires de mon interlocuteur (cf video ci-dessous), ou le water park suivant l'article du Times Georgian. Je ne trancherai pas dans cette question de vocabulaire...



Le même en activité



et présenté par la presse :



Bradtley (celui qui essaye de comprendre mon anglais dans la video), à propos de l'utilité de cette installation, m'a expliqué qu'en fait la dépense d'énergie était peu importante vu que l'eau était en permanence recyclée et qu'au lieu d'être emmenés, aux frais de la ville, au parc aquatique de Carrollton pendant les vacances, les enfants pouvaient trouver cela sur place. Ca se discute ? OK pour ceux que ça intéresse, je vous transmettrai son email...
Partager cet article
Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 23:02

Dans cet article, vous verrez des objets, des lieux inattendus... Trouvez-en leur utilisation....

Questions :

1



Propositions :  A - un appareil pour poser les bouchons
                           B - un appareil pour fabriquer des cartouches
                           C - un casse-noix

2

Churn 1
Churn

Propositions :
A - Un instrument de torture
B - Un outil pour fabriquer des cordes
C - Une baratte
D - Un ventilateur

3 - Bank for car
Propositions :

A - Une station-service ?

B - Les urgences de l'hôpital de Carrollton ?

C - La sortie d'un parking souterrain ?

D - ????


4 -

Fire hydrant reflector

A  -  Un réflecteur permettant de localiser une bouche d'incendie
B - Un boîtier électronique destiné à comptabiliser les passages de voitures
C - Une vidéo caméra
D - Je ne sais pas et de toute façon je m'en fous !


5Ash tray (2)

 

A - Un périscope portable muni d'une vidéo de télésurveillance

B - Un réflecteur portable pour baliser des chantiers

C - Un cendrier public

D - Un haut parleur portable (la batterie est le container du bas)

Alors ?

 

 

6

205 2952


A - une cage

B - un appareil à aplatir les boites de boisson (bière, coca...)

C - un appareil de musculation

D - une sculpture contemporaine

 

 

7 -

 

 

From-the-sky--2-.JPG

 

A - Des dessins conçus par des extraterrestres

B - Des cultures irriguées

C - je sais pas et pis j'm'en fous !

 

8 -

 

Push-pull-rack.JPG

 

A - Un instrument de musique indien

B - Un instrument utile dans la cuisine

C - Une sculpture

 

9 - Boot-jack.JPG

A - Un appareil pour enlever facilement une botte ;

B - Un instrument de musique indien

C - Une partie de râpe à fromage

 

Réponses

1


C'est un casse-noix avec un levier...
... ou "comment écraser une mouche avec un marteau-pilon !"

2 - Une baratte. Appareil servant à faire le beurre. Il manque le récipient dans lequel on verse la crème. D'après Nona, cette baratte (dans sa maison) aurait au moins 150 ans : pour les USA, c'est très vieux !

3 -

D !

Il s'agit d'un guichet de banque pour automobilistes. La plupart des banques ont ce genre de service. Un employé se tient à votre disposition en permanence (ici, à gauche). La circulation des espèces ou chèques se fait par pneu et parvient à la borne près de votre voiture. Chaque borne est munie d'un micro et d'un haut-parleur permettant la communication avec l'employé.

Il y a aussi des distributeurs automatiques pour automobilistes!

 

4 - A ; celui-ci permet aux pompiers de retrouver une bouche d 'incendie s'ils doivent intervenir de nuit.

 

5 - C. La preuve ?

 

Ash tray (1)

 

Ici, on fume beaucoup. Il est parfois assez difficile de rester dans des bars, des dancings... Je trouve cependant ce modèle de cendrier bien pratique...

 

6 - B - Démonstration ci-dessous

 

 

 

On n'arrête pas le progrès !

 

7 - B Cette photo a été prise d'avion lors de notre voyage en Californie. Ces cultures ne sont possibles qu'avec l'irrigation. L'eau provient d 'une immense réserve souterraine ; The Aquifer Oglallala. Malheureusement, cette nappe phréatique est en danger si les agriculteurs n'y prennent garde...

Pour plus de détails : link

 

8 - B

Je n'ai pas de mot français pour le désigner mais ce petit objet permet de pousser une grille de four par le sommet ou de la retirer avec le crochet. Malin, non ?

Démonstration :

 

 

 

 

9 - A

Pas besoin d'explications longues et ennuyeuses, Roy nous fait une démonstration du "Boot jack".

 

 

 

 

Pratique, non ?

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 04:21

On est parfois agréablement surpris par la forme que peuvent prendre certains bâtiments, habitués que l'on est à plus de classicisme voire de mauvais goût. On sent cependant la nécessité de se créer une histoire architecturale au travers de supports inattendus. Le rendu est souvent intéressant. On aimerait voir l'ensemble des bâtiments (commerces, administrations, écoles...) construits avec le même soucis. Mais je suppose que c'est une autre histoire...

 

Qu'est-ce que c'est ?

 

 

1 -La mairie ? Un centre sportif ? L'université de West Georgia ?

 

 

2 - Le marché couvert ? Une église ? La gare ?

 

 

3 - La mairie ? La palais de justice ? Une école ?

 

 

4 - Un musée ? Le palais de justice ? Une librairie ?

 

 

Solutions :

1 - Le tout nouveau parking au centre ville de Carrollton ;

2 - Le centre culturel de Carrollton : musique, théâtre, danses, expositions...

3 - Une église de Carrollton

4 - Le théâtre d'Athens

 

Autres exemples ?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:40
Dans un ville de création récente, tout espace est bon à prendre pour se créer sa propre culture, son originalité. Ce peut être l'oeuvre des pouvoirs publics (Centenial Parc), des architectes (gratte-ciels), des individus (peintures murales, sculptures) voire d'actes saugrenus tel l'arbre à chaussures.



A quand un égout mauve ?
Partager cet article
Repost0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 21:59
Comme je l'avais signalé dans un précédent article, la plupart des maisons ne sont pas clôturées. Il n'en reste pas moins que certains propriétaires se sont payé des portails... symboliques. On les trouve plutôt dans la campagne autour de chez nous.



P.S. Je me sens un peu faiblard côté "titre". SI quelqu'un a une meilleure idée...
Partager cet article
Repost0